Charlie Hebdo: ″Virez Hanouna″!

Charlie Hebdo: Virez HanounaAprès la séquence homophobe diffusée dans ″Touche pas à mon poste″ et la polémique qui a suivi, certains chroniqueurs avaient invoqué ″le droit à la caricature″ pour défendre Cyril Hanouna. Valérie Bénaïm a même rappelé en plateau que ″des gens sont morts pour le droit à la caricature″. Celle à la Une de ″Charlie Hebdo″ ne devrait donc pas trop les émouvoir. Cette semaine, Coco représente l’animateur en anus, la langue tirée et titre ″Virez Hanouna, virez l’hémorroïde du PAF″. Ce n’est pas la première fois que la dessinatrice tape sur l’animateur de C8; déjà en décembre 2016 la Une de l’hebdo titrait : ″Hanouna, le virus qui rend con″.

≈ Trucs en Vrac ≈

Henri Lœvenbruck & Jean William Thoury: ″L’Assaut des Motards″

Gilles Loevenbruck: Les événements d'Hollister

Chapitre 1: ″Naissance d’une contre culture″: Henri Lœvenbruck nous livre un rappel historique et une analyse des incidents d’ Hollister lors du rassemblement de motards le 4 juillet 1947. Événements californiens qui donnèrent naissance à l’un des phénomènes socio-culturels les plus emblématiques de l’après-guerre et qui marquent officiellement la naissance du mouvement biker et du fameux 1% (One percent).

Chapitre 2: ″L’ Assaut des Motards″: traduite par Henri Lœvenbruck, la nouvelle de Frank Rooney, « Cyclist’s raid », qui inspira directement le film culte ″The Wild One″.

Chapitre 3: Jean William Thoury, lui, décortique et analyse ce même film, réalisé en 1953 par Laszlo Benedek et adapté en France sous le titre ″L’ Équipée Sauvage″.

Chapitre 4: Coupures de presse et photos prises à Hollister viennent illustrer et compléter l’ouvrage.

120 pages qui offrent une étude objective des épisodes d’ Hollister et prennent une dimension historique quant à la compréhension de la culture biker. Un régal à 10 euros disponible ici: Serious Publishing!

📖 Pour Bouquiner 📖

Carlingue #5, Black & White

Carlingue #5 Vintage & LocomotionJe viens de relire les rubriques consacrées à ce beau trimestriel et soudain je sens pris d’une étrange émotion… Moi le farouche, l’endurci, le caractériel, je sens ma gorge se nouer. Mes doigts tremblent sur le clavier. Le voile du passé se déchire et une clarté indéfinissable inonde la pièce. Il est là, devant moi, ce putain de numéro 5! Oubliés les retards de La Poste, balayés les dégâts occasionnés par de pervers manipulateurs puisque désormais Carlingue coince la bulle dans son enveloppe craft. Black & White les clichés de Robert Frank, le photographe qui ″a tiré de l’Amérique un poème triste qu’il a coulé dans la pellicule″ (Kerouac). Black ″L’étonnante″, le Cafe Racer BMW R69S du Briochin Luwig Ascher. PiiiRaaat! White l’oiseau blanc Levasseur. White la Graham 1938 de Saoutchik et les Chaparral de Jim Hall. Black enfin la musique de St. Paul & the Broken Bones, des faces de craie qui se prennent pour Otis Redding avec une Soul érectile qui claque comme un élastique de string. Pas de couleur dans ce numéro  mais de la lumière c’est sûr! Abonnements et promo Pack Five à 50 € disponible ici > Carlingue!

