Ducati – Panigale V4R

Ducati Panigale HypersportDucati fait sensation au salon moto EICMA de Milan en levant le rideau sur la toute nouvelle Panigale V4R. Avec son 4 cylindres en V de 998 cc, ses 193 Kg et ses 221 chevaux, la petite dernière de Bologne devient la moto de série la plus puissante du moment et c’est à partir de cette version que les ingénieurs course de chez Ducat prépareront le championnat du monde Superbike. 500 exemplaires de l’hypersport seront produits avec un tarif affiché de 40.000 euros! J’oubliais, la V4R est… Rouge et le mec qui dit qu’une Panigale c’est moche, il faut qu’il aille s’acheter des yeux! Tous les détails sur Le Repaire des Motards.

 

Triumph – Bonneville T120 Ace & Diamond

Bonneville T120 édition limitéeC’est parti! La voici la vague de la Série Spéciale Edition Limitée Version Anniversaire Signature Collector narquoisement évoquée ici même au sujet de la Street Twin 2019. La Bonneville fête ses 60 ans et c’est donc pour Triumph l’occasion de… Or donc! Welcome back my friends to the show that never ends! En édition limitée à 1400 unités la Bonneville T120 Ace se pare d’un complet-veston aux couleurs de l’Ace Cafe London, temple du 2 roues britannique depuis les années soixante. 900 exemplaires seulement pour la Bonneville T120 Diamond edition qui rend hommage à la Bonnie de 1959 en arborant l’Union Jack sur un réservoir blanc et du chrome à profusion. On l’aura compris, dans les deux cas il n’est question que de cosmétique car techniquement, du phare au support de plaque, il s’agit tout simplement d’une T120 en costumes de fête. Alors? L’est pas belle la Bonnie? Tiens, il pleut!

Triumph – Street Twin 2019

Triumph 900 Street TwinIl faut se faire une raison, même s’il n’y a pas encore de quoi se relever la nuit, chez Triumph la Street Twin reste le modèle le plus vendu de la marque dans la catégorie Modern Classics. Depuis son apparition en 2016, à n’en pas douter la énième et récente mouture de ce modèle devrait encore booster les ventes. C’est du moins ce qu’espère Hinckley. Présentée récemment en même temps que le Street Scrambler, comme lui la Street bénéficie d’améliorations attendues et indispensables. Le bicylindre de 900 cm3 passe désormais à 65 chevaux grâce à l’utilisation couvre-culasse revu et corrigé, d’un ensemble arbre/vilebrequin et d’un embrayage plus légers. La fourche a également été modifiée et des étriers de freins Brembo à 4 pistons font leur apparition. Ça n’est un secret pour personne, Triumph excelle dans l’art de gérer l’esthétisme et la Street Twin ne déroge pas à la règle. Pensée pour la personnalisation, la version 2019, outre quelques nouveautés cosmétiques telles que logo, selle et accessoires aluminium, etc, bénéficie d’un catalogue de 140 accessoires dédiés, mais aussi de kits Urban Ride et Café Custom. Vivement la Série Spéciale Edition Limitée Version Anniversaire Signature Collector.

Mash – Dirt Track 650

Dirt Track Mash 650Depuis son avènement en 2012, la marque de la SIMA a fait de la diversification de sa gamme un objectif majeur. Outre les 50 cc et les scoots, des 125 classiques au side-car rétro en passant par le Trail ou le Cafe Racer de moyenne cylindrée, Mash propose aujourd’hui un catalogue qui a le mérite de pouvoir séduire un public assez large. A l’ horizon 2019, le fabricant français s’apprête à passer un nouveau cap avec le lancement au printemps d’une première machine de 650 cm3 : la Dirt 6.5. Look dépouillé, drapeau U.S, roues à rayons, plaque de phare, capot de selle, le mono 4 temps de 40 Cv récemment présenté au Mondial de la Moto s’inspire résolument des machines de courses américaines de Dirt Track.

 

Motorhell – French Muscle Bike

Custom Motorhell Master V-RodCe Motorhell Master a tout du monstre! Au cœur de cette nouveauté française, on retrouve le 1250 cc V-Twin Harley-Davidson Revolution de la V-Rod qui, préparé, délivre jusqu’à 150 chevaux et un couple de 11,7 mkg. Avec sa silhouette massive, la machine dispose, selon les versions, d’un monobras, d’un pneu arrière de 300 et de pots céramique. Produite à la commande, la Motorhell est évidemment destinée aux gros bras fortunés. Il faudra en effet débourser 92.500 € pour s’offrir la bête. Deux autres versions sont également proposées: la One, disponible à partir de 61.500 euros et la Fullmaster dotée d’un turbo compresseur et proposée à presque 119.000 euros. Source, infos, détails et photos: Custom MotorhelleMaster.

