Buddy Guy – Blues is still alive and well

The Blues is still alive and wellTout est dans le titre! Avec ce nouvel album Buddy Guy prouve, si besoin en était, qu’il est bien une légende vivante, le seul survivant de tous les géants du Blues depuis la mort de B.B. King en 2015. Déjà en 2010 dans Living Proof  il ouvrait en proclamant qu’il était ″74 years young″. aujourd’hui, à 81 ans  il dit simplement: ″a few good years is all I need right now″ (quelques bonnes années, c’est tout ce dont j’ai besoin en ce moment). Sur la pochette de Blues is still alive and well Buddy, tout sourire, pose avec sa Telecaster à pois devant le panneau de Lettsworth, sa ville natale en Louisiane. En arrière plan, une bicoque délabrée qui n’est pas sans rappeler celle McKinley Morganfield, alias Muddy Waters. Le décor est planté. L’ami Guy se sort les tripes, vocifère et distille des chorus ravageurs comme si sa vie en dépendait. 15 titres, plus d’une heure d’une musique qui nous rassure sur l’état de santé du Blues même si ici il est souvent question de vie et de mort. Étonnant! Étonnant et surprenant aussi. Sur ″You Did The CrimeMick Jagger joue de l’harmonica; vous ai-je dit que que Mick le lippu est un putain d’ harmoniciste? Non? Ben je vous le dit! Le troisième titre nous offre une tuerie au cours de laquelle Keith Richards et Jeff Beck, éternels disciples consciencieux, font parler la poudre: Cognac!

PB, juillet 2018

Richard Gotainer, le Retour – Saperlipopette!

Saperlipopette or not SapelipopetteSaperlipopette (Or not Saperlipopette)! Richard Gotainer, le maître de l’humour, de la grossièreté érudite, le Gotlib de la chanson française est de retour. 10 ans que le binoclard fantasque ne nous avait pas titillé les zygomatiques. ″Quoi de plus savoureux, de plus jubilatoire qu’un gros mot bien juteux pour fleurir une histoire, d’une couille bien placée, d’un trou de balle bien senti, et la phrase étriquée se transmute en saillie″. Le ton est donné. Fidèle à son goût pour les propos acerbes, les satires ironiques et la tournure alambiquée, le trublion déjanté signe 9 textes riches et délicieux mis en musique par Michael Lapie. Les ambiances musicales tantôt rock ou électro, parfois baroques collent à merveille aux propos truculents sur l’amour, la politique, la société et bien sûr les mots. Sapristi nom de nom, que le grand cric me croque, cet album est le meilleur depuis Chants Zazous ou celui que vous voulez.

PB, juillet 2018

Norton – Scrambler 650 Atlas

Scrambler Norton AtlasLe sujet a été évoqué en début d’année mais visiblement les choses se précisent pour le nouveau Norton. Aux dernières nouvelles le Scrambler vient d’acquérir son patronyme sur les fonds baptismaux de Donington Park: I hereby baptize you Atlas in the name of the Pistons and the Horse Power and the Holy Vertical Twin. Dixit la firme, le bloc V4 a été revu afin d’obtenir un 650 Cc capable de développer de 70 à 170 chevaux selon les versions. Incontestablement, l’Atlas vise plus haut que le Ducati 800, son concurrent direct. Encore à l’état de projet de développement, le Scrambler vitaminé sera présentée au NEC bike show de Birmingham en novembre prochain pour être commercialisé dès 2019. Au Royaume-Uni dans un premier temps.

 

Indian Shrimp – Un nouveau Flat Tracker

Indian ShrimpIndian Motorcycles vient de dévoiler son nouveau Flat Tracker. Basé sur le 1000 Cc Scout Sixty, ce modèle concu par Marco et Phonz de chez Anvil Motociclette rend hommage à Albert Burns. Dès l’âge de 14 ans ce coureur s’est illustré sur les circuits de dirt track et de board track. Celui que l’on surnommait ″Shrimp″ (La Crevette) est mort à 23 ans d’un accident en course sur un circuit de l’Ohio. Source & infos: Pipeburn.

Moto Guzzi – V7 III Limited

Guzzi V7 Chrome & CarboneDéjà déclinée en versions Stone, Rough, Special, Milano, Carbon, Anniversario et Race, c’est maintenant la version Limited qui vient renforcer la gamme V7. Comme son nom l’indique, cette énième déclinaison sera produite en quantité limitée. Ben ouais! Les 500 exemplaires numérotés bénéficieront d’un réservoir chromé, de gardes-crottes et de caches en fibre de carbone et d’un bouchon de réservoir en aluminium sur lequel sera gravé le numéro de l’édition. Gravé certes, mais attention, pas n’importe comment. Au laser siouplait! Et là pour le coup c’est No Limit chez Moto Guzzi!

 

Jared James Nichols – Black Magic

Jared James Nichols Heavy Blues RockAprès un prometteur un ″Old glory and the Wild Revival″ sorti en 2015 revoici Jared James Nichols avec un deuxième essai moins speed mais tout aussi pêchu. Avec ses acolytes Erik Sandin (basse) et Dennis Holm (drums), le guitariste américain reste fidèle au modèle du genre. A la ville, le Power Trio brûle les planches avec Zakk Wylde, Glen Hughes ou Lynyrd Skynyrd et en studio les chevelus malmènent les consoles en peaufinant leur répertoire stéroïdé. Plus varié et moins bourrin que le premier opus, globalement le nouvel album offre néanmoins 10 titres bougrement efficaces. Même teinté de slide, de gospel, de funk ou de talkbox, le répertoire fait bien évidemment la part belle au guitariste dont le jeu pourrait consister en un savant mélange de Ted Nugent pas encore végétarien et de Billy Gibbons sur 380 triphasé. Amateurs du genre foncez, Black Magic n’ est pas un album de technicien mais celui d’un virtuose qui a su faire sienne la magie énergique et déjantée du Heavy Blues Rock born in the 70’s et qui sur scène affiche sans vergogne une efficacité redoutable. Jugez plutôt: Blackstar Basement Session!

PB, juin 2018

Rayvolt Cruzer V3 – Vélo branché

Rayvolt Bike Cruzer V3Nous connaissons les vélos électriques mais pas encore ceux qui en plus de vous assister dans l’effort le font en mode vintage. Why not?! C’est la société française Rayvolt qui désormais occupe ce créneau en proposant des vélos à assistance électrique qui, au niveau look, s’inspirent très fortement des 2 roues motorisés des années 50-60. C’est du moins le cas pour ce qui concerne le Cruzer. Le dernier né de la marque est bien sûr doté des toutes dernières technologies en terme de batteries, de moteurs et de gestion électrique, mais il est aussi personnalisable. Jugez plutôt! Selle passager pour rider à deux. Support de planche de surf pour cruiser à Biarritz. Phare pour rouler de nuit. Ordinateur de bord pour errer intelligent. Sacoches cuir (Guidon et latérale) pour se mouvoir cool. Gardes boue cuir et pneus à flancs blancs pour parader roots. C’est bien pensé, bien foutu et pourquoi pas… beau, mais ça a un prix. 2600 euros pour le modèle de base, 3400 avec moteur et batterie haut de gamme, et presque 4000 euros avec les accessoires. Plus d’infos sur Rayvolt Bike.