• Navigation

  • Les Visites!

    • 226,733 à ce jour

Elspeth Beard, Lone rider

📖 Pour Bouquiner 📖

Dax: Motors n’ Blues 2017

Laura Cox & Popa Chubby

Neuvième édition pour ce festival qui a vu le jour en 2009. Organisé dans les Landes par la ville de Dax, le Motors n’ Blues propose de nombreuses animations avec en point d’orgue des événements autour de la Moto et de la Musique. Cette année encore le Blues est à l’honneur avec des têtes d’affiche de haute tenue. Le vendredi 7 juillet les filles de Little Girl Blue et de Minnie Marks conjugueront le Blues au féminin qui, en clôture, exprimera toute son énergie et sa puissance avec Laura Cox. Samedi 8 Juillet c’est la nuit des Tributes. Deux groupes rendront hommage à Stevie Ray Vaughan et ZZ Top avant de laisser la place à l’ immense (!) Popa Chubby qui lui se consacrera au répertoire de Jimi Hendrix. Le dimanche 9 juillet Mountain Men fermera la scène musicale avec leur dernier album ″Black Market Flowers″ mais pas que. Voilà pour une partie des 14 concerts gratuits sur 3 jours. Mais le Motors n’ Blues festival c’est aussi des tremplins jeunes talents, des balades moto, des expos, des stands (Indian, Victory…) et surtout une ambiance qui fait qu’ en quelques années la fréquentation des lieux est passée de 4000 à 25 000 visiteurs. Infos, détails, programmation et extraits video:  Motors n’ Blues 2017.

PB, juin 2017

∞ La Guitare dans tous ses états ∞

Senior TT 2017: Dunlop In, Martin Out!

Senior TT 2017: Michael Dunlop-Guy Martin

Faute de temps pour parfaire les réglages de la Honda CBR1000RR Fireblade, Guy Martin a déclaré forfait et n’a pas pris le départ de la course reine du Tourist Trophy.

Michael Dunlop, plus heureux et déjà vainqueur de la Supersport le week end dernier, a remporté le Senior TT au guidon de la toute nouvelle Susuki GSX-R1000.

♠ Ça Roule! ♠

Trois pilotes se tuent lors du Tourist Trophy 2017!

3 pilotes décèdent au TT 2017

Même si en 1976 il a été retiré du calendrier du championnat du monde de vitesse, le Tourist Trophy de l’Ile de Man reste la course de l’extrême par excellence, considérée à juste titre comme la plus dangereuse au monde. Sur un parcours de 60 kilomètres comprenant pas moins de 264 virages les pilotes déboulent à une moyenne de plus de 200 km/h (record à 210,5 km/h pour Michael Dunlop en 2016) avec des pointes à 330 km/h pour le meilleur (James Hillier en 2015). Depuis 1911, date des premières épreuves, on compte 255 pilotes morts aux essais ou en course. L’édition 2017 ne déroge malheureusement pas à la règle. 3 pilotes ont trouvé la mort depuis l’ ouverture de la session. Lors de la première journée, dans le 3ème tour du ″Superbike″, l’anglais de 48 ans Davey Lambert a été victime d’un accident au guidon de sa Kawasaki et n’a pas survécu. Jochem van der Hoek, pilote néerlandais âgé de 28 ans participait à son 2ème Tourist Trophy. Une chute dans le 1er tour de la course ″Superstock″ lui a été fatale. Alan Bonner, 33 ans, avait fait ses débuts au Tourist Trophy en 2014. Il vient de succomber à de nombreuses blessures après une chute sur la ″Mountain Road″ lors des qualifications de la ″Senior TT″.

♠ Ça Roule! ♠

Limande: définitions

Recherche de vitesse en 2RM

Définition (Prononciation: li-man-d’): Poisson pleuronecte marin, plat, dissymétrique, dont seul le côté droit, qui porte les yeux, est pigmenté. La limande passe ses journées lascivement vautrée sur les fonds marins.

Variante 1: Femme maigre et sans poitrine. Expression: ″Plate comme une limande″ (en anglais ″flat as a pancake″). En argot désigne aussi une prostijoie, également appelée ″morue″.

Variante 2: Homme obséquieux et sans courage qui s’humilie moralement en se mettant à plat ventre devant quelqu’un. Obséquieux célèbre: J. Attali… Mais il en est beaucoup d’autres.