📖 Pour Bouquiner 📖

Nick de Ville: Albums, création graphique et musique

Albums, création graphique & musiqueAlbums, l’anthologie de Nick de Ville n’est pas le seul ouvrage consacré aux jaquettes de 33 tours mais au même titre que ″Vinyles″ de Mike Evans il est, pour peu que l’on s’intéresse à l’art du disque, indispensable. En parcourant les 254 pages de ce pavé on retrouve bien sûr les incontournables Warhol,  Hypgnosis, Cal Schenkel ou Roger Dean, mais aussi d’autres noms moins connus généralement mentionnés en tout petit au verso de l’emballage. Des premières pochettes de Jazz aux outrages Punk en passant par l’ Heroïc Fantasy du Hard Rock et le  Psychédélisme criard, tout est illustré, bien sûr, mais aussi expliqué et commenté. Couleurs, collages, photos, lettrages retracent le parcours d’un genre sous influence dont les errances visuelles ont été honteusement mises à mal  par l’arrivée du minimaliste compact disc. Plus d’infos ici > Neosphères!

Marcel Destroy, mai 2017

📖 Pour Bouquiner 📖

Baron Wolman, ″Groupies and Other Electric Ladies″

Groupies and other Electric LadiesEn 1967 Jann S. Wenner,  qui est en train de fonder le magazine musical Rolling Stone,  rencontre Baron A. Wolman à qui il propose le poste de 1er photographe. Ce dernier accepte et durant trois années il photographie les têtes d’affiche de l’aristocratie du Rock. Les clichés mettent en scène les Stones, Hendrix, Joplin et bien d’autres qui, mêmes s’ils se prêtent à des séances studio, se retrouvent capturés dans leur quotidien, sur scène et bien sûr backstage où ils se laissent aller, notamment avec les filles qui ne manquent pas d’investir les lieux.  Ces filles, souvent très jeunes, Baron Wolman leur rend hommage à l’époque dans un numéro spécial de Rolling Stone qui connait d’emblée un énorme succès. En 2012, le photographe organise un exposition des meilleurs clichés afin de promouvoir la sortie de ″Groupies and Other Electric Ladies″. Le livre, réédité fin 2016, raconte l’époque vue par ces nymphettes en quête de célébrités et de célébrité, plus souvent ingénues et déjantées que réellement perverses. On y croise Pamela Des Barres qui compte parmi ses conquêtes Jagger, Page, Hendrix et Morrison. Présente également, Cynthia Plaster Caster, devenue célèbre grâce à ses moulages de pénis de rockstars dont – encore lui – Jimmy Hendrix. Quant à Miss James, l’une des plus belle, elle a fréquenté Dylan, côtoyé les Beatles,  eu un enfant avec un membre des Moody Blues et des aventures avec Page et Jagger. Encore eux! Avec plus de 150 photos, des interviews et des témoignages, ″Groupies″ est véritable un document social, culturel et historique sur l’une des décennies musicales les plus marquantes du 20e siècle. Rock’n’Roll bordel!

Marcel Destroy, mars 2017

📖 Pour Bouquiner 📖

Carlingue #4, le Rouge Hemi

Carlingue, vintage et locomotionPlus question de lâcher la manette des gaz ou de freiner! A fond de 4, Carlingue est en zone rouge!  Rouge, la Fiat S76 qui libère ses 290 Cv. Rouge le Speedboat qui flirte avec les 242 Km/h poussé par un v12 de 4.5l. Rouge, la Dodge Coronet avec ses 8 pipes d’admission turgescentes. Rouges, les Futurliners de la Parade of  Progress de General Motors. Rouge, l’Airphibian qui voulait être à la fois avion et voiture. Rouge, le biplan avec lequel Betty Skelton s’envoie en l’air en se mettant sur le dos. Rouge, le Pégase qui perd ses plumes au cours de la saga pétrolière Mobil. Rouge, le béton organique des bulles, pas si coincées que ça, de l’architecte Antti Lovag. Rouges, les discrets liserés qui viennent sublimer cette BSA 500 de 1949 de Max Hazan. Rouge, la manifestation du plaisir généré par le décorticage du moteur hémisphérique Chrysler.  Rouge enfin, l’alerte lancée par le Rédac Chef: Les 4 premiers numéros de la revue Carlingue au prix de 40€ au lieu de 56€! c’est le Full Pack disponible ici > Carlingue!