 

Peugeot Motorcycles – P2X Concept

Peugeot P2X ConceptPour confirmer son retour à la moto, Peugeot profite du Mondial de la Moto pour présenter sur son stand Porte de Versailles deux concept-bikes nommés P2X . Il s’agit d’un roadster 125cc (sic!) au design contemporain et d’un Cafe Racer 300 cc au style plus radical. Sans toutefois se prononcer sur une date, Peugeot Motocycles promet la mise en production imminente de ces deux modèles. Lire la suite sur Auto Moto.

Triumph – Street Scrambler 2019

Street Scrambler & Street Twin 2019La nouveauté actuellement présentée par Hinkley ne révolutionne pas  l’esthétique de la Bonneville qui a déjà fait ses preuves en terme de notoriété néo-rétro. Non. Les évolutions du Street Scrambler se cantonnent essentiellement au niveau moteur et, autant le reconnaître, ce n’était pas du luxe. Triumph a parait il retravaillé le couvercle du carter d’arbre à cames, et a surtout utilisé un vilebrequin plus léger. Au final le nouveau  Street Scrambler passe de 55 à 65 chevaux avec un 900 cc qui gagne 500 tours pour atteindre le maximum de 7500 tr/mn.  De nouveaux étriers Brembo à 4 pistons, des ressorts de fourche plus performants et deux modes de conduite de série font également leur apparition. A moins d’opter pour la nouvelle Street Twin qui bénéficie des mêmes améliorations, avec ce 900 et une fois que le 1200 annoncé pour le 24 octobre sera sorti, une question se posera: descendre dans la rue ou musarder sur les chemins!

 

Mash – Scrambler Falcone 125

Scrambler Mash FalconeAvec ses 11.6 Cv, ce mono injecté de 125 cm3 a quelques atouts pour séduire débutants et permis B surtout s’ils ont envie d’adhérer à la tendance néo-rétro du moment. Il faut avouer qu’il a de l’allure ce Falcone avec son habillage Scrambler. N’en déplaise aux détracteurs aimant à se railler des ″chinoiseries″, depuis que la SIMA (société française importatrice Hyosung et GasGas) a développé sa propre marque Mash, force est de constater que la qualité de la production est à la hauteur d’un cahier des charges exigeantSeventy-Five, Black-Seven, Café-racer et Dirt Track sont au rendez vous avec un rapport qualité/prix défiant toute concurrence. Le nouveau 125 Falcone ne déroge pas à la règle: fourche inversée, mono-amortisseur latéral, freins à disque avant/arrière, roues à rayons, pneus à crampons et finitions aux petits oignons. Une belle gueule aussi, clairement inspirée par le Scrambler Ducati mais qui va s’en plaindre avec un tarif à 2990 euros? Actuellement disponible partout mais surtout à Pau/Lescar chez MotoMania.

Moto Guzzi – V9 Bobber Sport

Nouveau V9 Moto GuzziMandelo tente désespérément de revenir sur un marché dominé par Triumph qui, avec son Bobber, enregistre les plus fortes ventes de sa catégorie. Moto Guzzi annonce donc pour octobre 2018 un nouveau V9 Bobber en version soit disant sport. La recette? En gros: des pneus surdimensionnés, des échappements noirs, une selle mono rabaissée, des amortisseurs Öhlins réglables, un garde boue avant court, un saute vent et une robe orangée. Plutôt une version spéciale à moindre coût donc qu’une déclinaison corsée de l’existant qui, avec ses petits 55 Cv, prétend gérer l’antinomie entre ″Bobber″ et ″Sport″. Si au moins les italiens avaient attendu un peu pour offrir à ce V9 le nouveau 80 Cv inauguré récemment! A n’en pas douter il faudra attendre la sortie d’un New V85 Bobber Sport Série Spéciale Anniversaire en Edition Limitée Exclusive. Capito?

 

BMW – Essai NineT Pure

Roadster BMW NineT PureAux dires de certains, la NineT Pure serait une déclinaison minimaliste de sa sœur aînée sortie des cartons de BMW Motorad en 2014. Si l’on fait abstraction d’un tarif kolossal pour des options indispensables et d’un confort spartiate surtout en duo, il reste difficile de ne pas tomber sous le charme. Esthétiquement et quitte à investir, un petit tour du côté de chez Rizoma s’avère indispensable au remplacement des clignos hideux et des rétros improbables afin de souligner les rondeurs du roadster. Éventuellement les hipsters qui ne font que 200 kilomètres par an à lors des Wheels & Waves de Biarritz peuvent se passer de ces accessoires au profit d’un nouveau tatouage. Quoiqu’il en soit cette moto est séduisante et aussi simple de philosophie que généreuse dans les sensations qu’elle délivre. Quand Mêêême! Lire l’essai complet: Le Repaire des Motards.