Harley Davidson – La fin du Sportster?

Ça n’est plus un secret pour personne. Depuis plusieurs années Harley Davidson rencontre des difficultés. Déjà en 2017, les ventes avaient chuté de 7%, le chiffre d’affaire de 6%, et le bénéfice net de près de 25 %. Confronté à un vieillissement de sa clientèle traditionnelle, le constructeur américain n’arrive plus à séduire une clientèle plus jeune qui se tourne désormais vers la concurrence japonaise et européenne. Milwaukee a bien tenté de faire face en optimisant certaines unités de production, en se livrant à des suppressions d’emplois conséquentes et en allant même, jusqu’à très récemment, arrêter ses opérations de vente et de fabrication en Inde en fermant son usine de Bawal où étaient produites les Street 500 et 750. En vain! Même la tentative de se positionner sur le marché de l’électrique avec la Live Wire et des vélos haut de gamme n’a pas empêché le recul significatif des ventes au niveau mondial. Aujourd’hui, un nouveau caillou vient de se glisser dans la godasse du nouveau PDG Jochen Zeitz. La norme EURO 5 s’avère beaucoup trop exigeante pour le Potato-Twin et pour les décideurs de la firme américaine de nouveaux choix s’imposent. Désormais Harley Davidson préfère se focaliser sur la mise aux normes de la gamme cruiser, touring et softails, et ce, au détriment d’un large pan des modèles historiques de la marque. Ainsi, le twin à ailettes qui propulse notamment les Street, Iron, Roadster et autre Forty-Eight semble sous peu condamné à disparaitre. Par voie de conséquence, l’emblématique Sportster dans toutes ses déclinaisons devrait être poussé vers la sortie du marché européen. Apparus à la fin des années 50, les 883 et 1200 s’étaient pourtant octroyé une place de choix chez les motards séduits par un tarif raisonnable, une facilité d’utilisation et d’énormes possibilités de customisation. Is this the end? 

Patrick BETAILLE, septembre 2020

 

KSR Moto – Brixton 1200

Brixton Motorcycles 1200Montée en puissance chez KSR, le constructeur-importateur autrichien de motos, particulièrement dynamique depuis les années 2000 sur le segment scooters et 50 cm3 à boite. Suite au succès croissant de ses 125cc, KSR Moto a donné naissance à Brixton Motorcycles et mis sur le marché la Rayburn 125 et les Felsberg déclinées en 125 et 250cc. C’est sous l’égide de cette marque que les modèles Crossfire d’une nouvelle gamme de bicylindres 500 cm3 ont étés vus sur lors du salon EICMA 2019. Aujourd’hui, Brixton annonce clairement ses intentions et officialise l’arrivée prochaine d’un 1200 cm3, déjà présenté à Milan sous forme de concept. De style classique, bien calé sur la tendance vintage du moment, le bicylindre – conçu et développé à Krups en Autriche – sera fabriqué en Chine. Au premier abord, la stratégie du constructeur semble évidente:  venir concurrencer la Triumph Bonneville T120. Pas de révélations concernant les specs, la date de commercialisation et bien sûr le prix. Pour en savoir plus il faudra attendre la clarification de la situation liée au Covid-19. A suivre donc.

Patrick BETAILLE, avril 2020

 

 

 

BMW R18 – Du Concept à la Réalité

BMW R18. Nouveau CruiserBMW Motorad officialise la mise sur le marché de son Big Cruiser. Présenté à l’état de concept il y a à peu près un an, le R18 First Edition sera commercialisée fin 2020 et est déjà disponible en pré-commande pour un montant de 23 000 euros. Plus précisément: à partir de 22 990 euros. Tout dépend du choix parmi pléthore d’options haut de gamme (Roland Sands Design, Mustang Seat, Vance & Hines, etc), dont une marche arrière destinée à faciliter la manœuvre du 1800 cm3 de 345 kg, à sec, et le démarrage en côte (si, si!). S’agissant de pré-réservation, la souscription de 1000 € demandée en ligne est annulable à tout moment par le client, et sans justification. Nous voilà rassuré. Source, infos, caractéristiques complètes et photos: Caradisiac.

Patrick BETAILLE, avril 2020

Triumph Scrambler 1200 – Bond Edition

Triumph Scrambler 007Double échappement Arrow, amortisseurs Öhlins à l’arrière et fourche Showa à l’avant. Étriers de freins et disques Brembo, du guidon jusqu’aux jantes, peinture full black et un énorme logo Triumph sur le réservoir. Voici ce qui essentiellement différencie ce modèle du désormais classique Scrambler 1200 Triumph. Fallait s’y attendre, partenariat oblige et succès annoncé de No Time to Die, le prochain James Bond, Hinckley n’allait pas se priver de pondre, en série limitée à 250 exemplaires, l’une des bécanes que Daniel Craig pilote lors de ces nouvelles tribulations bondesques. Le twin 1200 cc de 90 chevaux, lui, reste le même. Pour ceux qui auraient la comprenette difficile quant au but recherché, y’a du 007 sur les caches latéraux, sur les silencieux et sur l’écran TFT du compteur. Un « Bond Edition » est brodé sur la selle et gravé sur le pontet de guidon numéroté. Z’en voulez encore? Chaque modèle est accompagné d’un certificat, d’une housse de protection et d’un sac à dos en cuir. Le prix? pas encore connu mais probablement celui de l’exclusivité. Accéder à la galerie: Men’s Up!