📖 Pour Bouquiner 📖

Mike Evans, Vinyles

Livre de Mike Evans: VinylesMike Evans connait la Musique. Passé par le Cavern Club, avec deux singles à son actif, il a côtoyé la scène de Liverpool et, en 1969, joué aux côtés de Led Zeppelin et de Bob Dylan. Par la suite il se tourne vers la radio et le journalisme pour Sounds, le Melody Maker et le Guardian. Depuis la fin des années 1980, il a écrit ou édité de nombreux ouvrages. Parmi ceux là certains, généralistes, ont consacrés au Blues, au Rock’n’roll ou aux affiches et billets de concerts. D’autres, plus ciblés, traitent d’Elvis, de Woosdtock, de Bowie, des Beatles, de Ray Charles ou de Fleetwood Mac. Avec ″Vinyles″  publié aux éditions Gründ, Evans propose de remonter le temps. De l’encombrant 78 tours à l’universel 45T, du confidentiel EP au légendaire LP, des Limited Editions aux Picture Discs, l’auteur a exhumé des bacs tout ce qui illustre l’histoire et l’évolution de la mythique et désormais  vintage galette noire. On y apprend ainsi que l’un des premiers 45T fut édité par RCA Victor le 31 mars 1949; on y entend Eddy Arnold qui interprète  ″Texarkana Baby ″. Ouvrage intéressant et instructif à ranger pas loin de ″Vinyles, l’art du disque″.

Marcel Destroy, décembre 2016

📖 Pour Bouquiner 📖

Jazz – 100 photos pour la liberté de la presse

RSF-Magnum 100 photos JazzReporters sans frontières est une organisation non gouvernementale internationale qui a vu le jour en France en 1985. ″Dans certains pays, un journaliste peut passer plusieurs années en prison pour un mot ou une photo. Parce que emprisonner ou tuer un journaliste, c’est éliminer un témoin essentiel et menacer le droit de chacun à l’information ». C’est en ces termes que depuis 53 ans RSF œuvre au quotidien pour défendre la liberté d’informer et d’être informé. Afin de promouvoir et de soutenir son action, l’association édite et commercialise chaque année un album intitulé ″100 photos pour la liberté de la presse″. Le millésime 2016, fruit d’une collaboration entre RSF et l’agence de photographes MAGNUM, rend hommage aux célébrités du Jazz. La sélection unique de photos qui compose le portfolio met en scène Miles davis, Ray Charles, Sarah Vaughan et tous ceux qui constituent l’essence même de cette musique. Magique!  En savoir plus!

 Arrêt sur Image 

Carlingue #3, le Numéro Bois

Carlingue, le numéro boisDans sa troisième livraison Carlingue chantourne un sujet sur Tabarly,  passe le tampon sur la Culture Surf,  dégrossit une Matford de 1948, encaustique les Gee Bee des frères Granville,  vernit une magnifique Triumph 650 de 1964, dégauchit le monde des psychotropes et ponce la Sinclair Oil Corporation. Quant à l’aubier des canadiens de Ought qui marchent dans la sciure des Talkings Heads et de Television… Comment dire?… Musicalement  ″Moi le machin, une fois que j’en ai fait des copeaux, et ben je peux très bien mettre le feu au plumard…!″ [Léodagan, Kamelott]. Somme toute une belle réussite que cet assemblage! De l’ébénisterie plutôt que de la menuiserie. Du travail hors poussière, tout à l’huile de coude. Que des essences nobles, pas un nœud, pas une écharde. Ça flambe, ça réchauffe et c’est beau à regarder. C’est Carlingue et c’est le numéro Bois qui nous fera tenir jusqu’à la parution du Rouge Hémi en janvier.

📖 Pour Bouquiner 📖

Carlingue #2, promesse tenue!

