Bandit9 – The Supermarine

Depuis une bonne dizaine d’années, le concepteur et fabricant vietnamien de motos Bandit9 s’ingénie à mettre en œuvre des deux roues avec un objectif constant: un design original sans pour autant nuire à l’efficacité. En clair, il faut que ça se remarque mais que ça roule! C’est comme ça qu’au Pays du Matin Calme a été conçue The Supermarine. Deux ans d’études et d’essais ont été nécessaires pour mettre au point le cadre en aluminium monobloc qui, via  un habillage en fibre de carbone, donne naissance à un exercice de style osé et insolite pour le moins étonnant. Annoncée pour décembre 2021, The Supermarine sera pourvue du twin parallèle de la Triumph Bonneville et proposée en deux versions de 900 et 1200 cm3. Source et Infos: The Supermarine.

Patrick BETAILLE, octobre 2021

Triumph Bobber – BAAK Moon Rising

À partir d’un modèle Triumph 1200 de 2020, une préparation Bobber US est récemment sortie des ateliers de BAAK. Baptisée Moon, cette réalisation savamment dépouillée se distingue au premier coup d’œil par ses roues lenticulaires et sa fourche Springer; des éléments qui confèrent à l’ensemble un look à la fois original et radical. À n’en pas douter le préparateur lyonnais se donne les moyens d’exporter le savoir-faire français vers l’ouest américain en donnant du grain à moudre à sa filiale désormais implantée à Los Angeles. Cherry on the cake, les pièces et accessoires nécessaires à la transformation du modèle d’origine sont au catalogue. Toutes les infos ici: BikeExif  et là: BAAK.

Patrick BETAILLE, octobre 2021

Bob Dylan – Triumph Bonneville T100

En 1960, Robert Allen Zimmerman s’installe à Greenwich Village, le quartier en vogue de New York, sous le nom de Bob Dylan, emprunté au poète gallois Dylan Thomas. Il fréquente des musiciens folk et il joue aux côtés de John Lee Hooker. En 1962, il a tout juste 20 ans et sort un premier album essentiellement composé de standards du blues et de la folk, dont une version de House of the rising sun. 1963 sera marquée par la parution de The Freewheelin’ Bob Dylan, le deuxième album. Bob puise son inspiration chez les poètes (Arthur Rimbaud, notamment) et fait désormais preuve de ses talents de parolier qui par la suite influenceront de nombreux artistes. Commence alors une période toujours imprégnée de blues mais aussi de rock, comme en témoigne Bringing it all back home paru en 1965, année au cours de laquelle le Zim enregistre ce qui allait être son plus grand succès: Like a rolling stone. 1966, le 29 juillet précisément, alors qu’il roule dans les environs de son domicile de Woodstock, Bob Dylan est victime d’un accident de moto. Il tombe au guidon de sa Triumph Bonneville T100 acquise en 1964. Tout comme un certain Steve McQueen, la moto était l’autre passion de l’artiste. Au point d’arborer un T-shirt de la marque d’Hinckley sur le cover art de Highway 61 revisited, lui aussi publié en 1965. Quand, à ses débuts, on lui demandait ce qu’il ferait s’il était riche, il répondait invariablement. ″J’achèterais des motos et un van avec l’air conditionné. L’épopée rock and roll s’arrête donc brutalement sur un séjour à l’hôpital qui écarte l’auteur-compositeur des médias. Dylan rompt avec la vie d’excès qu’il menait jusqu’alors. Il s’éloigne de la scène pendant 3 ans, période au cours de laquelle il suit une cure de désintox. Coïncidence ou non, sa cabriole en bécane ne sera pas sans conséquence. Malgré tout, 60 ans après la sortie de son premier disque, avec des hauts et quelques bas, le succès n’a jamais réellement quitté Bob Dylan.

