The Beatles – Butcher cover de Yesterday & Today

Beatles: Butcher Cover

Considérée comme outrageuse, la pochette de l’album Yesterday and Today des Beatles à été publiée à 750 000 exemplaires avant d’être censurée et retirée du marché. La photo de la désormais célèbre Butcher Cover, quasiment introuvable et souvent vendue plus de 10 000$, a bien sûr fait le bonheur financier de quelques heureux possesseurs de l’édition originale. Aujourd’hui c’est une version rarissime, le Graal pour certains collectionneurs, qui va être mise en vente aux Etats Unis le 11 novembre.  En 1972, John Lennon avait confié un exemplaire de l’album au collectionneur Dave Morrell. L’album en question est dédicacé : ″Pour Dave, de la part de John Lennon – 7 déc. 1971″. D’après les spécialistes, les enchères pourraient atteindre les 200 000$, un montant qui s’explique également par le caractère unique de l’objet. Il s’agit en effet d’un prototype stéréo qui aboutira finalement à l’album Yesterday and Today.

PB, novembre 2017

.

Sir Peter Blake – Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band

Peter Blake Beatles album cover artPublié en Angleterre le 1er juin 1967, considéré comme la plus grande oeuvre des Beatles et comme l’un des albums les plus influents de la musique populaire, ″Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band″ est le huitième album des Fab Four. C’est le directeur artistique Robert Fraser qui suggére au groupe de confier la réalisation de la pochette à l’artiste pop-art Peter Blake. Celui ci accepte et conçoit une image représentant les quatre musiciens au milieu d’une assemblée de personnages auxquels ils souhaitent rendre hommage. Edgar Allan Poe, Bob Dylan, Lewis Caroll, Karl Marx, Marlon Brando, Albert Einstein, Oscar Wilde et d’autres se retrouvent ainsi à l’honneur au sein d’un diorama sur fond bleu ciel. Le plus étonnant reste que le concept ne relève pas d’un photomontage ou d’un collage. En effet, les portraits sont des silhouettes en carton ou des statues de cire grandeur nature et tous les accessoires de la scénographie, y compris un palmier artificiel, sont réels. La préparation du décor nécessite deux semaines de travail et la session de photos elle même dure plusieurs heures. Le coût final de l’opération s’élève à 3000 £, soit à l’époque cent fois le coût habituel d’une jaquette.  Le résultat se soldera par l’obtention d’un Grammy Award, contribuera à la légende de l’album et marquera définitivement un tournant dans l’approche graphique des maisons de disques. Quand à Peter Blake, il concevra d’autres pochettes, beaucoup moins célèbres, pour Brian Wilson, Clapton, les who et plus récemment Oasis.

Peter Blake: Who, Clapton, oasis, Wilson

 PB, août 2017

The Beatles – Yesterday and Today

Beatles, Yesterday and Today Butcher Cover

C’est en Juin 1966 que ″Yesterday & today″ arrive dans les bacs outre Atlantique. Composé de singles, de faces B et de chansons d’albums précédents, l’album en tant que concept ne plait pas aux quatre garçons déjà dans le vent. A l’époque les Beatles n’ont contractuellement aucun pouvoir de décision mais,  bien que très occupés par l’ élaboration de Revolver, ils parviennent à convaincre le staff de Capitol Records pour ce qui concerne la mise en oeuvre de la pochette du disque. Pour l’occasion, le photographe Robert Whitaker met en scène les Fab Four déguisés en bouchers et posant au milieu de pièces de viande et de baigneurs démembrés. Une façon humoristique d’exprimer un désaccord profond vis à vis de l’assemblage disparate des 11 titres. Cette photo, à l’origine du qualificatif de ″Butcher Cover″, génère un tel scandale que les dirigeants de Capitol doivent retirer le disque de la vente pour le réinjecter avec une nouvelle jaquette.  Peine perdue! ″Yesterday & Today″ deviendra la première production financièrement déficitaire de Capitol et sera le dernier disque produit par le marché américain sans le consentement direct du groupe. Reste que les heureux possesseurs d’une des 750 000 mille copies de la première version de l’album ont en main un joli capital; un de ces exemplaires s’est récemment vendu aux enchères 15 300 Dollars!

PB, mai 2014.

Tony Sheridan – La fin d’un ex-Beatles!

Tony Sheridan Ex BeatlesIl avait 72 ans. Chanteur et guitariste anglais, Tony Sheridan est décédé le 16 février à Hambourg, ville où,  au début des années 60, il s’était lié avec un quatuor baptisé les ″Beat Brothers″. La formation qui allait devenir ‘The Beatles‘ était alors composée de John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et du batteur Pete Best. Ils ont enregistré ensemble et sur le label Polydor ″My Bonnie″ (reprise d’une chanson traditionnelle écossaise qui se vendra à plus d’un million d’exemplaires), ″The Saints″ et ″Ain’t She Sweet″ sous le nom de ″Tony Sheridan et les Beat Brothers″. En novembre 2011 cet homme de l’ombre se confiait humblement dans une interview au cours de laquelle il évoquait les balbutiements et les dessous de ce qui allait devenir un phénomène musical hors du commun : la Beatlemania ! A lire absolument!

PB, février 2013