Le lundi c’est permis – Regards

L'enfant et le chatLe temps passé avec les chats n’est jamais gaspillé. Sigmund Freud

AJS V4 – Joaillerie à l’anglaise

Moteur AJS V4 1936En 1897, Joe Stevens, ingénieur de son état, construit des moteurs à Wolverhampton en Angleterre. en 1909, quatre des cinq fils de Joe ont produisent leur première moto de 298 cm3 dans l’atelier de leur père, Stevens Screw Co. Ltd. En 1914, A.J. Stevens & Co (AJS) s’illustre en remportant sa première victoire au Tourist Trophy dans le catégorie ″Junior″. 1927. Les premières motos de course en 350 cm3 et 500 cm3 voient le jour et un moteur V-Twin de 996 cm3 à arbre à cames en tête est conçu avec pour objectif des records du monde de vitesse. En 1931 les frères Stevens au bord de la faillite vendent la société aux frère Collier déjà propriétaires de Matchless. Le consortium prend alors le nom de Associated Motor Cycles Ltd qui un peu plus tard achète Sunbeam. En 1936, AJS présente au salon de Londres un V4 de 495 cm3 refroidi par air qui ne sera pas homologué. Une déclinaison course du V4 participe au TT de l’Île de Man, sans résultat hélas par manque de performance en terme d’accélération et ce en dépit d’excellente vitesse de pointe. D’autres versions de ce moteur équipé d’un compresseur et refroidi par eau sont mises en oeuvre en 1939. Avec entre autres ses ressorts de soupapes apparents, ce bijou de technologie à l’esthétisme éblouissant équipera à la veille de la guerre les motos anglaises les plus rapides.

 

MC5 – Kick Out The Jams

MC5 Kick out the JamsKick out the Jams motherfuckers or get off the stage″ (Envoie la sauce enfoiré ou barre toi de la scène!) C’est par ces mots que Rob Tyner (chant), accompagné des guitaristes Fred Sonic Smith et Wayne Kramer, avait pour habitude de harceler les groupes qui partageaient la scène avec lui. Régulièrement, la formation du Michigan se faisait arrêter pour violence, obscénité ou grossièreté; parfois même, les musiciens n’avaient même pas le temps de monter sur scène que le police était déjà à la manœuvre. Le premier album du MC5 sort en février 1969 sur le label Elektra. C’est un live enregistré les 30 et 31 octobre 1968 au Grand Ballroom de Detroit lors de la fête d’Halloween. Protopunk par excellence, ce disque comporte entre autres titres ravageurs Ramblin Rose″Rama Lama Fa Fa Fa et Starship″.  Figure aussi Kick out the jams″ qui donne son titre à l’album et qui devient l’objet de nombreuses polémiques, notamment avec la maison de disque qui d’emblée impose une version édulcorée sur laquelle Motherfuckers″ est remplacé par Brothers’n’Sisters″. Le terme fuck″, lui, reste présent sur l’intérieur de la pochette qui sera rapidement censurée. Pour ne rien arranger, le célèbre journaliste musical Lester Bangs, écrit dans Rolling Stone que le disque est ridicule, ennuyeux et prétentieux. Dès lors, certains disquaires refusent de vendre l’album allant même jusqu’à menacer le label de stopper les ventes de tous ses artistes. Craignant pour la discographie des Doors, eux aussi au catalogue, Elektra prend la décision de se séparer du groupe. Brûlot live sans concession, Kick out the jams, marquera définitivement l’histoire de la musique rock. Les 8 titres rendent compte sans fioriture de la provocation, de la puissance et de la sauvagerie des prestations scéniques du Motor City 5, par ailleurs magnifiquement représentées sur la jaquette réalisée à partir de clichés du photographe Joel Brodsky. And right now… right now… right now, it’s time to… kick out the jams, motherfuckers″!

Patrick BETAILLE, janvier 2019

1969 – La Révolution Musicale!

1969 la révolution musicale!

Cinquantenaire oblige, retour sur une année politiquement bouleversante, socialement agitée, culturellement créative et musicalement prolixe: 1969! Le Concorde décolle, De Gaulle démissionne, le Vietnam est en feu, Denis Hopper débarque au Festival de Cannes avec Easy Rider, la lune se fait piétiner, le sang coule en Irlande du Nord et Jack Kerouac disparaît. Mais pendant ce temps là…

… Le 12 janvier, parution du 1er album de Led Zeppelin. Page, Plant, Jones & Bonham brandissent les tables de la loi du Hard Rock. Le 30 janvier les Beatles donnent leur dernier concert sur le toit des locaux d’ Apple à Londres.