Patrick BETAILLE, juillet 2021

Triumph Scrambler 1200 – Steve McQueen Edition

Bon?! Vont pas finir par lui foutre la paix au King of Cool?! Allez, on va pas se mentir, Triumph est probablement le champion toutes catégories de la réédition, de la série limitée et des exclusivités. On va pas se mentir non plus, en général c’est plutôt pas mal foutu, esthétiquement du moins. Voici donc la dernière nouveauté qui vient rendre hommage à la star du 2 RM en version cinématographique. 1000 exemplaires inspirés par la TR6 de La Grande Évasion en livrée spécifique. Bouchon Monza, selle marron, sangle de réservoir, protection radiateur et sabot moteur en alu et… coloris exclusif. Le tout sur une déclinaison du Scrambler 1200 XC et XE de la marque d’Hinckley. Bien sûr, question tarif, il faudra débourser 17 000 euros, soit 2 000 de plus que la version standard. Eh oui! C’est le prix à payer pour bénéficier du numéro unique et d’une signature gravée au niveau du guidon, d’un certificat d’authenticité et d’un logo à la gloire Steve peint sur le réservoir de cette Steve McQueen Edition. De quoi se faire la belle? Vous en verrez plus Ici: Le Repaire des Motards.

Patrick BETAILLE, avril 2021

 

Triumph – Rocket III Black Edition

REWIND: En 2004, Triumph présentait la plus grosse moto qui lui ait été amené de produire: la Rocket III. Destinée au départ au marché américain avec le secret espoir, non pas de concurrencer, mais de prendre quelques parts de marché du cruiser couillu à l’indétrônable Harley Davidson, l’engin cultive les superlatifs avec son 3 cylindres de 2300 cm3 à l’allure de cathédrale, ses 145 chevaux,  ses 400 kg, son pneu arrière de 240mm et surtout, son couple monstrueux. En 2006, le modèle Standard est décliné en version Classic avec grand guidon, selle plus large et commandes avancées. Fin 2007, des modifications moteur dont la puissance passe à 102 Cv, un nouveau réservoir, des jantes en aluminium et une perte de poids conséquente annoncent l’arrivée la du modèle Touring. Fin 2009, Triumph remplace les versions Standard et Classic par la Rocket 3 Roadster.

STOP: Suite à la mise en place de la norme Euro 4 pour les motos et scooters en janvier 2017, la première génération de Rocket est retirée du marché. Triumph conçoit alors sa remplaçante qui arrive sur le marché  en janvier 2019. Avec 180 bourrins, 35 kilos de moins que la première génération et son nouveau trois cylindres de 2 500 cm3,  la nouvelle monture s’impose encore et toujours comme la moto de série ayant la plus grosse… cylindrée.

PLAY: En 2021 et pour la énième fois, Triumph rejoue la carte de la série limitée avec avec ses Rocket 3R Black et Rocket 3GT Triple Black. Alors le noir – on le sait – c’est noir; Johnny, qui à l’époque avait de liday, le gueulait sur tous les toits. Mais trois fois plus noir que noir? Allez, disons que du moteur au cale-pieds en passant par les collecteurs , les garde-boue, les caches, les enjoliveurs et le reste, tout est noir. Chacune des versions sera fabriquée à 1 000 exemplaires, avec bien entendu des tarifs revus à la hausse: 24 200 € pour la R Black, et 25 000 € pour la GT Triple Black. De quoi broyer du noir, c’est clair! Mais bon… Le noir lui va si bien à cette nouvelle Rocket!

Patrick BETAILLE, mars 2013

FCR Original – Scrambler Triumph ″Classic Legend″

Dirigé par Sébastien Guillemot, FCR Original est en train de consolider son image de marque dans l’hexagone. Situé à Chauvigny, une commune du département de la Vienne, cet atelier de customisation moto, dispose de toutes les compétences – bureau d’étude, atelier, carrosserie, etc. – pour pouvoir réaliser d’intéressantes préparations sur n’importe quelle bécane, avec toutefois une appétence marquée pour les modèles de la marque Triumph. Ce tout récent Classic Legend le confirme avec la métamorphose très réussie d’une Triumph Bonneville 865 de 2015 en un scrambler qui semble tout droit sorti des années 60 et qui n’aurait pas laissé indifférent un certain Steve. Au premier coup d’œil, on aime particulièrement la ligne des échappements, le compteur minimaliste, le petit phare jaune et la peinture bicolore. Après, pour le plaisir, on peut s’attarder sur le guidon renforcé, la selle, les garde-boue alu, la boucle arrière, le feu, les petits clignos et tout le reste. À ceux qui disent: ″Ouiiii, bof, toussa, du déjà vu, rien d’original!″,  Je réponds: ″Peut être , mais avec autant d’homogénéité, de bon goût et de classe, rarement!.. Et Bud serait d’accord avec moi, alors! Source infos et détails Ici et .

