Trois pilotes se tuent lors du Tourist Trophy 2017!

3 pilotes décèdent au TT 2017

Même si en 1976 il a été retiré du calendrier du championnat du monde de vitesse, le Tourist Trophy de l’Ile de Man reste la course de l’extrême par excellence, considérée à juste titre comme la plus dangereuse au monde. Sur un parcours de 60 kilomètres comprenant pas moins de 264 virages les pilotes déboulent à une moyenne de plus de 200 km/h (record à 210,5 km/h pour Michael Dunlop en 2016) avec des pointes à 330 km/h pour le meilleur (James Hillier en 2015). Depuis 1911, date des premières épreuves, on compte 255 pilotes morts aux essais ou en course. L’édition 2017 ne déroge malheureusement pas à la règle. 3 pilotes ont trouvé la mort depuis l’ ouverture de la session. Lors de la première journée, dans le 3ème tour du ″Superbike″, l’anglais de 48 ans Davey Lambert a été victime d’un accident au guidon de sa Kawasaki et n’a pas survécu. Jochem van der Hoek, pilote néerlandais âgé de 28 ans participait à son 2ème Tourist Trophy. Une chute dans le 1er tour de la course ″Superstock″ lui a été fatale. Alan Bonner, 33 ans, avait fait ses débuts au Tourist Trophy en 2014. Il vient de succomber à de nombreuses blessures après une chute sur la ″Mountain Road″ lors des qualifications de la ″Senior TT″.

♠ Ça Roule! ♠

Norton Domiracer chez Sothebys

Norton Domiracer Sothebys

2008. Après une quinzaine d’années passées chez les ricains, retour sur les terres de la perfide Albion pour Norton.  Pour la circonstance, l’homme d’affaire Stuart Garner se porte acquéreur auprès de British Airways de 1400 m² de hangars situés à Donington Park dans le Leicestershire. Le premier modèle sorti du nouveau site de production est la Norton Commando 961, modèle sur la base duquel sera conçue en 2014 une nouvelle série limitée . Doté d’un moteur revu et corrigé qui au passage gagne 3 Cv, d’un nouveau châssis,  d’un mono amortisseur à l’arrière et d’un magnifique réservoir en aluminium, le Domiracer, c’est son nom, ne sera produit qu’à 50 exemplaires. Le quinzième de la liste, magnifiquement préservé, sera mis en vente aux enchères le 27 mai 2017. Le prix d’adjudication est estimé entre 45 000 et 55 000€. Détails et photos > Sothebys.

 Motothèque ♣

Moto Guzzi V7 III, quoi de neuf?

Moto Guzzi V7 III StoneLa Moto Guzzi V7 III est proposée à 8499 € pour la version Stone, et à 9099 € pour la Special. Des versions ″Racer″ et ″50ème anniversaire″ sont à venir mais au final quoi de neuf? Bonne question. En sus de quelques retouches stylistiques,  la partie cycle a été revue et dispose de nouveaux amortisseurs réglables. Revu lui aussi, le moteur de la nouvelle V7 dispose désormais des culasses plus grosses de la V9, gagne 4 Cv et se voit affublé d’un antipatinage de série. Mazette! Un contrôle de traction pour 52 Cv fallait bien ça pour maîtriser l’ incroyable puissance de cette bête! C’est mignon mais c’est pas comme ça que Piaggo va mettre fin au rôle de parent pauvre de Guzzi face à une concurrence souvent plus moderne, plus affûtée et qui plus est mieux placée en prix dans cette gamme de bécanes. Plus d’infos > Moto Guzzi V7 III

▣ Du nouveau en concession ▣

Street Rod 750, Harley Davidson revoit sa copie

HD Street Rod 750

Commercialisée en septembre 2014, la street 750 n’ a commercialement pas connu le succès attendu et ce malgré un tarif la situant en entrée de la gamme du constructeur (7500€). Du coup, Harley Davidson revoit sa copie et tente un upgrade de l’existant qui, tendance oblige, s’appelle désormais ″Street Rod″. Le nouveau modèle intègre un V-twin 750cc qui offre – et c’est pas du luxe – 18% de puissance et 8% de couple supplémentaires par rapport à celui du modèle Street 750. Le châssis lui, adopte un bras oscillant rallongé et une nouvelle fourche inversée. Les roues passent à 17 pouces et le freinage est assuré par deux disques de 300 mm à l’avant et l’ABS de série. Pour le coup, la refonte joue la carte de l’agressivité. Au niveau du look d’abord mais aussi au niveau du tarif; La Street Rod est Disponible à parti de 8500€! Source, infos et photos: Mot Net.