Variante 3: Sur un 2 roues, tête dans le guidon, le pilote fait corps avec sa machine en offrant le moins de résistance possible à l’air dans le but d’augmenter sa vitesse de pointe. Si je tenais l’ enfoiré qui m’a chouravé mes fringues…(Roland ″Rollie″ Free aux Bonneville Salt Flats en 1948).

♠ Ça Roule! ♠

Tourist Trophy 2017, Guy Martin répond présent!

TT 2017 Guy MartinTitulaire de 15 titres au TT (en 12 participations de 2003 à 2015), Guy Martin n’est jamais monté sur la plus haute marche du podium manxois. En 2015, après un échec avec la BMW de son écurie Tyco et surtout une impressionnante chute lors du Grand Prix d’Ulster, le pilote avait déclaré que s’en était fini du TT!  Effectivement la session 2016 a eu lieu sans lui. Mais la quête de gloire suprême au Tourist Trophy s’apparente à une drogue dure. Le sevrage entamé à forte dose de challenges divers et variés (courses VTT, Pike Peaks, Wall of death, Triumph Steamliner, ballon dirigeable, etc…) n’a eu aucun effet sur le ″Speed King″ qui aujourd’hui replonge. Prévisible pourrait on dire, surtout quand le dealer s’appelle Honda et qu’il met à disposition son arme de toute dernière génération. C’est officiel, le constructeur japonais le confirme: Gaï Martine, fera équipe avec John McGuinness pour piloter les Honda CBR1000RR SP2 Fireblade″ sur le TiTi 2017! Une belle paire qui a les moyen d’inquiéter Michael Dunlop, Ian Hutchinson et les redoutables BMW S1000RR. Chaud devant!

 Ça Roule! 

:

The Young Gods, Gasoline man

Cafe Racer riding

On ne peut pas dire que le rock texan fasse partie du fond de commerce de The Young Gods. Loin de là!. Pourtant en 1992 le combo Suisse fait une entorse à ses habitudes en lorgnant du côté du marché US. ″Sky TV″, quatrième album des helvètes, fait toujours appel aux expérimentations électro, aux ambiances noisy, aux bidouillages fuzzy mais pas que. Pour la première fois les textes sont en anglais et un titre se détache du lot de par sa conception et son ambiance. Riffs et structure bluesy font appel aux standards du rock américain et ressemblent à s’y méprendre à du bon vieux ZZ Top première époque. Une fois n’est pas coutume, les Jeunes Dieux amenés par Franz Treichler jouent comme un groupe de bar avec une signature sonore qui vibre et ronfle comme un bon gros twin qui déboule sur l’asphalte. Hommage à la route et célébration de la moto, c’est ″Gasoline Man″ et ça s’écoute Ici!

Je suis le gasoline man. J’avance, et même si je ne sais où je vais, je veux arriver à temps. Je vais rouler encore et encore pour trouver où tu te caches…[Traduction libre Marcel Destroy, extrait].

≈ Trucs en Vrac ≈

Steppenwolf: Born to be wild

Steppenwolf, Born to be wildEn 1958, John Kay fuit l’Allemagne de l’Est pour s’installer au Canada où en 1965 il intègre un groupe de blues local: The Sparrows. Le succès n’est pas au rendez vous. En 1967 la formation est dissoute pour réapparaitre sur la scène de Los Angeles sous le nom de Steppenwolf . Le nouveau un line up propose désormais un répertoire plus rock et entre en studio en 1968 pour élaborer leur premier album. Cette fois ci le public est au rendez vous et réserve un bel accueil au troisième single de l’album: Born to be wild. Le titre écrit à l’origine par l’ex Sparrows Mars Bonfire (de son vrai nom Dennis Edmonton) se vend à plus d’un million d’exemplaires dès lors qu’il figure sur la bande son de Easy Rider, film emblématique de la contre culture hippie de l’époque. Désormais Born to Be Wild est associée à jamais l’univers des bikers, Steppenwolf est au sommet et Mars Bonfire entre dans la légende du Rock.