Le 1er mars Jim Morrison est arrêté pour outrage public lors d’un concert à Miami. En avril, Bob Dylan avec Nashville Skyline et Neil Young avec Everybody Knows, réinventent la Country Music.  A la même époque Joe Cocker convoque Page, Winwood et Stainton pour son With a little help from my friends.

Joli mois de mai avec le premier opéra rock des Who. Pete Townsend met en scène Tommy, un ado perturbé, sourd et aveugle qui devient champion de flipper. Crosby, Stills & Nash, eux, établissent les fondements d’un rock californien sur fond d’harmonies vocales et de guitares lyriques.

Le 1er juin The Jeff Beck Group publie Beck-Ola. Jeff improvise, Rod Stewart chante Elvis, Nicky Hopkins pianote et Ron Wood tient la basse. Le 3 juillet Brian Jones est retrouvé mort dans sa piscine et le 21, sur les ruines de Cream,  Eric Clapton forme Blind Faith avec Steve Winwood, Ginger Baker et Ric Grech. Juillet c’est aussi la Soft Parade pour les Doors, l’album le plus atypique du groupe. Punk avant l’heure, Iggy Pop déballe ses outrances le 5 août à la tête des Stooges. 500.000 spectateurs, 3 morts (1 overdose, 1 accident de tracteur, 1 péritonite), 4 fausses couches, 2 naissances; c’est le bilan du festival de Woodstock qui a lieu du 15 au 18 août dans l’état de New York. Santana est sur scène avec un Soul Sacrifice mémorable qui figure sur l’album éponyme qui parait le 30 août.

Septembre: le 11, Janis Joplin en rupture d’avec Big Brother & the Holding Cie, revient avec son Kozmic Blues Band; frisson garanti! Le 22, un lundi, deuxième album de Robbie Robertson et ses potes canadiens: The Band. Le 26, John, Paul, George et Ringo traversent Abbey Road et livrent leur chant du cygne.

C’est en octobre que le Roi Pourpre est intronisé; le 10, Robert Fripp, Greg Lake & Ian McDonald sont In the Court Of the Crimson King. Le même jour Frank Zappa, sans les Mothers of Invention, sort Hot Rats, un album instrumental dans lequel rock et jazz sont en fusion. Le 22, Led Zeppelin revient avec un deuxième album; son whole Lotta Love orgiaque entre dans la légende. Le double Ummagumma de Pink Floyd  sort le 

Novembre! Creedence Clearwater Revival est au sommet de la créativité. A peine 3 mois après Green River et 10 mois après Bayou Country, John et Tom Fogerty servent un Willy and the Poor Boys éblouissant. Premier album et gros succès pour The Allman Brothers Band et son blues rock solidement imprégné des ambiances du sud. Grateful Dead sous LSD arrive dans les bacs le 10 novembre avec le psychédélique Live Dead. The Rolling Stones en sont déjà à leur huitième album avec le monumental Let it Bleed qui sort le 28 novembre; Live with meGimme ShelterMidnight Rambler et Let it bleedmagiques! Que ça saigne! C’est bien ce qui va se passer le 6 décembre 1969 à Altamont. Au cours d’un concert qui rassemble plus de 300 000 personnes un adolescent noir de 18 ans, Meredith Hunter, est poignardé par un Hells Angels.

En 1969 j’ai 16 ans! j’ignore allègrement les Bee Gees et je découvre Jethro Tull qui fait un Stand Up au son d’une Bourée enchanteresseJe n’oublie pas non plus ma totale incompréhension à l’écoute de Trout mask replica du Captain Beefhart ni mon intérêt pour le Good morning little school girl  de Ten years After dont le I’m going home me laissera sur le cul un an plus tard lors de la projection de Woodstock, le film. Quant au disque du MC5, il n’a été sauvé de la vindicte paternelle destructrice qu’une fois prouvé qu’il m’avait été prêté par un mien ami. Kick out the jams motherfuckers brothers’n’sisters!

