• Navigation

  • Les Visites!

    • 226,733 à ce jour

Steve McQueen Style, l’expo!

Exposition Steve McQueen

Les parisiens ont de la chance! Steve McQueen s’expose à la Galerie Joseph, 116 rue de Turenne dans le III éme arrondissement. Depuis le 7 juillet et jusqu’au 30 août 2017 le ″King of Cool″ revit au travers de nombreuses photos, souvent inédites, d’affiches de cinéma et bien sûr de ce qui symbolise une passion dévorante pour la vitesse. Sont exposées une Ford Mustang Fastback que l’acteur avait conduit dans le film Bullitt  et une Triumph Bonneville 650 que l’acteur affectionnait particulièrement. Comme en témoigne la présence d’un blouson Harrington ou la veste kaki qu’il portait en 1964 lors des International Six Days of Trial (ISDT, aussi appelés les jeux olympiques de la Moto)  en Allemagne, les objets personnels ne manquent pas non plus. Nombreuses également sont les œuvres d’artistes contemporains rendant hommage à la star légendaire. Sur les 850 m2 de l’exposition, il y a vraiment de quoi célébrer de belle manière celui qui s’est éteint le 7 novembre 1980 à l’âge de 50 ans. Infos et détails: Galerie Joseph Paris!

∗ Arrêt sur Image ∗

Sir Peter Blake: Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band

Peter Blake Beatles album cover art

Publié en Angleterre le 1er juin 1967, considéré comme la plus grande oeuvre des Beatles et comme l’un des albums les plus influents de la musique populaire, ″Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band″ est le huitième album des Fab Four. C’est le directeur artistique Robert Fraser qui suggére au groupe de confier la réalisation de la pochette à l’artiste pop-art Peter Blake. Celui ci accepte et conçoit une image représentant les quatre musiciens au milieu d’une assemblée de personnages auxquels ils souhaitent rendre hommage. Edgar Allan Poe, Bob Dylan, Lewis Caroll, Karl Marx, Marlon Brando, Albert Einstein, Oscar Wilde et d’autres se retrouvent ainsi à l’honneur au sein d’un diorama sur fond bleu ciel. Le plus étonnant reste que le concept ne relève pas d’un photomontage ou d’un collage. En effet, les portraits sont des silhouettes en carton ou des statues de cire grandeur nature et tous les accessoires de la scénographie, y compris un palmier artificiel, sont réels. La préparation du décor nécessite deux semaines de travail et la session de photos elle même dure plusieurs heures. Le coût final de l’opération s’élève à 3000 £, soit à l’époque cent fois le coût habituel d’une jaquette.  Le résultat se soldera par l’obtention d’un Grammy Award, contribuera à la légende de l’album et marquera définitivement un tournant dans l’approche graphique des maisons de disques. Quand à Peter Blake, il concevra d’autres pochettes, beaucoup moins célèbres, pour Brian Wilson, Clapton, les who et plus récemment Oasis.

PB, août 2017

Peter Blake: Who, Clapton, oasis, Wilson

 Toutes les Jaquettes ◆

 

François Bruère: American Atmosphères

François Bruère Moto & Pin Up
Né en 1961, à la fois peintre et sculpteur, François Bruère est originaire du Mans dans la Sarthe. Très tôt imprégné de l’ambiance des 24 Heures il se passionne pour le monde de la mécanique à partir duquel il développe son art. Inspiré par la plus grande course automobile d’endurance du monde il devient le peintre officiel des 24 Heures du Mans et du Fuji International Speedway. Ayant à une époque réalisé quelques lithographies de motos, il est sollicité par Harley Davidson et à ce titre expose outre-Atlantique, notamment à Daytona, Sturgis, Monterey ou Indianapolis. Au cours de ses séjours,  l’artiste a également développé un goût prononcé pour le ″American Way of Life″ qu’il exprime via des compositions où voitures, pin up et motos à la mode U.S occupent une place de choix: Amercian Atmosphères.

Tattooed Lady, citation

Citation tatouage

Technically, all tattoos are temporary, even permanent ones.

 

Carlingue #6, 1969!