Born to be wild: ″Démarre et fonce. Roule vers l’aventure et quoiqu’il se passe fais que tout devienne possible. Prends le monde à bras le corps, fais feu de tout bois et éclate toi. Quand je fais la course avec le vent  j’aime le rugissement du métal  et la sensation qu’il me domine. Tels les enfants de Mère Nature nous sommes nés pour être libres et notre pouvoir est grand. Je ne veux pas crever″. [Traduction libre Marcel Destroy, extrait].

Marcel Destroy, janvier 2017

≈ Trucs en Vrac ≈

Barbelés, pièges à motards!

Moto: Barbelés en travers du chemin

Récemment en  décembre, lors d’une balade en Dordogne, un motard s’est retrouvé stoppé net par un fil de fer tendu en travers du chemin. Il s’en tire miraculeusement mais il faut savoir qu’en 2009 deux enduristes avaient trouvé la mort dans des conditions similaires. Ce genre d’incident semble malheureusement devenir de plus en plus fréquent, preuve que, tous domaines confondus, la connerie humaine est vraiment sans limite. Lire l’article de Sud Ouest

Robbie Maddison, ″Pipe Master″

Robbie Madison's Pipe Dream

Les amateurs de freestyle connaissent  Robbie Maddison pour de multiples prouesses au guidon de sa moto. Les cinéphiles se souviennent qu’il a doublé Daniel Craig dans Skyfall.  Mais depuis août 2015 on retient surtout son projet ″Pipe Master″. Pilote australien de motocross, de stunt et mordu de surf ″Maddo″ a trouvé le moyen de conjuguer ses deux passions, à priori peu compatibles, pour chevaucher les vagues de Papara, un spot mythique de Tahiti. Pour ce faire, le cascadeur a modifié le pneu arrière de son bolide et ajouté une paire de patins à l’avant et à l’arrière pour se maintenir hors de l’eau une fois lancé. Filmée, la réalisation est léchée, les angles de vue offrent un spectacle à couper le souffle et mettent en valeur toute la dextérité du pilote. C’est à voir et c’est Ici!

 Ça Roule! 

Nina, Maria & Erica: The Throttle Dolls

In Venus Veritas: TheThrottle Dolls

Les trois filles sont en train de connaître une notoriété grandissante au sein de la communauté Custom Culture australienne. Le credo quelles se sont approprié: ”4 wheels move the body, 2 move the Soul”. Ce qui peut se traduire par: Il faut 4 roues pour trimbaler le corps, 2 suffisent pour transporter l’âme. Pour avoir fréquenté plusieurs clubs de Sidney et roulé avec bon nombre de Cafe Racers elles ont rapidement adhéré à cette culture et à sa déclinaison Vintage qui peu à peu se sont imposées en tant que mode de vie, ou presque. S’est imposée également l’envie de monter leur propre club, The Throotle Dolls. Physiquement intelligentes, ces poupées ne sont pas pour autant disposées à laisser de côté lipsticks ou make-up qui sont devenus en quelque sorte leur carte de visite et on le comprend! Reste que, même si elle ne rechignent pas à apprendre comment faire une vidange, elles admettent que la route est longue pour assimiler jargon et mécanique liés à la pratique du 2 roues.  Sources, articles et photos sur In Venus Veritas.

 Du beau monde sur la Piste 

 

In Venus Veritas: Las Marias Motorcycle Club

In Venus Veritas: Las Marias Mc

Bien que le fait de voir la moto conjuguée au féminin ne relève pas d’un phénomène nouveau, force est de constater que de plus en plus émergent un peu partout événements et associations faits par et pour ces amazones motorisées désireuses d’assumer et de partager leur passion pour le 2 roues. Las Marias MC est un club moto 100% féminin de Mexico. 4 des ”Pétrolettes” qui le composent roulent en Thruxton, Sportster , Beta 200 et GS 650 et ont récemment fait l’objet d’un reportage disponible sur In Venus Veritas, site récent exclusivement dédié aux femmes adeptes de tous engins à moteur.

 Du beau monde sur la Piste 

Tourist Trophy 2015, du nouveau!