▣ Du nouveau en concession ▣

Bonhams: Motos de légende vendues aux enchères

Bonhams: Matchless 1937

Le 23 avril 2017 à Stafford en Angleterre, la maison Bonhams vend aux enchères un lot de prestigieuses motos anciennes. Parmi elles:

  • Brough Superior OVH de 1930. Mise à prix 12 000€.
  • Norton 350cc Manx de 1962. Mise à prix 26 300€.
  • Ducati 750 Sport de 1973. Mise à prix 28 700€.
  • Matchless 1937 Model X. Mise à prix 31 000€.
  • Harley-Davidson 61 de 1942. Mise à prix à 35 900€.
  • MV Agusta 750S de 1973. Mise à prix 78 000€.
  • Vincent HRD 1939 : Mise à prix, que 200 000€!

De quoi en prendre plein les mirettes, baver de désir, s’attirer les foudres de son banquier ou, faute de moyens, pleurer toutes les larmes de son corps. C’est selon! Source et infos: Bonhams.

 Motothèque ♣

CCM Spitfire, Flat Track à l’anglaise

Clews Competition Motorcycles: 600 Spitfire

CCM (Clews Competition Motorcycles) est née en 1971 de l’effondrement de l’activité compétition de BSA et s’est spécialisée dans la production de monocylindres quatre temps destinés au moto cross. En 2014 les anglais de Bolton mettent sur le marché la CCM GP 450 Adventure, une baroudeuse de 125 kg dont la principale originalité consiste en un cadre composé de 13 pièces collées et non pas soudées. Originalité encore cette année avec l’arrivée sur le marché du néo rétro d’une machine baptisée ″Spitfire″. la moto repose sur un mono de 600 Cm3 délivrant 55 Cv pour un poids de 120 Kg à sec. ″Light is right″ comme dirait l’autre! Question esthétique il y a dans ce modèle une réelle tentative d’épure au niveau du design dont le minimalisme peut laisser rêveur quant à une utilisation du mono au quotidien. La Spitfire est affichée à 9400 euros mais n’est pas encore distribuée en France. Plus d’info > Ici.

▣ Du nouveau en concession ▣

Indian Chieftain Jack Daniel’s Limited Edition

Indian limited edition

Indian Motorcycle vient de dévoiler une édition limitée de la Chieftain labellisée ″Jack Daniel’s″. Conçu par  Klock Werks Kustom Cycles dans le Dakota, le modèle arbore bien sûr peinture et nombre de détails à la gloire du Old No. 7. Last but not least, chaque moto est livrée avec un drapeau américain assemblé à la main à partir de pièces de bois servant à fabriquer les barils de Tennessee Whiskey. En août 2017, sur les 100 exemplaires de l’ Indian Chieftain Jack Daniel’s Limited Edition, seuls 10 seront disponibles en Europe avec un tarif chargé comme une gueule de bois: à partir de 39 000 euros. Quand on sait que les 150 exemplaires de la série précédente ont été écoulés en seulement 8 heures… En France le problème ne se posera même pas! Sous couvert de Loi Evin, les autorités ont purement et simplement interdit la commercialisation de l’Indian alcoolisée dans l’ hexagone.Hips! Plus d’infos > Jack Daniel’s Chieftain.

▣ Du nouveau en concession ▣

Hesketh Valiant Supercharged

Roadster Hesketh Valiant

Lord Alexander Hesketh est un riche héritier. Après avoir dirigé une écurie de Formule 1 et obtenu bon nombre de résultats probants, il décide de créer sa propre moto. Les premiers tours de roue du prototype ont lieu en 1980. À cause d’un manque d’argent conjugué à un essoufflement du marché britannique, la firme ne produira que 100 motos; pas suffisant pour couvrir et faire fructifier les investissements de son fondateur. En 2013 Paul Sleeman achète le nom et les droits d’utilisation qui en découlent et se lance dans une nouvelle aventure avec la ″Hesketh 24″, une série limitée dotée  d’un V-Twin S&S de 1 950 cmqui envoie quelques 120 bourrins. Fin 2016, toujours en série limitée et toujours  avec un V-Twin S&S (2100 cm3 cette fois), c’est la ″Sonnet″ qui investit le marché du 2 roues de haut rang avec ses 145 Cv et un couple menaçant de 21,4 Mkg  dès 3000 tours. Visiblement Sleeman n’a pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin quant au développement de machines d’exception. En effet, le week end dernier à Londres le constructeur anglais Hesketh à dévoilé son dernier projet, un roadster motorisé par un V-Twin de 2100 cm3 qui, grâce à l’adjonction d’un compresseur Rotrex, développe 210 chevaux. ″Oh Pu…Tain!!!

