Böhmerland – Le Retour!

 

Disparue lors de la seconde guerre mondiale, la marque Böhmerland – née en 1924 et quasiment inconnue de tous – s’apprête à faire son retour en petite série sous l’impulsion de l’entrepreneur tchèque Peter Knobloch. Monocylindre de 600cc à refroidissement liquide et compressé développant 47 chevaux, 170 kg, la Böhmerland 21 sera produite en 2023 en édition limitée à 10 exemplaires. Comptez quand même 58 000 €! Source et infos: Caradisiac.

Aparté: Nous sommes d’accord, esthétiquement parlant, l’arrière de la  Böhmerland 21 présentée ici a largement de quoi séduire. Non?

Patrick BETAILLE, janvier 2021

MV AGUSTA : Concept Néo-Rétro 921S

 

À l’occasion de l’EICMA 2022 à Milan, MV Agusta vient de présenter un concept très original, évocation audacieuse tant, dans l’esprit que dans le choix de la robe, de l’illustre 750S. La marque Italienne affirme même que cette MV Agusta 921S va devenir un futur classique. Évocation historique et technologie du futur font donc alliance pour porter haut le concept du néo-rétro… Lire la suite sur Cafe Racer Only.

Patrick BETAILLE, novembre 2022

Brough Superior – Dagger

 

Au cours de l’édition 2022 de l’ EICMA, Brough Superior – la marque désormais française – a présenté son nouveau roadster. Encore un hommage à Lawrence d’Arabie puisque ce patronyme fait référence à la dague remise à l’officier britannique après la prise d’Aqaba. Ce Dagger à la géométrie revue garde le bicylindre de 1000 cm3 qui passe bien sûr à l’Euro5. Nouveau guidon, roues de 17 pouces, échappement deux-en-un complètent le tableau avec à la clé un design retravaillé et profusion de fibre de carbone. Visuellement ça claque! À n’en pas douter et sachant qu’une Lawrence Standard se vend 67 000 euros, le tarif devrait lui aussi claquer. Source, infos et détails: Le repaire des Motards.

Patrick BETAILLE, novembre 2022

 

Peugeot Motorcycles – Distributeur de BSA

En 2021, BSA renaissait de ses cendres grâce au rachat par le géant Mahindra de l’emblématique marque britannique. La Gold Star se préparait à reconquérir le marché européen. Afin d’atteindre son objectif, BSA vient de s’associer à Peugeot Motocycles – une alliance de circonstance puisque les deux marques font désormais partie du même groupe indien – pour distribuer le modèle via le réseau Peugeot. Parallèlement l’on apprend que Peugeot Motocycles – donc Mahindra – va céder 50 % du capital et 80 % des droits de votes au groupe de fonds d’investissements de l’allemand Mutares qui, de fait, deviendra l’unique décideur de l’avenir du constructeur de deux-roues. Vous suivez?! Pour le moment et malgré des pertes financières de l’ordre de 15 millions d’euros en 2021, le constructeur garde ses attaches françaises puisque le siège social de la marque est toujours basé à Mandeure dans le Doubs. 2023 sera donc l’année du renouveau pour la marque au lion, avec à la clef de nouveaux modèles destinés à prendre des parts sur un marché de plus en plus concurenciel. Gurpratap Boparai: PDG de Mahindra Europe et Président de Peugeot Motocycles : ″Le partenariat avec BSA est une opportunité exceptionnelle pour Peugeot Motocycles de s’appuyer sur son histoire dans le secteur de la moto. Peugeot Motocycles a toujours eu la moto dans son ADN, en lançant son premier modèle en 1898. L’histoire continue ! Grâce à ce partenariat, nous renforçons notre expansion sur le marché européen et continuons à élargir nos gammes de produits″. Il suffit d’y croire! Ou pas!

Patrick BETAILLE, novembre 2022

MV Agusta Passe à l’Orange

 

Flashback. Le business a ses raisons que la raison ne connaît pas. Criblés de dettes, les frères Castiglioni ont vendu MV Agusta en 2008 à Harley-Davidson pour la somme de 70 millions d’euros. Deux ans plus tard, on efface tout, on recommence mais… dans l’autre sens. Va comprendre Alexandre! En 2010 donc, c’est Harley-Davidson qui offre 20 millions d’euros aux Castiglioni pour qu’ils reprennent MV Agusta. Ainsi fut fait et l’Europe a eu chaud parce que des MV à franges c’est moyen Adrien. Nan, j’déconne Anémone!

O tempora, o mores Inès! Aujourd’hui c’est officiel: KTM rachète, via capitalisation, 25,1% des parts de MV Agusta. Récemment déjà il y avait eu un rapprochement entre MV Agusta et la branche nord-américaine de KTM AG afin d’assurer la distribution des motos italiennes chez les concessionnaires autrichiens des Etats-Unis et du Canada. Nouveau volet aujourd’hui pour cet accord qui devient un partenariat stratégique élargi au reste du monde, et ce, tout en mettant le curseur un peu plus haut. Au passage, MV Agusta – tout en gardant la main sur ses points de vente actuels – va bénéficier du support de la chaîne d’approvisionnement de KTM qui s’occupera des achats des pièces nécessaires à la production des motos qui reste localisée à Varèse. Pour l’instant Gaëtan!