Carlingue, Vintage et LocomotionLa RD 001 démarre, l’afficheur du compteur spatio-temporel à compensation gyroscopique amplifiée calé sur MCMLXIX, l’ année érotique selon le beau Serge. Carlingue (mâtin quel mag!) fait une halte dans une époque que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre: 1969! Judy Garland et Jack Kerouac laissent vacants des espaces qui seront vite occupés par ces petits branleurs de Dave Grohl et Michael Schumacher. On ne le sait pas encore mais plus tard ça va faire du bruit, et pas qu’un peu! Pour l’heure, André Turca, aux commande du Concorde, se prépare à franchir le mur du son pour atteindre Mach 2 et rejoindre les USA en moins de 3 heures. Nous sommes en Mars. Le 26 juin, Petre Fonda, Dennis Hopper et Jack Nicholson se retrouvent à l’affiche d’ Easy Rider, le road movie déjanté qui, sur fond de dope, de bécanes et de liberté, allait devenir le fer de lance cinématographique de la contre-culture hippie. En Juillet, le 16 à 13h32 exactement, c’est un mercredi, les 3000 tonnes du lanceur Saturn V s’arrachent de cap Canaveral. 3 jours après, Neil Armstrong descend d’Apollo XI et pose le pied sur la Lune. Le mois suivant à Bethel, Max Yasgur assiste sur son terrain au déferlement des vagues de décibels qui dégueulent des amplis pour se répandre pendant 3 jours sur les 500 000 acteurs du festival de Woodstock. Et c’est pas fini! Dans ce numéro 6 il est aussi question d’aérotrain, celui de Jean Bertin, de Glastron, ces bateaux avec lesquels James Bond met le feu au lac dans ″Live and let die″ et de quelques joujoux (Gordini 24S, Frerrari, Jaguar ou Aston Martin) si chers au cœur et aux délires de Françoise Sagan. Munissez vous quand même d’une bonne paire de solaires parce que l’emballage du mag à remonter le temps pique les yeux et c’est pas peu dire. Le rédac chef nous avait habitué à mieux mais c’est pas grave! Oubliez ″la famille à remonter le temps″ de M6 et réservez sans plus attendre votre place pour ce beau voyage riche, documenté et, comme d’habitude, bougrement bien organisé: Carlingue!

📖 Pour Bouquiner 📖

Carl Warner, Bodyscapes

Carl Warner: Valley of the Reclining Woman

Déjà connu au travers de ″Foodscapes″, des œuvres à base de denrées alimentaires, le photographe londonien Carl Warner se plait aussi à imaginer des tableaux de chair au sein desquels le corps et sa texture occupent l’espace pour former des paysages qui ne le sont pas réellement. Que ce soit La vallée des gorges coupées, le désert des dos ou encore l’horizon sans tête, chaque œuvre est composée à partir de clichés du corps d’une seule et même personne, pris sous différents angles pour être ensuite assemblés et traités en digital. ″Je considère le corps comme un véhicule qui, malmené par le Temps, porte les stigmates laissés par notre voyage sur la route de la vie…″. C’est ainsi que l’artiste définit l’étonnante série intitulée ″Bodyscapes″!

∗ Arrêt sur Image ∗

Tattooed Lady, citation

Maybe that’s what I needed. Another tattoo. Some pain on the outside to ease the pain on the inside″ (Un tatouage de plus. C’est peut être ce dont j’avais besoin; quelques douleurs à l’extérieur pour oublier mon mal-être).

 

Elspeth Beard, Lone rider

📖 Pour Bouquiner 📖

Bouteille, sacrée bouteille

Citation Jack Daniel's

There are two things to be appreciated naked. One of them is… Jack Daniel’s!

Tattooed Lady, citation

Inked motorcyle girl

Tattoos are a permanent commitment of Passion

 

Charlie Hebdo: ″Virez Hanouna″!

Charlie Hebdo: Virez HanounaAprès la séquence homophobe diffusée dans ″Touche pas à mon poste″ et la polémique qui a suivi, certains chroniqueurs avaient invoqué ″le droit à la caricature″ pour défendre Cyril Hanouna. Valérie Bénaïm a même rappelé en plateau que ″des gens sont morts pour le droit à la caricature″. Celle à la Une de ″Charlie Hebdo″ ne devrait donc pas trop les émouvoir. Cette semaine, Coco représente l’animateur en anus, la langue tirée et titre ″Virez Hanouna, virez l’hémorroïde du PAF″. Ce n’est pas la première fois que la dessinatrice tape sur l’animateur de C8; déjà en décembre 2016 la Une de l’hebdo titrait : ″Hanouna, le virus qui rend con″.

≈ Trucs en Vrac ≈

Scorpions, ″Love at first sting″

censure Scorpions Love at first sting

Love at First Sting est le neuvième album des teutoniques Scorpions. Sorti en 1984 il se vend à plus six millions d’exemplaires devenant ainsi le plus grand succès commercial de la bande à Klaus Meine. Grâce notamment l’incontournable ballade ″Still Loving You″ – qui n’est pas pour rien dans la croissance du taux de natalité dans certaines contrées –  la notoriété du groupe explose littéralement sur la scène mondiale. Élaborée par l’agence de design Kochlowski sur la base d’un cliché de Helmut Newton, la pochette originale représente un couple enlacé. Elle, légèrement dévêtue, sexy en diable, s’abandonne dans les bras d’un bad boy bon chic bon genre qui est entrain de lui tatouer un scorpion sur la cuisse. A l’époque, et afin de palier à d’éventuels problèmes connus par le passé, la maison de disques prend la précaution de présenter le cover art aux revendeurs avant de publier le disque. Aucun retour négatif n’étant recensé, Love at First Sting est édité en l’état. Malheureusement, après la sortie de l’album Wal-Mart se plaint, qualifiant la jaquette de tendancieuse, subversive et machiste. Rien que çà! Pour le coup Polygram se voit obligé de proposer une version alternative qui consiste ni plus ni moins à utiliser la photo du groupe, la même que celle déjà présente au dos de la version première de l’album.