Tourist Tophy Isle of Man

Quelques faits marquants concernant l’ édition 2015 de la plus célèbre des compétitions moto sur route ouverte. Pour la toute première fois depuis 1911, date à laquelle eurent lieu les premières courses dans la configuration actuelle, le Tourist Trophy, a décalé d’une semaine son déroulement. Résultat, sur l’Ile de Man, en pleine mer d’Irlande, l’essentiel de l’épreuve va se dérouler lors des deux premières semaines de juin 2015. ”The only place for Heroes” comme ils disent, fait chaque année des victimes. 200 morts depuis la création de ces jeux du cirque du deux roues. Rien d’étonnant! Sur des routes tout ce qu’il y a de plus ”normales”, le parcours de 60 km est avalé à plus de 200 km/h de moyenne avec des pointes à 310 sur un tracé sinuant entre maisons, poteaux , murs, plaques d’égouts et trottoirs. Même des rois du Moto GP comme Rossi ou Lorenzo ne s’y risquent pas, à part pour quelques tours d’honneur promotionnels. Comme d’habitude Guy Martin, figure emblématique du circuit  manxois et véritable électron libre, sera au départ du run qu’il n’a jamais remporté. En signant avec BMW son écurie Tyco passe du Gex au S1000RR de la marque à l’hélice. Bonne chance! Pour terminer, le gouvernement de l’île qui gère actuellement le TT vient d’annoncer sa volonté de céder les droits télévisuels et la gestion du sponsoring de l’événement à un promoteur privé afin que soit développée l’épreuve avec en ligne de mire la création d’un championnat… mondial! Et ça ce n’est peut être pas forcément la meilleure des nouvelles.

 Ça Roule! 

Guy Martin’s Spitfire

Guy Martin Spitfire MK1 N3200

L’histoire: Le  ”Supermarine Spitfire Mark1”, piloté par Geoffrey Stephenson, est abattu  lors des opérations sur Dunkerque en 1940. Le chef d’escadrille de la Royal Air Force est capturé,  emprisonné et l’épave de son avion reste enfouie dans le sable d’où elle est extraite dans les années 80 pour être stockée en France pendant plus de 20 ans. Jusqu’à ce qu’une entreprise de restauration anglaise en fasse l’acquisition pour lui redonner vie .

C’est à partir de ce moment qu’intervient Guy Martin. Il rejoint les équipes en charge du projet basé à Duxford, Cambridgeshire et propose ses services et ses talents de technicien. Une façon pour lui de rendre hommage à ces héros qui ont écrit les plus belles pages de l’aviation militaire tout en donnant libre cours à sa passion pour tout ce qui, de près ou de loin, touche à la Mécanique. Durant deux ans ”Speed Guy” participe à toutes les étapes de la reconstruction. De l’étude des plans aux phases d’usinage, des tests de la mitrailleuse aux premiers tours du moteur Rolls Royce V12, concentration, passion et enthousiasme sont de mise. Même aux commandes de l’engin, Guy Martin nous offre ses yeux pétillants et son sourire étincelant d’éternel gamin émerveillé. Gamin qui pour la circonstance s’impose aussi en tant que narrateur inspiré dans ce beau documentaire réalisé par la chaîne anglaise Channel Four: Guy Martin’s Spitfire

 Ça Roule! 

Les filles de l’Équipée s’envoient en l’air en Royal Enfield

l'Equipée Himalaya royal Enfield 500 Bullet

Elles sont parisiennes et ça ne les gêne pas. Surtout pas pour s’offrir un raid sur les pistes du nord de l’ Inde. Louise, Cécile, Pauline, Cindy et une autre Louise, d’origines et de milieux différents ont trouvé un terrain d’entente au travers d’une passion commune pour la moto. En août 2014 elles mettent en oeuvre le projet un peu fou qui consiste à parcourir les routes improbables qui serpentent au sud de l’ Himalaya, et ce,  sur des Royal Enfield 500 Bullet qu’elles prennent sur place. 2500 kilomètres avec pour carburant un mélange à base de motivation additionnée d’une bonne dose de toupet et d’un soupçon de folie. Routes ravagées, intempéries, changements de température, chutes, bobos ou pépins divers et variés… S’envoyer en l’air en passant des cols a plus de 4000 mètres ne relève donc pas de la promenade de santé mais les émotions générées par la découverte, les rencontres, l’insolite et les paysages magnifiques seront probablement le fil conducteur de cette aventure au bout du monde qui fera l’objet d’un film d’ores et déjà en cours de montage. En attendant, portraits, anecdotes, extraits et photos sont disponibles Ici et .

 Ça Roule! 