Trimestriel Carlingue, Vintag & LocomotionLe numéro 1 de ce nouveau trimestriel était prometteur… Essai transformé! Le cap du deuxième numéro vient d’être franchi de belle manière. Toujours aussi riche, documenté et agréable à lire… Le plaisir est toujours là! Le numéro Deux, c’est Le Numéro Bleu ! Un canot Liuzzi Star-5 de 1960 magnifiquement restauré, le photographe Stephen Shore, un pick-up Ford 32 hot-rod, l’historique du poste de télévision, l’Aerotrain de la General Motors, le dragster Pontiac GXP de Christophe Dubois, l’histoire du Burkini Bikini… et tout le reste, y compris et surtout une réplique du 100P, l’avion qu’Ettore Bugatti n’a jamais pu faire voler. Projet maudit s’il en est puisque le pilote qui a développé le 100P, Scotty Wilson,  a perdu la vie dans le crash le 6 août, après le bouclage donc. Dis m’sieur Milhé? Tu pourrais pas enrichir Carlingue de quelques pages supplémentaires? Infos et abonnements: Carlingue.

📖 Pour Bouquiner 📖

Barock&Roll, le retour!

Barrock&Roll, le retour

Barock&Roll c’est l’histoire d’une passion qui voit le jour en 2006 sous la forme d’un fanzine. A l’époque, Nicolas Wolleb, désireux de partager son amour immodéré  des moteurs et de leurs environnements, se lance dans la publication d’un fanzine. Secrètement, il espère aussi toucher ceux qui se plaignent qu’il ne se passe rien mais qui sont aux abonnés absents lorsqu’un évènement est organisé. Et ça a prend. Une quinzaine de numéros sont édités. La publication s’étoffe et la photo prend de plus en plus de place. Malheureusement, des problèmes de santé ne permettent plus à Nicolas d’être aussi présent qu’il l’aurait souhaité lors des meetings et concerts. Naturellement la photo, son autre passion, prend toute la place, jusqu’à devenir matière à bouquin et à de nombreuses expositions. Enthousiasme et succès sont au rendez-vous mais la médaille à un revers. Le photographe le dit lui même: ″Le livre a bien marché, mais les expos m’ont dérangé sur un point. La valeur affichée des tableaux photos interdisait au  véritable passionné de mécanique ancienne, souvent désargenté, de s’offrir ce qu’il avait sous les yeux.  A cause de tarifs élevés fixés par les exposants, j’avais le sentiment de trahir le sujet photographié…Aujourd’hui Nicolas Wolleb revient aux fondamentaux. La passion est intacte et la photo, considérée avec un peu plus de modestie, reste au cœur du sujet. C’est le retour de Barock&Roll. Le magazine cette fois est mis gratuitement à disposition  des lecteurs sous forme de fichier téléchargeable. Que les amateurs se rassurent, le papier et les nobles sensations qui l’accompagnent ne sont pas mis au rebut pour autant: ″J’ai pour projet d’imprimer à nouveau, mais cette fois sous forme de compilation de l’année écoulée. Je ne sais pas exactement quelle forme aura ladite compil. Mais j’y travaille déjà″.

 Arrêt sur Image 

 