Patrick BETAILLE, février 2021

 

Tamarit – Triumph Thruxton Gullwing

¿Hola, qué tal? La Mercedes 300 SL est l’une des voitures les plus indémodables de tous les temps. Elle fut construite en deux versions. Produite de 1954 à 1957, la première édition était dotée de portes portes-papillon (gullwings). À partir de 1957 et jusqu’en 1963 elle fut déclinée en version roadster pour être finalement élue voiture de sport du siècle, pas moins. ¡Cuidado! Tamarit, le spécialiste des prépas sur bases Triumph néo-classiques, a décidé de rendre hommage à l’emblématique teutonne. ¡Si claro! Les designers espagnols se sont penchés sur le design, les lignes et les contours de la Mercedes afin de créer un kit de carrosserie haut de gamme avec lequel ils ont habillé un Thruxton 900 cc à carbus. ¡De prisa! 9 exemplaires seulement de ce Gullwing ont été produits. ¡Olé! Avec un tarif qui flirte allègrement avec les 30 000 euro, chaque machine arbore l’une des combinaisons de couleurs de la gamme originale des Mercedes Gullwing. Por fin, à l’heure du Brexit, il faut reconnaitre qu’esthétiquement cette union anglo-germanique célébrée au pays de Cervantès à tout de même une sacrée gueule. ¡Vamos! Détails, specs, photos, vidéo, tout est là chez Tamarit: L’effet Papillon!

Patrick BETAILLE, janvier 2021

Ce que je Veux – Déconfinement Triumph!


Ce que je veux, Triumph

Les autres attendront des jours meilleurs!

Patrick BETAILLE, avril 2020

 

Triumph Scrambler 1200 – Bond Edition

Triumph Scrambler 007Double échappement Arrow, amortisseurs Öhlins à l’arrière et fourche Showa à l’avant. Étriers de freins et disques Brembo, du guidon jusqu’aux jantes, peinture full black et un énorme logo Triumph sur le réservoir. Voici ce qui essentiellement différencie ce modèle du désormais classique Scrambler 1200 Triumph. Fallait s’y attendre, partenariat oblige et succès annoncé de No Time to Die, le prochain James Bond, Hinckley n’allait pas se priver de pondre, en série limitée à 250 exemplaires, l’une des bécanes que Daniel Craig pilote lors de ces nouvelles tribulations bondesques. Le twin 1200 cc de 90 chevaux, lui, reste le même. Pour ceux qui auraient la comprenette difficile quant au but recherché, y’a du 007 sur les caches latéraux, sur les silencieux et sur l’écran TFT du compteur. Un « Bond Edition » est brodé sur la selle et gravé sur le pontet de guidon numéroté. Z’en voulez encore? Chaque modèle est accompagné d’un certificat, d’une housse de protection et d’un sac à dos en cuir. Le prix? pas encore connu mais probablement celui de l’exclusivité. Accéder à la galerie: Men’s Up!

Patrick BETAILLE, mars 2020

 

Triumph Tiger 900 – No Time to Die

Triumph: Mourir peut attendre!Dans Quantum Of Solace en 2008 Daniel Craig était au guidon d’une Montesa Cota dans les rues de Port-au-Prince. En 2012, l’espion britannique pilotait une Honda dans le bazar d’Istanbul pour les besoins de Skyfall. Pour le prochain James Bond, l’agent secret le plus célèbre du monde aura à sa disposition la toute nouvelle Triumph Tiger 900. Lee Morrison, le coordinateur des cascades a déclaré: ″Triumph nous a confié les premiers prototypes du Tiger pour que nous puissions tourner les scènes prévues bien avant la présentation officielle de la moto. Nous leur avons fait subir les pires traitements possible. les machines ont passé les épreuves haut la main, sans aucun souci mécanique!″. Partenariat doublement british puisque un Scrambler 1200 sera également à l’affiche. A priori le off-road sera de mise au cours du vingt-cinquième opus de la saga Bond. No Time to Die sortira en avril 2020. Avant ou après la commercialisation du nouveau Tiger? J’ai demandé à Léa Seydoux. Elle m’a répondu: ″Mourir peut attendre!

Patrick BETAILLE, décembre 2019