Ducati – Panigale V4R

Ducati Panigale HypersportDucati fait sensation au salon moto EICMA de Milan en levant le rideau sur la toute nouvelle Panigale V4R. Avec son 4 cylindres en V de 998 cc, ses 193 Kg et ses 221 chevaux, la petite dernière de Bologne devient la moto de série la plus puissante du moment et c’est à partir de cette version que les ingénieurs course de chez Ducat prépareront le championnat du monde Superbike. 500 exemplaires de l’hypersport seront produits avec un tarif affiché de 40.000 euros! J’oubliais, la V4R est… Rouge et le mec qui dit qu’une Panigale c’est moche, il faut qu’il aille s’acheter des yeux! Tous les détails sur Le Repaire des Motards.

 

Triumph – Bonneville T120 Ace & Diamond

Bonneville T120 édition limitéeC’est parti! La voici la vague de la Série Spéciale Edition Limitée Version Anniversaire Signature Collector narquoisement évoquée ici même au sujet de la Street Twin 2019. La Bonneville fête ses 60 ans et c’est donc pour Triumph l’occasion de… Or donc! Welcome back my friends to the show that never ends! En édition limitée à 1400 unités la Bonneville T120 Ace se pare d’un complet-veston aux couleurs de l’Ace Cafe London, temple du 2 roues britannique depuis les années soixante. 900 exemplaires seulement pour la Bonneville T120 Diamond edition qui rend hommage à la Bonnie de 1959 en arborant l’Union Jack sur un réservoir blanc et du chrome à profusion. On l’aura compris, dans les deux cas il n’est question que de cosmétique car techniquement, du phare au support de plaque, il s’agit tout simplement d’une T120 en costumes de fête. Alors? L’est pas belle la Bonnie? Tiens, il pleut!

Triumph – Street Twin 2019

Triumph 900 Street TwinIl faut se faire une raison, même s’il n’y a pas encore de quoi se relever la nuit, chez Triumph la Street Twin reste le modèle le plus vendu de la marque dans la catégorie Modern Classics. Depuis son apparition en 2016, à n’en pas douter la énième et récente mouture de ce modèle devrait encore booster les ventes. C’est du moins ce qu’espère Hinckley. Présentée récemment en même temps que le Street Scrambler, comme lui la Street bénéficie d’améliorations attendues et indispensables. Le bicylindre de 900 cm3 passe désormais à 65 chevaux grâce à l’utilisation couvre-culasse revu et corrigé, d’un ensemble arbre/vilebrequin et d’un embrayage plus légers. La fourche a également été modifiée et des étriers de freins Brembo à 4 pistons font leur apparition. Ça n’est un secret pour personne, Triumph excelle dans l’art de gérer l’esthétisme et la Street Twin ne déroge pas à la règle. Pensée pour la personnalisation, la version 2019, outre quelques nouveautés cosmétiques telles que logo, selle et accessoires aluminium, etc, bénéficie d’un catalogue de 140 accessoires dédiés, mais aussi de kits Urban Ride et Café Custom. Vivement la Série Spéciale Edition Limitée Version Anniversaire Signature Collector.

Rumble – The Indians Who Rocked the World

Catherine Bainbridge RumbleEn 1958 lors d’un concert un des micros se retrouve plaqué contre l’amplificateur du guitariste. S’en suit un son extrêmement saturé qui donne naissance à Rumbleun instrumental sur trois accords avec lequel l’amérindien Link Wray  posera l’une des pierres fondatrices du Rock. Se remémorant ce frissonnant classique, Martin Scorsese jubile : ″le son de la guitare… cette agressivité… C’était le premier morceau à utiliser la distorsion et le feed-back. Rumble marque l’arrivée de l’accord de puissance dans le rock – et c’est également l’un des rares morceaux instrumentaux à avoir été interdits à la radio, tant on craignait qu’il n’incite à la violence…″. Réalisé par Catherine Bainbridge ce documentaire exceptionnel retrace l’histoire de ces indiens natifs d’Amérique qui ont donné ses lettres de noblesse à la musique populaire, Rock et Blues en tête. Via des extraits de concerts, des images d’archives et des interviews, les portraits de ces icônes autochtones nous sont contés par quelques unes des plus grandes légendes américaines de la musique qui les ont côtoyées, qui ont joué avec elles ou qui s’en sont inspiré. De Buddy Guy et Quincy Jones à Iggy Pop, en passant par Steven Tyler et Stevie Van Zandt et bien d’autres, tous reconnaissent cet héritage. Rumble, le film, montre à quel point les influences autochtones représentent un pan important de l’histoire de la musique et ce malgré les nombreux efforts déployés pour interdire, censurer et éradiquer les cultures autochtones aux États-Unis. Sorti aux Usa en octobre 2017 et disponible en Dvd, le documentaire sera projetée dans certaines salles françaises à partir du 7 novembre 2018. Toutes les infos: Rumble, the Movie.