Patrick BETAILLE, janvier 2019

 

Le lundi c’est permis – Chair de poule

Nice goose bumps

La chair de poule ou piloérection, réflexe pilo-moteur ou encore horripilation est une réaction de l’organisme. C’est un mécanisme réflexe entraînant la contraction des muscles érecteurs (muscles horripilateurs) reliant les poils à la peau, ce qui a pour effet de dresser les poils à la surface du corps et de créer ainsi une fine couche d’air isolante. L’épiderme prend alors l’aspect de la peau d’une volaille déplumée, notamment quand l’individu doit faire face à certaines situations comme le froid (Brrr!), la peur (Hiii!), et … la jouissance (Rhââ Lovely!).

Patrick BETAILLE, janvier 2019

 

Bonne Résolutions 2019 – Snoopy

Snoopy on the Roof

Resolutions? Me? What are you just implying? That I need to Change? Well, Budy, as far as I’m concerned, I’m perfect the way I am! Got it?!

Snoopy, personnage des Peanuts de Charles M. Schulz

Black Bonnie – Vœux 2019!

Les vœux de Black BonnieJ’aurais aimé être optimiste. Comment l’être face aux répressions menées par Mariano Rajoy et Hugo Chavez? Comment y parvenir à la vue des exactions commises en Arabie Saoudite ou en Birmanie? Comment y prétendre devant la contagion djihadiste, la crise en Syrie ou la dérive autoritaire de Tayyip Erdogan? Comment l’envisager quand l’extrême droite prend le pouvoir en Italie et au Brésil? Comment l’oser alors que Xi Jinping et Vladimir Poutine bâillonnent l’information? Comment s’y hasarder au regard de la folie dictatoriale de Kim Jong-un? Comment s’y prendre au constat de la montée du fascisme et des nationalismes? Comment y croire en ignorant le sempiternel mépris de la condition féminine? Comment le devenir en observant l’Europe se déliter et l’Amérique sombrer dans l’ignorance? Comment s’y résoudre devant la violence des économies assujetties aux dérives financières? Comment s’y prêter enfin pendant que, sous couvert d’indifférence et de mensonges organisés, les démocraties sont à l’agonie, les inégalités se creusent, les peuples souffrent et la terre se meurt? pauvre monde! Il est grand temps d’être réaliste, de renouer avec la vigilance et de revenir aux vraies valeurs. Il faut croquer la vie en appréciant des plaisirs simples: ceux qui s’écoutent, se lisent ou se regardent. Partageons, aimons, jouissons et, puisque ″l’humour reste la politesse du désespoir″, profitons bien de cette année pour essayer de sourire, c’est salutaire et… encore gratuit!

Patrick BETAILLE, janvier 2019

Le lundi c’est permis – La Mire

Préparation Fêtes de Fin d'annéePour cause de pratique d’exercices dédiés à la célébration du nouvel an, veuillez nous excuser pour cette interruption momentanée de publications. Si vous souhaitez participer avec nous à la préparation des festivités, veuillez suivre ce lien: Et un, et deux, et trois..!

Patrick BETAILLE, décembre 2018

Thoma Vuille – M. CHAT

Street Art Thoma Vuille: M.ChatEn 1997 à Orléans, lors d’un atelier de création artistique pour enfants, l’artiste franco-suisse Thoma Vuille adopte le félin imaginé par une petite fille et le décline d’abord sur les murs de la ville puis, très vite, lui fait découvrir toute la France. Après quelques soucis juridiques, le sympathique greffier investit peu à peu murs et toits pour finir par s’imposer en tant qu’étendard urbain de joie et d’optimisme. Depuis plus de 20 ans il est très fréquent de croiser Monsieur Chat dans les rues ou au détour de stations de Métro de la capitale. Il arrive aussi au gros matou jaune de se balader à Rennes, Nantes, Tours, l’Île de Ré ou La Rochelle, arborant fièrement son large sourire aux dents blanches. Espiègle témoin de la vie des quartiers, cette vedette du Street Art se promène en toute liberté dans des lieux souvent inaccessibles, allant même jusqu’à offrir sa mimique communicative et ses allures cartoonesques aux habitants de New York, Hong Kong, Séoul, ou Dakar. Pour une rencontre avec Thoma Vuille c’est ici: Monsieur Chat.

Patrick BETAILLE, décembre 2018

Le Pire Noël est passé!

Erreur du Père Noël

Connard! J’avais commandé une Harley Davidson Electra Glide, pas un suppositoire à autobus!