Carlingue #1, Vintage & Locomotion

Carlingue, vintage & locomotion

Bienvenue dans Carlingue #1, un tout nouveau trimestriel ″qui va vous faire passer une bonne fois pour toutes le goût du présent″ en se consacrant de la plus belle des manières aux hommes, aux machines et aux belles sensations.Un must! Autos, motos, locos et avions sont décortiqués et exposés de belle manière. Ici, la Nimbus Type C de 1934 côtoie l’ Excelsior KJ JS Streamline. Là, Ford est à l’honneur avec un Street Rod à la française ou une GT40 version Jim Kellison. Les avions Gee Bee des frères Granville et les locomotives ″Bulldog Nose″ de General Motors.  Des sujets qui font du bruit. Même si le son n’y est pas, l’évocation de l’aventure des gens qui sont derrière ces merveilleux engins est un pur bonheur. D’ Histoire il est question également à l’évocation de la saga Texaco et via un coup de zoom sur le légendaire microphone Shure 55. Les sujets sont éclectiques. Ils ont pour décor la période des années 30 aux 70’s qui confère à l’ensemble une homogénéité délicieusement vintage. Vintage, Miss Liz Chérie l’est et elle le prouve. La French Pin Up du moment se dévoile… dans une interview. Le ton général est décontracté. Priorité est donnée  à l’écriture, au fond, sans pour autant négliger la forme qui se traduit par une mise ne page aérée et des photos de grande qualité. Reste que, et c’est l’essentiel, les articles abordés sont pointus et fouillés.  Il faut dire que le rédacteur en chef, en connait un rayon. Il est passé par la case Rod & Kustom et il a à son actif la création de  Bullitt Racing, un atelier de restauration de muscle cars dans lequel un nombre impressionnant de voitures est passé entre ses mains. Jean-Paul Milhé est un passionné qui bosse seul à la maison, du côté de Magny-Cours, en s’octroyant les services d’un maquettiste, d’auteurs et photographes aussi enthousiastes que lui. Même Laurent Bagnard a craqué sur Carlingue, il devrait participer à ce beau projet dès le prochain numéro qui à n’en pas douter va continuer à embarquer les curieux qui aiment lire et les amoureux de belles histoires mécaniques. Alors si vous voulez profiter du voyage et participer à cette belle aventure qui doit absolument continuer vous savez ce qu’il vous reste à faire…Moi c’est fait! Détails, infos et abonnement: Carlingue.

📖 Pour Bouquiner 📖

Salch décrypte l’Euro de foot 2016

Fluide Glacial et Salch décryprent l'Euro de foot 2016

Salch vient de sortir le premier album de sa série de dessins consacrés aux ″Looks de Merde″. Bobo, animateur télé, cadre sup, ministre, vendeur, hipster etc, tout le monde y passe dans ce LookBook composé de fiches signalétiques trash, hilarantes et volontairement acerbes. Eric Salch c’est aussi la star montante de Fluide Glacial et il s’affiche en couverture du dernier numéro du mensuel qui titre: ″Cet été suivez l’euro 2016 des baiseurs de putes″. D’aucuns trouveront certainement obscène et honteuse la caricature du monde footballistique… Et Sepp Blatter qui est soupçonné par la FIFA d’être impliqué dans un détournement de 80 millions d’euros c’est pas obscène ça? Et cette même FIFA qui doit rendre des comptes sur un paiement douteux de 1.8 millions au bénéfice de Platini, c’est pas honteux ça? Et Ribery? Et Benzema? Et Valbuena? Sont pas obscènes et vulgaires dans leurs propos et leurs agissements?

📖 Pour Bouquiner 📖

Philippe Pascot: Pilleurs d’Etat!

Philippe Pascot Pilleurs d'EtatUn pays qui détient le record du monde du nombre d’élus par habitant. Des parlementaires qui s’achètent un appartement avec l’indemnité représentative de frais de mandat. Des passerelles automatiques, sans qualification, vers le métier d’avocat ou d’enseignant. Des postes de préfet sans affectation territoriale. Les frais démesurés de nos ex-présidents. Etc… Salaires exorbitants, exonérations d’impôts, retraites douillettes, cumuls de fonctions, indemnités bidons, absentéisme, passe-droits et autres petits arrangements entre amis, le tout dans le cadre de lois faites sur mesure et que nos élus connaissent sur le bout des doigts puisque ce sont eux qui les font. Philippe Pascot dénonce, preuves à l’appui, le système des abus et des privilèges inouïs dont bénéficie la ″mafia″ de nos représentants. ″Pilleurs d’Etat″ nous entraîne à la découverte de ce qui se cache sous le tapis de l’exemplarité affichée et de la moralité à géométrie variable de la Politique. Ancien adjoint de Manuel Valls à la mairie d’Evry, ancien conseiller régional, l’auteur milite désormais pour la transparence de l’exercice de la vie politique. Je vous le dis droit dans les yeux, ce qu’il raconte ici est édifiant et révoltant, mais aussi et surtout… indispensable! Avec quand même le risque de développer une Politicophobie Vulgaris Alavacomjtepouss foudroyante!