Ton-Up Boys, the Wild Ones!

Ton Up Boys, Leather Boys, Rockers

″Rockers par rapport à la musique, Leather Boys à cause des cuirs qu’ils arborent, ou encore Ton-up Boys pour ce qui est de la vitesse. Ces termes et nuances cohabitent ou fusionnent en faisant référence à une subculture où Rock’ n’ Roll et Moto occupent une place privilégiée et définissent mode de vie et phénomène social. Années 50, le Royaume Uni sort des restrictions et du rationnement liés à la seconde guerre mondiale. L’économie repart, les industries tournent à fond, il y a du travail pour tout le monde et le gouvernement accorde crédits et facilités aux forces vives de la nation, ces jeunes qui peuvent désormais s’offrir non pas des voitures mais des deux roues. La production de motos en tant que moyen de transport bon marché fait effectivement partie du nouvel essor industriel, au même titre que le développement des axes routiers nécessaires au transport des marchandises. Logiquement, il faut fournir aux transporteurs des endroits où ils peuvent se restaurer et se détendre. Ainsi fleurissent un peu partout le long des voies les Transport Café. Ces Routiers sont également vite fréquentés  par les ”Leather Boys” qui, durant le week end s’amusent à établir des records de vitesse sur des parcours reliant un Transport Cafe à un autre et ce avec un seul but:  Do The Ton, expression argotique signifiant 100 Mph, soit un peu plus de 160 Km/h. Pour tenter d’accéder à de telles performances les bécanes sont modifiées, trafiquées et allégées pour au final devenir des machines de courses, des ″Racers. Dès lors, le terme de Cafe Racer se voit appliqué aux bolides qui déboulent de ou vers les Transport Cafe, lieux de rendez-vous désormais incontournable des Ton-Up Boys. Dans le même temps, un autre facteur devient déterminant pour ce qui concerne les moeurs de cette jeunesse assoiffée de sensations fortes. La musique! Les boys deviennent accros à quelque chose venu tout droit des Etats Unis et qui les fascine, le Rock’ n’ Roll. Dans le pays, club et stations de radio ne diffusent pas encore cette musique qui n’est accessible que dans les Cafe.  Les titres qui dégueulent des Juke Box durent à peu près 3 minutes. Qu’à cela ne tienne! Une piécette dans la fente, sélection du morceau et play! Une fois dehors, coup de kick et gazzz sur un circuit prédéterminé, le but étant de revenir entier au point de départ avant la fin du disque. Ceci se passe notamment du côté de l’Ace Cafe où les ″Rockers paradent en Triumph, Norton, BSA, Royal Enfield et autres Matchless. C’est le début des Sixties et  le Père Bill Shergold, prédicateur de son état, donne sa dimension motarde au mythique Fifty Nine Club dont les 30 000 membres actuels entretiennent la tradition dans le monde entier mais loin des conflits inter bandes qui, comme ceux qui opposèrent les Mods et Les Rockers à Brighton, pourraient nuire à la réputation des clubs.

  Ça Roule!

Black Douglas Sterling: Eloge de la lenteur!

Sterling MK5 de Black Douglas Motorcycle Co

Officiellement lancée en 2012  lors du salon de Vérone, la Sterling n’est pas une arme (ou alors une arme au service de la lenteur!) mais un hommage appuyé aux pionniers du 2 roues. Malgré les apparences cette bécane n’est pas non plus une réplique ou une réédition d’un modèle ayant existé. Non, c’est bien d’ une nouveauté, dont il s’agit. Le constructeur Italo-British Black Douglas Motorcycle Company annonce la couleur pour cette machine désormais disponible en 125 et 230 Cc: ”nous pensons que l’acier est plus beau que le plastique et que la simplicité est plus attirante que la complexité” et se targue du fait que la nouvelle Sterling est entièrement faite à la main. Le moteur 230 Cc développe 14 Cv à 6000 tours avec un couple de 18,3 Nm à 4500 tours. Avec de telles performances le risque de se faire immortaliser par quelques radars eurovores devient quasi inexistant. Sur 1600 Km, Fabio Cardoni, fondateur de Black Douglas, aura le loisir de le vérifier car il compte rallier Milan à Birmingham au guidon d’une MK5. Un bon moyen de promouvoir la commercialisation de ce modèle hors du temps que l’on peut même acquérir sous forme de kit. Photos et détails sur Moto-Net.com

    Ça Roule! 