Patrick BETAILLE, mars 2020

 

Guy Martin – 436 km/h sur Susuki Hayabusa Turbo

Record Guy Martin sur HayabusaMalgré son absence en compétition moto, Guy Martin ne s’est pourtant pas mis au régime quant au tentatives de records divers et variés. Lors du dernier rassemblement des Straightliners sur l’aérodrome d’Elvington, le pilote a établi au Royaume Uni  un nouveau record au guidon d’une Suzuki Hayabusa turbo de 830 chevaux! Au guidon de ce monstre de puissance, il a été officiellement chronométré à 436,08 km/h! Fidèle à lui même, et convaincu qu’il peut faire encore mieux, Guy s’est fixé l’objectif d’atteindre  les 300 mp/h, soit 483 km/h. Source et infos: Le Repaire des Motards.

Patrick BETAILLE, septembre 2019

Norton – 961 Dominator Street

Nouveauté Norton DominatorAprès le succès rencontré par la Commando 961 Street et vivement sollicité par sa clientèle, Norton annonce la mise en production d’une nouvelle Dominator, elle aussi en version Street. Cette version spéciale limitée à 50 exemplaires se distingue essentiellement par un réservoir finition chromée fait main, un guidon haut et un 2 en 1 maison. Saute vent, garde-boues et caches latéraux sont en carbone. D’après les concepteurs, la position de conduite alliée au châssis de la Dominator et aux suspensions Öhlins devrait offrir à ce modèle ″une maniabilité de sportive!″. Seule ombre au tableau, la Norton Dominator Street ne sera commercialisée qu’au Royaume-Uni car la configuration Moteur du 961 dit ″fuck″ la norme Euro 5. Quant à la facture, elle se monte à 24 000 euros!

Patrick BETAILLE, septembre 2019

Elvis Presley – Enchères Harley Davidson

FLH 1200 Evis Presley 1976Trois mois avant sa mort en 1977, Elvis Presley s’est offert une Harley Davidson FLH de 1976. Après une mise en peinture personnalisée et avec seulement un peu plus de 2oo km au compteur, le King de Graceland cède son Electra Glide à un concessionnaire de Memphis qui la revend aussi sec pour 25.000 dollars à un particulier. Rapidement ce dernier procède à un échange contre une voiture chez Dave Geisler, le propriétaire d’un musée consacré à l’automobile. 30 années passées dans une vitrine du musée en question et voilà que la machine est aujourd’hui mise aux enchères. D’après GWS Auctions, en charge de la transaction, la moto devait se vendre entre 1.75 et 2 millions de dollars. Si l’estimation était atteinte la vente devrait battre un nouveau record, loin devant l’Electra de Marlon Brando (256.000$), le Fat Boy d’Arnold Schwarzenegger (512.000$) et le Tracker de Steve McQueen (940.000$). Les enchères débuteront le 31 août 2019 et la mise à prix n’est que de 100.000$! Let’s Rock!

 

Patrick BETAILLE, août 2019

Triumph – 765 Daytona Moto2

Triumph Daytona Moto2Ça bouge du côté de Hinckley depuis que le 3 cylindres 765 cc Triumph est venu remplacer le 4 cylindres 600 cc Honda sur les motos engagées dans la catégorie Moto2. C’est désormais officiel, Triumph annonce l’arrivée d’une nouvelle Daytona. Avec un moteur directement dérivé de celui qui équipe les motos de course, le modèle destiné au ″grand public″ sera présenté le 23 août lors du Grand-Prix de Silverstone. Pas de tarif annoncé pour l’instant mais une chose est sûre, s’agissant d’une série limitée, la bête ne sera produite qu’à… 765 exemplaires dont la livraison est prévue à partir de mars 2020. Source et infos: Le Repaire des Motards.

Patrick BETAILLE, juillet 2019

BMW – R NineT/5

BMW: Hommage aux 50 ans Séries 5

Pour célébrer les 50 ans de sa Série 5, BMW dévoile une nouvelle version de la R NineT. Techniquement conçue sur la base d’une NineT Pure, la NineT/5 rend hommage aux R 50/5, R 60/5 et R 75/5. Peinture ″Lupinblau metallic″, double liseré blanc sur le réservoir et le garde boue avant, selle à passepoil blanc et roues à rayons comme sur le modèle historique. Proposée à 15.050 euros, soit 2 000 euros de plus que la R nineT Pure, cette NineT/5 fera bien sûr l’objet d’une série limitée. Toutes les infos > BMW Motorad.

Patrick BETAILLE, juillet 2019

Triumph – Thruxton 1200 TFC

Thruxton 1200 Triumph Factory CustomDepuis peu le constructeur Anglais a procédé à la mise en place d’une gamme labellisée TFC pour Triumph Factory Custom. A partir de modèles existant au catalogue la démarche consiste à proposer des versions dotées de technologies avancées et d’équipements haut de gamme destinées à une clientèle aisée qui par le fait entre dans une sorte de carré VIP. Après la Rocket III TFC, version huppée de la célèbre Rocket III née en 2004, Triumph annonce l’arrivée sur le marché de la troisième mouture de sa sportive néo-classique: le Thruxton TFC. Plus légère et plus puissante que la version R 1200 du catalogue, cette nouvelle machine bénéficie entre autres de pistons haute compression, d’un carénage en fibre de carbone, de silencieux titane Vance & Hines, de freins Brembo high tech et de suspensions Öhlins tip top réglables. 750 exemplaires seront commercialisés dans le monde dont une soixantaine réservés à la France. Série limitée donc qui autorise l’acquéreur à profiter d’une plaque numérotée, d’un certificat d’authenticité, d’un courrier signé du PDG de Triumph, d’un livre personnalisé et… d’une housse de protection (pour la moto, pas pour lui hein!). A 23 000 euros l’exclusivité c’est un minimum non?! ″Il est l’or Monseignor!″. Fiche technique et photos: Moto Planète.

Patrick BETAILLE, juin 2019