Pour l’instant car une question semble légitime: jusqu’à quand? L’ogre autrichien à faim, très faim. Le patron, Stefan Pierer ambitionne de poursuivre sa croissance avec une stratégie agressive. Il l’avait déjà prouvé en rachetant Husqvarna en 2013, en tentant sans succès d’acquérir Ducati en 2019 et, la même année, en se payant le constructeur espagnol GasGas. Quant à spéculer sur d’éventuelles répercussions de cette mini fusion dans le monde du MotoGP, c’est une autre histoire Grégoire. Affaire à suivre donc… Jawohl!

 

Patrick BETAILLE, novembre 2022

Phil Read, 1939 – 2022

 

Phillip William Read, dit Phil Read, était incontestablement l’un des grands noms de la course moto. Avant Valentino Rossi, Il fut à 28 ans le premier à remporter le championnat du monde de vitesse moto dans les catégories 125, 250 et 500 cm3. Son illustre carrière a débuté par la première de ses huit victoires au TT de l’île de Man en 1961, et en 1964, il a offert à Yamaha son premier titre mondial. Engagé par MV Agusta en 1972, il remporte le titre mondial en 500 cm3 en 1973. Avec 52 victoires en Grand Prix à son actif, le septuple champion se retire en 1976 et sa dernière course aura lieu sur le Tourist Trophy de l’île de Man en 1982. Le Continental Circus vient de perdre l’un de ses derniers géants : Phil Read est décédé jeudi 6 octobre. Il avait 84 ans.

Patrick BETAILLE, octobre 2022

 

 

 

Norton – Mort Annoncée des 650 Atlas

 

Ça ne va pas en s’arrangeant chez Norton. Problèmes techniques et difficultés de livraison de la Commando censée redorer le blason de la marque anglaise. Condamnation de Stuart Gardner suite à des détournement de fonds et placement de l’entreprise en liquidation judiciaire. Rachat par le géant indien TVS Motors. Nouvelle usine, nouveaux process de production afin d’honorer les commandes et ouverture vers la gamme midsize avec des modèles Atlas 650 censés toucher une nouvelle clientèle. Rien n’y fait

Changement de cap du constructeur qui prétend désormais se tourner vers l’avenir en revenant sur son passé. Nom de Zeus! Norton souhaite produire une nouvelle Commando 961, renouveler sa sportive V4SV, s’attaquer à la mise en œuvre d’un nouveau café racer, et développer une moto électrique, histoire de rester au jus.

Des investissements très lourds sont donc à prévoir et à n’en pas douter le risque devient énorme pour une société déjà au bord du gouffre, qui plus est avec une stratégie de nouveau axée exclusivement sur le haut de gamme. Car oui, s’en est fini des bicylindres 650 Nomad et Ranger qui, bien que sur le point d’être produits, sont officiellement abandonnés. Bien beau tout ça mais quid des sommes déjà investies? Poubelle! Z’ont les moyens les rosbifs! Chant du cygne? Opération commando? Emplâtre sur une jambe de bois? L’avenir le dira mais pour l’instant ça sent quand même un peu le carter fêlé chez Norton.

Patrick BETAILLE, octobre 2022

 

 

Le lundi c’est permis – Étincelle!

″… Revenir à l’état sauvage, forcer les portes, les barrages. Sortir le loup de sa cage, sentir le vent qui se déchaîne, battre le sang dans nos veines, monter le son des guitares et le bruit des motos qui démarrent…″ [Zazie: Allumer le Feu – Extrait].

Patrick BETAILLE, octobre 2022

Contrôle technique Moto – Suite (et fin?)

Alors que le Conseil d’État avait approuvé et exigé que le contrôle technique des 2RM soit mis place, le décret d’application qui prévoyait sa mise en place à partir de début 2023 vient d’être annulé et remplacé par un nouveau décret publié le mardi 26 juillet au Journal officiel. La suite au prochain numéro?

Décret n° 2022-1044 du 25 juillet 2022 abrogeant le décret n° 2021-1062 du 9 août 2021 relatif à la mise en place du contrôle technique des véhicules motorisés à deux et trois roues et quadricycles à moteur: Article 1: Le décret n° 2021-1062 du 9 août 2021 relatif à la mise en place du contrôle technique des véhicules motorisés à deux ou trois roues et quadricycles à moteur est abrogé. Article 2: Le ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires et le ministre délégué auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargé des transports, sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent décret.

Aparté: De là à penser que Dekra (vous savez, le loby qui… Non rien!) bénéficie ainsi d’un sursis afin de pouvoir matériellement et techniquement s’organiser avant la prochaine vague… C’est vous qui voyez!

Patrick BETAILLE, juillet 2022

MV Agusta – Reparto Corse

 

MV Agusta vient d’ajouter une touche de sportivité à trois de ses modèles trois cylindres : la F3, la Dragster et la Turismo Veloce, désormais disponibles en édition limitée RC (Reparto Corse). Les trois modèles partagent donc également le même moteur de 798 cm3 avec140 chevaux pour la Dragster, 147 chevaux pour la F3 et 110 chevaux dans la Turismo Veloce. La série limitée arbore les couleurs du drapeau italien et se voit dotée au passage de quelques équipements haut de gamme. Source et infos sur Caradisiac. Questo è tutto!

Votre concessionnaire MV Agusta, Gas Gas et Voge  à 64230 Lescar: MotoMania

Patrick BETAILLE, juillet 2022