Pike Peaks: Guy Martin entre dans l’histoire!

Guy Martin Pikes Peak International Hill Climb

Merci à Vince et à son excellent blog pour cette découverte du PPIHC! Pike Peaks International Hill Climb. La course existe depuis 1916, elle se déroule dans le Colorado et c’est la deuxième plus ancienne course aux Etats-Unis après Indianapolis. On y court en auto mais on y court aussi à moto, souvent sous la barre des douze minutes. Quand on sait que le tracé fait quasiment 20 kilomètre de long, comporte 156 virages, que le départ a lieu à 2800 mètres d’altitude et l’arrivée à 4300 mètres, il n’est pas très difficile d’apprécier la performance. Habitué des courses sur route, Guy Martin s’est présenté cette année pour la première fois sur la ligne de départ de cette épreuve prestigieuse avec une « Martek Custom Turbo« . Ne cherchez pas. Pour la circonstance Martin a concocté de ses mains une machine sur base Suzuki GSX-R 1100 de 1380 cc avec système électronique d’injection, cadre maison et turbocompresseur offrant quelques 550 bourrins. Le pilote britannique a remporté la course  dans la catégorie UTV/Exhibition avec un chrono de 11’32’’! De quoi se consoler de n’avoir pour l’instant jamais remporté (malgré 13 podiums!) sa course favorite qu’est le Tourist Trophy de l’Ile de Man. Si tant est que le plus pur, le plus barré, le plus drôle, le plus tête de lard et le plus talentueux des pilotes ait besoin d’être consolé.

Rêves de Préparations 

Elspeth Beard: Une femme, une moto, un tour du Monde.

Elspeth Beard en Inde en 1983Elspeth a 16 ans lorsqu’elle enfourche son premier 2 roues, un Yamaha 100cc. Elle prend vite goût aux balades dans les environs de Salisbury qu’elle parcourt avec un ami et se retrouve contaminée. Apparaissent alors les premiers symptômes: une Honda 250cc succède au petit Yam et s’installe l’irrépressible besoin d’une machine plus vigoureuse encore. 1980 : « J’ai travaillé pendant des mois dans un pub et économisé pour acheter une BMW R60/6 d’occasion » dit-elle. Quelques tours de roue plus tard elle ajoute : « j’ai attrapé le virus des voyages à moto. C’est le meilleur moyen de se déplacer : C’est pas cher, pratique, efficace et j’aime la liberté« . A 24ans, ses études en architecture achevées elle décide de réaliser son rêve avant de s’installer dans la vie professionnelle. Le vieux Flat Twin est expédié à New York puis récupéré pour rouler vers le Canada et Los Angeles. Intermède maritime à destination de Sidney puis destination Thaïlande, Inde, Népal, Pakistan, Iran, Turquie, Grèce et Yougoslavie. Pour finir, traversée de l’Europe occidentale, et retour à la case départ. Quelques soucis techniques avec le Beemer bien sûr et notamment un faisceau électrique qui prend feu. De belles frayeurs aussi. Deux accidents sérieux dont un Australie où suite à une chute elle passe deux semaines à l’hôpital. Le trip n’a donc pas été toujours facile mais, en 3 ans, avec un peu de chance, une détermination sans faille  et une énergie hors du commun, les quelques 30 000 kilomètres ont été bouclés. Aujourd’hui Elspeth Beard est architecte de renommée mondiale. Elle restera néanmoins la première femme britannique a avoir réalisé le tour du monde à moto, et ce, sans Ewan McGregor et ses équipes. Pas de film donc, pas de livre non plus. Pour en savoir un petit peu plus c’est ici qu’il faut se rendre: Motocyclist!

  Ça Roule! 