Patrick BETAILLE, octobre 2018

XRoads – 1960-2009: 800 Albums essentiels

1960-2009 800 albums essentiels…Deux principes devaient prévaloir à l’ensemble de ce travail. Tout d’abord je tenais à ce que les écrits émanent de personnes ayant été contemporaines des disques en question. Je voulais du vécu, du ressenti et de la passion, pas de l’analyse à posteriori… L’autre principe a été de refuser toute hiérarchisation pour ne pas tomber dans le piège du meilleur album machin-chouette…″ C’est par ces mots que Christophe Goffette préface ce pavé de 2.5 kg et 600 pages consacrées à la belle aventure d’un demi-siècle de musique Rock, le tout illustré de toutes les pochettes originelles, 400 photos, affiches et visuels rares. De 1960 à 2009, de AC/DC à ZZ Top, l’auteur et toutes les plumes qui un temps ont noirci avec ferveur les pages du magazine XRoads, décortiquent les quelques 800 albums qui ont nourri le patrimoine musical, culturel et social de plusieurs générations. N’ayons pas peur des mots: cet ouvrage est monumental, une bible, une référence, un livre de chevet grâce auquel on découvre ou redécouvre une jolie brochette de disques qui, le plus souvent, sont aux antipodes des réussites marketing des époques concernées. Pour une fois, musicalement parlant, les termes si souvent galvaudés de ″incontournable″ et ″indispensable″ s’appliquent sans conteste à l’ambition intellectuelle de cette démarche écrite. ″Rock’n’Roll Motherfuckers!″. Les derniers exemplaires de 800 Albums Essentiels sont actuellement soldés: 45 euros port et emballage inclus. C’est par ici que ça se passe en utilisant le formulaire Contact pour passer commande: GoofProd!

Patrick BETAILLE, octobre 2018

Steve Grantley & Alan G. Parker – The Who by Numbers

Steve Grantley & Alan G. ParkerPublié en anglais en 2010, The Who by Numbers est désormais disponible en version française. De I Can’t Explain à Tommy, de Won’t Get Fooled Again à Endless Wire en 2006, Steve Grantley et Alan G. Parker décortiquent l’extraordinaire carrière des porte-drapeaux d’une époque, celle de la gé-gé-nération Mods. Ce livre n’est pas une biographie de plus sur The Who mais bien une étude musicale et sociale basée sur le Rock’n’Roll explosif asséné par Pete Townshend, Roger Daltrey, John Entwistle & Keith Moon. Commercialisable le 26 octobre à 24€ les 300 pages, L’histoire des Who à travers leur musique est disponible en précommande sur le site de Rytrut Editions.

Patrick BETAILLE, octobre 2018

 

Norton – Commando 961 Street

Nouveauté Norton Street CommandoAprès avoir été habillée à la mode californienne en 2017, la 961 Commando adopte aujourd’hui une livrée qui n’est pas sans rappeler le 750 Flat Tracker Harley Davidson. Aucun changement au niveau moteur et châssis pour cette version Street de la Norton qui sera produite en série limitée à 50 exemplaires. par contre, guidon, réservoir, selle et échappement court offrent à cette réinterprétation réussie une touche résolument urbaine qui devrait plaire à une clientèle qui aura les moyens de débourser plus de 20.000 euros. La Norton Commando 961 Street sera présentée au public du 17 au 25 novembre 2018 lors du Motorcycle Live de Birmingham.

 

Eric Clapton – Happy Xmas

Clapton X-Mas albumEric Clapton veut être le premier. Le premier sur la ligne d’arrivée de la course annuelle des indispensables déjà dans les bacs sur lesquels vont se ruer les foules à qui l’on aura fait croire que le truc qu’elles viennent de glisser dans leur caddie – entre un paquet de pâtes et une boite d’œufs – est le Graal incontournable. God veut être le premier et c’est probablement la raison pour laquelle le bien nommé Happy Xmas sort en octobre, fourré comme une dinde de reprises louant le 24 décembre et – hosannah! – augmenté d’un inédit: ″For love on Christmas day″ (je traduis?). Depuis From the Cradle en 1994, Eric Patrick Clapton n’a rien fait que des albums dont aujourd’hui tout le monde se fout, des live alimentaires ou pince fesses et des hommages à des gens qui, a un moment donné, l’ont influencé (J.J. Cale, B.B. King, Robert Johnson, etc). Bref! A 73 ans, le guitariste confirme dans la durée un manque flagrant d’inspiration qu’il tente en vain de nous faire oublier en réalisant de ses propres mains burinées l’illustration du packaging de l’objet. Çà sent le sapin et c’est de circonstance puisqu’il s’agit bien là d’un disque de Nowel avec ″Jingle Bells″, ″White Christmas″ et tous les enluminures de circonstance. Dis donc Slowhand? Tu veux pas aller faire un petit tour du côté du Crossroads?

Patrick BETAILLE, octobre 2018

 

 

 

Mash – Dirt Track 650

Dirt Track Mash 650Depuis son avènement en 2012, la marque de la SIMA a fait de la diversification de sa gamme un objectif majeur. Outre les 50 cc et les scoots, des 125 classiques au side-car rétro en passant par le Trail ou le Cafe Racer de moyenne cylindrée, Mash propose aujourd’hui un catalogue qui a le mérite de pouvoir séduire un public assez large. A l’ horizon 2019, le fabricant français s’apprête à passer un nouveau cap avec le lancement au printemps d’une première machine de 650 cm3 : la Dirt 6.5. Look dépouillé, drapeau U.S, roues à rayons, plaque de phare, capot de selle, le mono 4 temps de 40 Cv récemment présenté au Mondial de la Moto s’inspire résolument des machines de courses américaines de Dirt Track.

 

Motorhell – French Muscle Bike

Custom Motorhell Master V-RodCe Motorhell Master a tout du monstre! Au cœur de cette nouveauté française, on retrouve le 1250 cc V-Twin Harley-Davidson Revolution de la V-Rod qui, préparé, délivre jusqu’à 150 chevaux et un couple de 11,7 mkg. Avec sa silhouette massive, la machine dispose, selon les versions, d’un monobras, d’un pneu arrière de 300 et de pots céramique. Produite à la commande, la Motorhell est évidemment destinée aux gros bras fortunés. Il faudra en effet débourser 92.500 € pour s’offrir la bête. Deux autres versions sont également proposées: la One, disponible à partir de 61.500 euros et la Fullmaster dotée d’un turbo compresseur et proposée à presque 119.000 euros. Source, infos, détails et photos: Custom MotorhelleMaster.