Valespeed Motorcycles – Valespeed 28

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple? Il y déjà pas mal de temps que Ben Hall, le fondateur de Valespeed Motorcycles, ne se pose même plus la question. Il le prouve avec cette Valespeed 28 fraichement sortie de ses ateliers anglais créés en 2013 à la frontière du Worcestershire et Gloucestershire. Du concept à la mise en route, Il aura fallu 18 mois pour que cette réalisation entièrement faite main voit le jour. Inutile de chercher une base quelconque pour cet engin inspiré des boardtrackers des années 20. Tubes soudés pour le cadre, la partie cycle, la fourche et l’échappement. C’est du fait maison, y compris la selle et le réservoir qui, comme les embouts de guidon, est obturé par un bouchon de champagne. « Keep it simple »! Roues de 19″ dotées de freins à tambours, des cale-pieds de BMX et une motorisation assurée par un mono Lifan 150 ou 230 cc (tlé tlé bon moteul!) doté d’un carbu Mukini. Last but not least, la Valespeed peut recevoir un panier Watsonian. Là encore, Ben la joue facile. L’adaptation du side en question ne lui pose aucun problème puisqu’il œuvre régulièrement pour le célèbre fabriquant anglais. Ouate ze feuque! Ce petit bijou simple, soigné, fun et vintage est financièrement abordable: 6 600€ pour le modèle solo et 11 000€ pour la version side-car. La 28 avait été présentée au Bike Shed 2019 par Ben Hall himself: Ici!

 

Patrick BETAILLE, octobre 2020

Harley Davidson – La fin du Sportster?

Ça n’est plus un secret pour personne. Depuis plusieurs années Harley Davidson rencontre des difficultés. Déjà en 2017, les ventes avaient chuté de 7%, le chiffre d’affaire de 6%, et le bénéfice net de près de 25 %. Confronté à un vieillissement de sa clientèle traditionnelle, le constructeur américain n’arrive plus à séduire une clientèle plus jeune qui se tourne désormais vers la concurrence japonaise et européenne. Milwaukee a bien tenté de faire face en optimisant certaines unités de production, en se livrant à des suppressions d’emplois conséquentes et en allant même, jusqu’à très récemment, arrêter ses opérations de vente et de fabrication en Inde en fermant son usine de Bawal où étaient produites les Street 500 et 750. En vain! Même la tentative de se positionner sur le marché de l’électrique avec la Live Wire et des vélos haut de gamme n’a pas empêché le recul significatif des ventes au niveau mondial. Aujourd’hui, un nouveau caillou vient de se glisser dans la godasse du nouveau PDG Jochen Zeitz. La norme EURO 5 s’avère beaucoup trop exigeante pour le Potato-Twin et pour les décideurs de la firme américaine de nouveaux choix s’imposent. Désormais Harley Davidson préfère se focaliser sur la mise aux normes de la gamme cruiser, touring et softails, et ce, au détriment d’un large pan des modèles historiques de la marque. Ainsi, le twin à ailettes qui propulse notamment les Street, Iron, Roadster et autre Forty-Eight semble sous peu condamné à disparaitre. Par voie de conséquence, l’emblématique Sportster dans toutes ses déclinaisons devrait être poussé vers la sortie du marché européen. Apparus à la fin des années 50, les 883 et 1200 s’étaient pourtant octroyé une place de choix chez les motards séduits par un tarif raisonnable, une facilité d’utilisation et d’énormes possibilités de customisation. Is this the end? 

Patrick BETAILLE, septembre 2020

 

Simon Leake – La Vincent du futur?

Préparation Vincent Black ShadowDepuis sa plus tendre enfance, Simon Leake éprouvait une réelle fascination à l’égard de la Vincent Black Shadow. Il lui faudra pourtant attendre des décennies pour pouvoir réaliser son rêve. Six ans exactement pour concevoir une machine résolument moderne tout en respectant l’âme et le style so british qui ont inscrit la Vincent au cœur de la légende motocycliste. Nouveau châssis, nouveau bras oscillant, fourche inversée, amortisseur central, étriers 6 pistons et disques flottants à l’avant. Côté motorisation: un tout nouveau bicylindre en V Vincent 1200 cm3 qui peut libérer 115 Cv, une boîte de vitesses de compétition et l’injection électronique. Quant à l’habillage, il ne s’agit ni plus ni moins que de la haute-couture version aluminium poli. Cette histoire, Simon lui même l’évoque en détail au cours d’une interview relatée ici: The Return of the Cafe Racer.

Dernière minute: Radio Pistons révèle que ce projet ambitieux auraient obtenu l’approbation de Fritz Egli et Patrick Godet. Il se murmure également que Rollie Free aurait retrouvé son maillot de bain et serait volontaire pour un essai.