Harley Davidson Night Train : 6500km avec un plein

Harley Davidson Night Train option full Tsunami!Ikuo Yokoyama, 29 ans,  était l’heureux propriétaire d’une Harley Davidson. Depuis 5 ans ce japonais roulait sur un Night Train de 2004 qu’il mettait à l’abri dans un conteneur installé à l’arrière de sa maison. C’est là que se trouvait la Belle quand le tsunami de mars 2011 frappa les côtes du Japon avec des conséquences qui aujourd’hui encore marquent  les esprits. Plus d’un an après, lors d’une promenade sur une plage de Colombie Britannique, Peter Mark découvre le contenant  en question et bien sûr à l’intérieur le Softail en piteux état suite à cette traversée forcée du Pacifique. C’était en Avril 2012. S’en suivirent recherches et enquêtes pour identifier le propriétaire et au final la firme de Milwaukee proposa à Monsieur Yokoyama de remettre la moto en état et de la lui expédier,  gracieusement.  Ikuo fit savoir à ses interlocuteurs qu’il préférait qu’en hommage aux victimes sa bécane soit exposée, en l’état, dans un musée. Il ira même jusqu’à rejeter tout traitement de faveur en refusant la fourniture d’un modèle neuf de la gamme. Au-delà de l’aspect insolite de l’ événement et du côté émouvant de sa gestion il convient de noter que techniquement faire 6500 km avec un seul plein c’est quand même une sacrée performance. Par contre plus d’un an pour parcourir cette distance, là c’est vraiment limite ! Mais bon… S’agissant d’un moteur « bridé » !

Softail Harley Davidson Night Train

  Ça Roule! 

Nogaro: Journées Coyote.

Une douzaine d’années déjà que la commune de Nogaro dans le Gers accueille cette fête de la moto ancienne qui se déroule notamment sur et aux abords du circuit Paul Armagnac. Deux journées complètes, en week end, consacrées aux motos des années 50/70, qu’elles soient de course ou de tourisme, en deux ou quatre temps. Toutes ces machines évoluent sur le circuit lors de manches prédéfinies par catégories et c’est notamment l’occasion d’assister à d’exceptionnels duels de Side Cars. La partie « Off » de ce rassemblement consiste également en une possibilité non négligeable pour les amateurs, celle de flâner dans les paddocks ou de parcourir les différents stands de la bourse d’échange. Il est important de noter que l’accès à toutes ces réjouissances est absolument gratuit dès l’instant où l’on ne tourne pas sur le circuit. La région est belle et la manifestation est magnifique. En fait, le seul aléa relève de la météo: Quand il fait chaud c’est putain de moite et quand il pleut ça tabasse grave. Qu’importe, il est facile de trouver dans la région des hébergements adaptés à vos aspirations; du camping à l’hôtel en passant par les gîtes, les possibilités ne manquent pas, surtout en s’y prenant à l’avance. Pour 2010 la manifestation est déjà programmée, elle aura lieu les 06, 07 & 08 Août,  avec il faut le signaler le partenariat de « Café Racer », qu’on se le dise!

Toutes informations disponibles ici: Coyote Racing Team

Ci dessous, la preuve qu’ il y a a également aux Journées Coyote des trucs qui foutent vraiment les jetons!

Journées Coyote Nogaro

 Ça Roule! 

Balade Moto: définition

Balade: Nom féminin tiré du verbe balader. Exemple: faire une balade dans les bois.

Le Larousse n’est pas très prolixe mais peu importe. Appliqué à la moto le terme ″Balade″ se voit associé à des  termes tels que Sortie, Tour, Virée, Concentration, Rassemblement etc… mais jamais au mot ″Ballade″. En effet, le motard passe rarement pour un poète et pourtant. Et pourtant, si avec d’infinies précautions l’on s’approche d’un groupe d’adeptes du deux roues on aura la chance d’entendre rimer caisseux avec foireux, partir avec pourrir, moteur avec frayeur, carton avec baston, bleus avec gueux. J’en passe et des meilleures. Et si par hasard le rassemblement se fait autour de boissons diverses, cet art subtil prendra des proportions encore plus intéressantes mais parfois difficiles à capter pour des non initiés. Poignée rimera ainsi avec culé, TLB avec BB, talus avec halu, belle avec pelle, Voxan avec manant, boussole avec gnole, moldave avec pourrave, caban avec déguisement, Scrambler avec galère ou encore Bonnie avec envie. En fait qu’importe la poésie et les rimes qu’elle déverse car il est une chose primordiale et sublime: c’est l’ amitié qui réunit ces êtres si affreux et si imparfaits.

 Balade Moto Triumph

Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes est délibérément consentie et assumée!

• Ça Roule! •

%d blogueurs aiment cette page :