≈ Trucs en Vrac ≈

 

 

Largo Winch s’offre Avinton

Largo Winch Avinton Roadster 2015

Cela s’est passé fin 2015. Le businessman à belle gueule, milliardaire et baroudeur à ses heures s’est offert la prestigieuse marque de motos françaises Avinton créée en 2011 sur les cendres de Wakan par Cédric Klein. L’événement a été annoncé par Philippe Francq, le papa de Largo Winch, lors de la parution de ″20 Secondes″, l’album paru fin 2015. Si tout va bien Largo devrait laisser tomber son V-Rod et rouler en muscle bike hexagonale sur les planches du tome 21 d’ores et déjà en préparation. Lire l’article sur Boitier Rouge!

📖 Pour Bouquiner 📖

Vinyles, l’art du disque

Vinyles l'art du disqueParu en 2012 aux éditions de la Martinière, l’ouvrage propose une sélection très riche d’albums aux pochettes incontournables. Au fil des quelques 350 pages on retrouve entre autres et avec bonheur Pink Floyd, les Stones, Led Zeppelin ou Hendrix mais aussi quelques raretés qui à l’époque n’avaient pas forcément marqué les mémoires. Au delà d’une nostalgie qui aujourd’hui nourrit une fièvre mercantile sur fond de vintage, ”Vinyles” rend hommage à l’objet Disque en tant que tel. Plus de 250 pochettes emblématiques sont ici reproduites au format originel au travers d’un parcours rythmé par des portraits et entretiens de grand designers de l’univers du disque.  L’ouvrage s’attache  à raconter une histoire visuelle de l’art du disque au travers des styles et des auteurs tel que Mick Rock, Roger Dean ou le collectif Hypgnosis. Que ce soit au travers de photographies ou d’ illustrations on retrouve les sensations éprouvées lors des immersions fébriles dans les bacs des disquaires avec le plaisir de s’attarder sur le sens des détails au riche pouvoir d’ évocation: ”celui de voir ce qu’on allait entendre”. Dites 33!

Marcel Destroy, janvier 2016

📖 Pour Bouquiner 📖

Zoë Howe: Lee Brilleaux, Rock’n’Roll Gentleman

 Zoë Hoxe Lee Brilleaux Rock'n'Roll GentlemanZoë Howe est une boulimique. Son domaine c’est le Rock auquel elle voue une passion peu commune. Chroniqueuse, elle prête sa plume à BBC Music Magazine, Classic Rock et  au New Musical Express. Il lui arrive aussi de donner de la voix sur les ondes de BBC 6 Music, Absolute Radio et Planet Rock où, parait il, elle n’a pas son pareil pour animer interviews et séries spéciales. Considérée au Royaume Uni en tant que biographe de grand talent, Zoë ne rate pas une occasion de mettre en lumière les sujets qui lui tiennent à cœur. Parmi ceux là des ouvrages dédiés aux filles de The Slits, à Stevie Nicks ou Jesus and Mary Chain, mais aussi des sujets consacrés au ”British Beat Explosion” ou à la vie dans l’ombre d’une Rock Star (”How’s your dad?”). En 2012, l’auteur apparaît dans ”Looking Back at Me”, l’autobiographie de Wilko Johnson avec qui elle partage la rédaction des mémoires du guitariste de Dr Feelgood. De Dr Feelgood il est également question dans le neuvième et dernier livre de Madame Howe mais cette fois c’est Lee Brilleaux qui est sous le feu des projecteurs. Plus qu’une biographie, ”The adventures of Dr Feelgood’s iconic frontman” brosse bien sûr le portrait d’une exceptionnelle bête de la scène Pub Rock, mais il sait aussi s’attarder sur l’homme, sa sensibilité, sa modestie, sa classe et son humilité. Extraits de documents, interviews, anecdotes, photos souvent inédites et témoignages de proches nous plongent au cœur d’un monde où tout commence en musique à Canvey Island pour finir en douleur dans l’Essex, un jour d’avril 1994. En anglais, bien documenté, très agréable à lire, souvent drôle et parfois émouvant ce ”Rock’n’Roll Gentleman” doit être prescrit d’urgence à tout fan du Doctor. Thanks Zoë, you Rock! Un grand merci également à Patrick Higgins et son ”Shot of Rhythm and Blues” sans qui je serai certainement passé à côté de cette publication.