Patrick BETAILLE, août 2020

 

KSR Moto – Brixton 1200

Brixton Motorcycles 1200Montée en puissance chez KSR, le constructeur-importateur autrichien de motos, particulièrement dynamique depuis les années 2000 sur le segment scooters et 50 cm3 à boite. Suite au succès croissant de ses 125cc, KSR Moto a donné naissance à Brixton Motorcycles et mis sur le marché la Rayburn 125 et les Felsberg déclinées en 125 et 250cc. C’est sous l’égide de cette marque que les modèles Crossfire d’une nouvelle gamme de bicylindres 500 cm3 ont étés vus sur lors du salon EICMA 2019. Aujourd’hui, Brixton annonce clairement ses intentions et officialise l’arrivée prochaine d’un 1200 cm3, déjà présenté à Milan sous forme de concept. De style classique, bien calé sur la tendance vintage du moment, le bicylindre – conçu et développé à Krups en Autriche – sera fabriqué en Chine. Au premier abord, la stratégie du constructeur semble évidente:  venir concurrencer la Triumph Bonneville T120. Pas de révélations concernant les specs, la date de commercialisation et bien sûr le prix. Pour en savoir plus il faudra attendre la clarification de la situation liée au Covid-19. A suivre donc.

Patrick BETAILLE, avril 2020

 

 

 

Stile Italiano – The Queen

Stile Italiano Norvin The QueenE non è una pizza! Un cadre Norton, un moteur Vincent 1140 cc, des courbes à réveiller la plus paresseuse des libidos, c’est le Cafe Racer par excellence. Baptisé ″The Queen″, ce Norvin est l’oeuvre du préparateur Stile Italiano.Source et infos: Veetess.

Patrick BETAILLE, février 2020

Norton – 961 Dominator Street

Nouveauté Norton DominatorAprès le succès rencontré par la Commando 961 Street et vivement sollicité par sa clientèle, Norton annonce la mise en production d’une nouvelle Dominator, elle aussi en version Street. Cette version spéciale limitée à 50 exemplaires se distingue essentiellement par un réservoir finition chromée fait main, un guidon haut et un 2 en 1 maison. Saute vent, garde-boues et caches latéraux sont en carbone. D’après les concepteurs, la position de conduite alliée au châssis de la Dominator et aux suspensions Öhlins devrait offrir à ce modèle ″une maniabilité de sportive!″. Seule ombre au tableau, la Norton Dominator Street ne sera commercialisée qu’au Royaume-Uni car la configuration Moteur du 961 dit ″fuck″ la norme Euro 5. Quant à la facture, elle se monte à 24 000 euros!

Patrick BETAILLE, septembre 2019

Le lundi c’est permis – Paradoxe

Frank Margerin Lucien

En 1970 t’avais un 49.9 bien préparé qui pouvait atteindre les 110 km/h. Aujourd’hui tu peux avoir une bécane de 1000 Cm3 et plus de 100 chevaux avec laquelle tu ne dépasseras pas les 80 km/h. Va comprendre!

Patrick BETAILLE, août 2019

Deux-Roues Motorisés – Le Radar de la Méduse

Loud Pipes Save Life?Bruitparif est un observatoire chargé d’analyser les nuisances sonores pour informer et venir en appui aux politiques de lutte contre le bruit. Imaginé par ce collectif, un nouveau type de radars automatiques est actuellement à l’essai dans les Yvelines. Baptisé ″Méduse″, cet outil mesure le niveau de décibels des motos qui dans la région et surtout le week end se livrent à de bruyants rodéos. Dans un premier temps et pour tenter de dissuader les motards il est déjà prévu d’installer un affichage électronique indiquant que le bruit émis et enregistré est au dessus du seuil légal. Le système de verbalisation quant à lui est encore à l’étude. Une nouveauté qui va faire du bruit, on parif? En tous cas à terme, en recevant la douille, on pourra dire: ″Je suis médusé″! Source et infos: Le radar anti-bruit arrive!

Patrick BETAILLE, juillet 2019

Lego – Harley Davidson Fat Boy

Creator Expert Harley-Davidson Fat BoyLego, la firme danoise jamais à court d’idées pour séduire les petits et les grands a choisi de représenter l’un des modèles emblématiques de la gamme Harley Davidson. En partenariat avec la firme de Milwakee, voici donc l’iconique Fat Boy composé de 1023 pièces qui une fois assemblées offre une miniature de 20 cm de haut, 33 cm de long et 18 cm de large en robe Wicked Red. Les pistons du bicylindres, le guidon, la transmission, les roues, la béquille et les leviers d’embrayage et de frein sont mobiles et le réservoir est doté de son compteur. Le Lego Creator Expert Harley-Davidson Fat Boy sera bientôt disponible en France au prix de 95€. Voir le descriptif complet sur Hot Bricks.

Patrick BETAILLE, juillet 2019

 

 

 

 

BMW – R NineT/5

BMW: Hommage aux 50 ans Séries 5

Pour célébrer les 50 ans de sa Série 5, BMW dévoile une nouvelle version de la R NineT. Techniquement conçue sur la base d’une NineT Pure, la NineT/5 rend hommage aux R 50/5, R 60/5 et R 75/5. Peinture ″Lupinblau metallic″, double liseré blanc sur le réservoir et le garde boue avant, selle à passepoil blanc et roues à rayons comme sur le modèle historique. Proposée à 15.050 euros, soit 2 000 euros de plus que la R nineT Pure, cette NineT/5 fera bien sûr l’objet d’une série limitée. Toutes les infos > BMW Motorad.

Patrick BETAILLE, juillet 2019