La ″Hesketh Valiant Supercharged″ sera disponible à l’été 2018 et devrait être commercialisée aux alentours de 60 000 euros. Introducing the 2018 Hesketh Valiant Supercharged.

▣ Du nouveau en concession ▣

Mash, la famille s’agrandit

Sima: Side Mash Family SideEn gros et toutes époques confondues, le panier attelé n’a guère connu de réel engouement populaire si ce n’est auprès de quelques rares passionnés convaincus par le côté pratique et original du concept. Depuis longtemps tombé en désuétude, le Side Car semble désormais attirer l’attention des fabricants à la recherche d’idées pour tirer le maximum de la ferveur qui anime la tendance Néo Retro. Pourquoi pas! Aujourd’hui ce sont les français de la Sima qui s’attaque à l’exception Ural en sortant le premier Side Car homologué d’usine: Le Mash Family Side. Sur une base de Five Hundred la marque propose une machine dans laquelle le passager embarque dans un panier suspendu équipé de ceinture de sécurité et d’un coffre à bagage étanche. Coté pilote, amortisseur de direction réglable, freins à disques et une marche arrière. En route pour une balade en famille qui, au regard des 400 Cm3, des 27 Cv et des 13 litres de carburant, ne pourra être que bucolique. ″Le Family Side″ sera disponible en mai prochain au tarif de 8 990 €. Détails et photos > Ici!

▣ Du nouveau en concession ▣

 

Triumph Street Cup, le Thruxton descend dans la rue!

Nouveauté Triumph Street CupCette Triumph Street Cup c’est un peu le Thruxton destiné à celui (ou celle) en quête de look plutôt que de réelles performances. Dans un contexte néo-rétro-vintage-étoussa, le  but devrait être atteint sans problème grâce à des accessoires adaptés. Ligne sobre, selle à dosseret, saute vent, bracelets et rétros en bout de guidon, tout est là pour créer l’illusion caferisante. En terme d’efficacité, opter pour ce type de machine revient à se contenter des petits 55 Cv délivrés par le 900 CC déjà présent sur la Bonneville ou le Scrambler déclinés en version ″je suis nés dans la rue″. De là à prétendre que Street Cup = Thruxton ″low coast″…  Avec un tarif hors options à hauteur de 10 500€, pas vraiment! Infos, détails et essai > Ici

▣ Du nouveau en concession ▣

Édition limitée: Ducati Diavel Diesel

Ducati Diavel Diesel édition limitée

Pensée par le Ducati Design Center et Andrea Rosso, directeur de Création chez Diesel, voici la Ducati Diavel Diesel. Les concepteurs se sont probablement livrés à un onanisme effréné devant une effigie de Cristina  Cordula pour définir le concept de cette machine: ″the Diavel Diesel was inspired by a hyperkinetic dynamism of a post-apocalyptic and retro-futuristic world″… Ce qui en clair peut se traduire par ″un truc à la Mad Max qui pousse velu″ [NDLR]. Soudures et rivets apparents, quelques touches de rouge, un peu de cuir vieilli, et barbouillage approximo-vintage… Rhââ Lovely! La miction devient réalité. Dans un dernier râle manifaïque les géniteurs balancent une purée de 666 exemplaires steampunkés qui se répandront sur le marché en avril 2017. C’est dia…bolique! Plus d’infos > Le repaire des motards!