Marcel Destroy, décembre 2015

📖 Pour Bouquiner 📖

 

 

MAXIMOTO, Style & Performance

MaxiMoto le culte de l'exceptionAprès quasiment 15 ans de bons et loyaux services, 144 numéros, un redressement judiciaire et la prononciation de sa liquidation le mensuel Maximoto revient en kiosque après un an d’absence. Sous la forme d’un trimestriel publié par les éditions de la FFMC la formule change complètement. Désormais chaque numéro traitera d’un thème spécifique, comme en témoigne ce premier numéro consacré au culte de l’exception. Au fil de 196 pages grand format défilent Egli-Vincent, Japauto, Martin, Lotus C01 et autres Ducati, BMW ou Honda qui passent entre les mains de préparateurs et d’artisans. Les spécifications sont là, les commentaires sont succincts et clairs et les photos, souvent pleine page, sont magnifiques. Un réel plaisir que cette publication qui, avouons le, se consulte et se garde plus sous la forme d’un catalogue de luxe que d’un mensuel classique. Le prix quant à lui reste raisonnable. 7, 5 euros par trimestre pour un magazine alléchant exempt de toute publicité. Pourvu que ça dure!

📖 Pour Bouquiner 📖

L’âge d’or du Continental Circus

 Jacques Bussillet: L'âge d'or du Continental CircusAu travers de ses souvenirs personnels, liés à tous ceux et celles qu’il a côtoyés, pilotes, mécaniciens, femmes ou confidentes, l’auteur, Jacques Bussillet évoque l’âge d’or du Continental Circus à travers un ouvrage illustré par des photos argentiques de François Beau. Son témoignage fait revivre la véritable histoire de ces nomades mécanisés un peu barges, qui ont vécu une des plus belles aventures moto à travers 192 pages et 350 photos argentiques. Il apporte aussi un éclairage inattendu sur ces folles années 60 et 70, les années Sex, Speed et Rock’n’roll… Le livre préfacé par Giacomo Agostini sortira le 27 Octobre et sera accompagné d’un Dvd documentaire consistant en videos tournées sur quelques circuits mythiques. Attention, l’ouvrage sera édité en série limitée de 2500 exemplaires et ne sera disponible qu’à la FNAC au prix de 40 euros.

📖 Pour Bouquiner 📖

PlayBoy se rhabille!

Kate Moss Playboy Bunny

Finie l’époque au cours de laquelle Playboy effeuillait sans compter, se lisait en loucedé,   ou servait de prétexte à un onanisme libératoire. A 89 ans, Hugh Hefner, le fondateur, vient de donner son accord pour une nouvelle formule de son magazine. A partir de mars 2016 l’ édition américaine fera une croix sur ce qui est son cœur de métier, la nudité. Subsisteront bien sûr quelques clichés suggestifs et osés mais c’en est définitivement fini du nu intégral et naturel. Un comble pour une publication qui bâtit son succès et sa fortune en publiant des photos qui, de Marilyn Monroe en 1953 à Kate Moss en 2014, ont de près ou de loin contribué à la révolution sexuelle et à l’émancipation des mœurs. Dixit le patron, il s’agit aujourd’hui de remédier à la chute vertigineuse des ventes (6 millions d’exemplaires en 1975, 800 000 aujourd’hui!), à la concurrence du porno sur internet et au vieillissement du lectorat… Il faut absolument que je retrouve mon exemplaire de 1990 consacré à Sharon Stone!

≈ Trucs en Vrac ≈

%d blogueurs aiment cette page :