▣ Du nouveau en concession ▣

Polaris: la défaite Victory

Polaris: la fin de Victory

Comme Harley Davidson qui à l’époque s’était délesté de Buell, Le groupe Polaris vient de décider de mettre fin à la commercialisation de sa marque Victory. A huit ans d’écart, dans les deux cas la décision relève essentiellement d’un contexte économique difficile. L’Américain Polaris devrait désormais et vraisemblablement concentrer son activité autour de la gamme Indian rachetée en 2011. Comme quoi un titre de cruiser de l’année ou une honorable troisième place au Tourist Trophy avec le roadster éléctrique ″Victory Empulse TT″, ne suffisent pas à rentabiliser le développement de nouveaux modèles sur un marché actuellement axé sur l’authenticité et bien sûr le vintage. Qu’on aime ou qu’on aime pas les  baggers massifs, les tourings suchargés, les cruisers anguleux ou les roadsters musclés, c’est toujours triste d’assister à la disparition d’une marque.

▣ Du nouveau en concession ▣

Vanguard, Roadster franco-américain

Roadster Vanguard Motorcycles

Malgré les apparences la Vanguard n’est pas une moto électrique. Elle est dotée d’un bon gros V-Twin S&S autour duquel un français a conçu un engin peu commun. François-Xavier Terny vit aux États Unis depuis une dizaine d’années. Diplômé d’HEC et de Berkeley il a créé sa propre société à Brooklyn en recrutant Ed Jacobs, un designer qui bénéficie déjà d’une solide réputation aux States. Ensemble ils ont conçu un Roadster au look étonnant qui va peut être révolutionner le monde de la moto haut de gamme.  1900 cm3, 100 Cv, 250 Kg, transmission par cardan, fourche inversée, aluminium et carbone à profusion, etc… du déjà vu ou presque. Plus original, les compteurs et la clé de contact disparaissent au profit d’un module aux airs de tablette tactile à partir de laquelle il  devient possible de démarrer et de visualiser les paramètres y compris les images des conditions de circulation en temps réel. Car la Vanguard est aussi équipée de caméras. 28 000 euros. C’est la somme qu’il faudra débourser pour rouler sur l’un des 200 modèles commercialisables en 2018. Quand même! Pour en savoir plus Vanguard Motorcycles

▣ Du nouveau en concession ▣

Triumph Street Scrambler

Nouveau Triumph Street ScramblerLa vague néo-retro n’en finit pas de déferler sur le monde du deux roues. Récemment sont apparus sur le marché des Scramblers en provenance de chez Ducati, BMW ou Moto Guzzi pour ne citer que les principaux. Il était donc temps pour Triumph de revoir et d’actualiser un des modèles phares de la marque. C’est chose faite avec la refonte de l’emblématique crapahuteur en version ″Street″ (Sic!). 900 Cc, 55 Cv, 198 Kg, nouveau cadre dédié tout terrain, jantes à rayons de 19 et 17 pouces et double échappement en acier brossé façon Zard. Voilà pour l’essentiel auquel il convient de rajouter ABS, antipatinage (déconnectables) et, très important, une prise USB! Ce Street Scrambler serait il la moto idéale pour… sauter le trottoir de la brasserie d’en face, retrouver ses potes en terrasse et surfer sur la toile avec un téléphone chargé à bloc?

▣ Du nouveau en concession ▣

BSA Gold Star, le retour annoncé

Mahindra, BSA Gold Star

Voilà une nouvelle qui ne va pas passer inaperçue sur le marché de la moto vintage! BSA, icône des anglaises des années 60 avec Triumph et Norton, vient de vendre ses droits à Classic Legends Pvt Ltd, filiale de la firme indienne Mahindra. Après avoir déboursé presque 4 millions d’euros, Rajesh Jejurikar, le PDG, affirme sa volonté de redorer le blason de BSA au niveau mondial tout en privilégiant la fabrication au Royaume Uni. La présentation des premiers modèles  est d’ores et déjà prévue pour 2019 et comme les droits sur le nom de la mythique ″Gold Star″ sont également tombés dans l’escarcelle du géant indien, il y a fort à parier qu’un Cafe Racer BSA fera partie du catalogue pour venir concurrencer Royal Enfield, entre autres…

▣ Du nouveau en concession ▣

Guy Martin tente la traversée de la Manche en ballon

Guy Martin traverse la Manche en ballon

Début septembre dernier, tôt le matin,  une plage du Kent connait une effervescence pour le moins inhabituelle en cette saison. Pas mal de monde pour un rendez vous d’exception. Il s’agit de ne pas rater l’événement. Guy Martin, qu’on ne présente plus, et le français Stéphane Rousson sont sur le départ pour tenter de traverser la Manche en ballon gonflé à l’hélium et propulsé  par un pédalier. La tête c’est Stéphane. En 2008, le niçois a par deux fois tenté l’aventure, sans succès. Les jambes c’est Guy Martin, toujours à l’affut de performances qui n’ont d’égale que sa boulimie pour des exploits hors normes. Pour la circonstance Rousson et Martin ont mis au point un technique qui consiste pour le premier à contrôler le ballon depuis un bateau pendant que le ″Speed King″ pédale. Bien que les autorités maritimes aient donné le feu vert, c’est malheureusement un vent fort qui a eu raison des espoirs de l’équipe qui s’est vue obligée de renoncer à sa tentative. Un record de vitesse sur dirigeable à pédales a tout de même été enregistré. Maigre consolation mais à n’en pas douter le pilote anglais ne va pas en rester là.

≈ Trucs en Vrac ≈

Triumph Bonneville Bobber 2017

Triumph Hinckley Nouveau BobberProfondément revue lors du millésime 2016, la gamme Classic de la firme de Hinckley s’étoffe avec un nouveau modèle qui colle au plus près du standard néo-réto actuellement en vogue. Il est ici question d’un Bobber en version dépouillée qui débarque en concession début février 2017. Pour l’occasion le moteur 1200 ″High Torque″ des actuelles ″Bonnies″ a été revu pour délivrer plus de couple à bas régime. Ligne basse, guidon plat, carrosserie minimaliste, roues à rayons,selle solo et mono amortisseur sont également de mise. Les codes du genre sont donc respectés. Esthétiquement réussi, ce nouveau modèle Triumph doit encore prouver qu’il est techniquement à la hauteur et qu’il ne verse pas dans le concept du bobo-Bobber. Une chose est sure, l’engin va faire l’objet de prépas en tous genres. Infos, détails et photos sur Moto Net.

▣ Du nouveau en concession ▣

BMW Nine T Racer

BMW NineT Cafe Racer

Fort du succès commercial de sa Nine T, BMW profite de l’engouement présent pour  en proposer de nouvelles déclinaisons. Après La  Nine T Scrambler, la marque à l’hélice est sur le point de commercialiser la version Racer présentée récemment au salon Intermot de Cologne. Ach! Das ist schön! Les teutons visent avec goût au cœur du néo-rétro mais question rétro… viseurs, les antennes de hanneton das Ist schade! Infos, détails et photos sur Le Repaire des Motards!

▣ Du nouveau en concession ▣

Mash TT40 Cafe Racer

Cafe Racer français Mash TT40

la Sima continue d’étoffer sa marque Mash. Bien campé sur le créneau néo rétro, le constructeur franco chinois s’apprête à commercialiser un nouveau Café Racer. Doté d’un monocylindre injecté et refroidi par air qui développe 28 petits canassons, le TT40 aura du mal à propulser ses quelques 160 kg au delà des 120 km/h. Mais là n’est pas le but. Visiblement la firme de Beaune joue la carte du vintage et le rendu est plutôt sympa. Tête de fourche 60’s, bracelets sous le té, selle une place, dosseret, silencieux type mégaphone et jantes à rayons, tout y est. Côté tarif, on parle de 5 490 € et à ce prix l’ABS est de série. Espérons que pour l’occasion Mash aura réussi à mettre fin aux problèmes de fiabilité bien connus. Info, détails et essais sur Motomag.

▣ Du nouveau en concession ▣

Harley Davidson, Big Twins 2017

Harley Davidson Big Twins 2017Harley-Davidson vient de dévoiler la gamme complète des nouveaux modèles Touring. En 2017 les Road King, Street Glide, Road Glide, Ultra Glide et autres Classics seront dotées du tout nouveau moteur 8 soupapes Eight 107 de 1800 cc qui selon les modèles se déclinera en version refroidissement partiellement liquide. Le Eight 114, en 1900 cc cette fois, sera monté sur les modèles haut de gamme Screamin’ Eagle. Pour l’occasion les Big Twin de la flotte sont également dotés d’une nouvelle fourche et de nouveaux amortisseurs. Même si ça vous en touche une sans faire bouger l’autre, il faut quand même savoir aussi qu’il faudra débourser entre 22 500 et 38 000 euros pour rejoindre les rangs des adeptes de la frime firme de Milwaukee.

▣ Du nouveau en concession ▣

 

%d blogueurs aiment cette page :