PB, mai 2017

 Rock et Censure ◆

Hollister Gypsy Tour: Eddie Davenport

Eddie Davenport, Hollister CaliforniaCette célèbre photo prise le 4 juillet  1947 et publiée dans le San Francisco Chronicle était censée illustrer les événements de Hollister. Le cliché montre le biker Eddie Davenport, étendu sur son Harley Davidson, les jambes en avant, visiblement dans un état d’ivresse profond, avec une bouteille de bière dans chaque main et de nombreuses autres dispersées sur le sol. Sur le cliché on peut voir un personnage en arrière. Cet homme c’est Gus Deserpa, un habitant de la ville. Il livra au journal sa propre version des faits. ″Ma femme et moi avons vu deux hommes qui amassaient des bouteilles. Ensuite, ils ont placé une moto au milieu. Quelques minutes plus tard, ils ont interpellé un homme ivre qui sortait du bar, lui ont demandé de s’asseoir sur la moto et ont commencé à faire des photos…″ Eddie ne s’imaginait pas que le photographe était en train de se servir de lui pour illustrer un article à charge, et que cette photo prise le lendemain de la fête et reprise le 21 juillet par Life, ferait non seulement le tour du monde, mais deviendrait aussi le symbole même de la sauvagerie motarde. Source: L’ Assaut des Motards!

∗ Arrêt sur Image ∗

Jack Daniel’s Whiskey Woman!

Whiskey woman, don’t you know that you are drivin’ me insane?

Jack Daniel's quote

Whiskey woman, ne sais tu pas que tu me rends dingue?

≈ Trucs en Vrac ≈

 

Henri Lœvenbruck & Jean William Thoury: ″L’Assaut des Motards″

Gilles Loevenbruck: Les événements d'Hollister

Chapitre 1: ″Naissance d’une contre culture″: Henri Lœvenbruck nous livre un rappel historique et une analyse des incidents d’ Hollister lors du rassemblement de motards le 4 juillet 1947. Événements californiens qui donnèrent naissance à l’un des phénomènes socio-culturels les plus emblématiques de l’après-guerre et qui marquent officiellement la naissance du mouvement biker et du fameux 1% (One percent).

Chapitre 2: ″L’ Assaut des Motards″: traduite par Henri Lœvenbruck, la nouvelle de Frank Rooney, « Cyclist’s raid », qui inspira directement le film culte ″The Wild One″.

Chapitre 3: Jean William Thoury, lui, décortique et analyse ce même film, réalisé en 1953 par Laszlo Benedek et adapté en France sous le titre ″L’ Équipée Sauvage″.

Chapitre 4: Coupures de presse et photos prises à Hollister viennent illustrer et compléter l’ouvrage.

120 pages qui offrent une étude objective des épisodes d’ Hollister et prennent une dimension historique quant à la compréhension de la culture biker. Un régal à 10 euros disponible ici: Serious Publishing!

📖 Pour Bouquiner 📖

Carlingue #5, Black & White

Carlingue #5 Vintage & LocomotionJe viens de relire les rubriques consacrées à ce beau trimestriel et soudain je sens pris d’une étrange émotion… Moi le farouche, l’endurci, le caractériel, je sens ma gorge se nouer. Mes doigts tremblent sur le clavier. Le voile du passé se déchire et une clarté indéfinissable inonde la pièce. Il est là, devant moi, ce putain de numéro 5! Oubliés les retards de La Poste, balayés les dégâts occasionnés par de pervers manipulateurs puisque désormais Carlingue coince la bulle dans son enveloppe craft. Black & White les clichés de Robert Frank, le photographe qui ″a tiré de l’Amérique un poème triste qu’il a coulé dans la pellicule″ (Kerouac). Black ″L’étonnante″, le Cafe Racer BMW R69S du Briochin Luwig Ascher. PiiiRaaat! White l’oiseau blanc Levasseur. White la Graham 1938 de Saoutchik et les Chaparral de Jim Hall. Black enfin la musique de St. Paul & the Broken Bones, des faces de craie qui se prennent pour Otis Redding avec une Soul érectile qui claque comme un élastique de string. Pas de couleur dans ce numéro  mais de la lumière c’est sûr! Abonnements et promo Pack Five à 50 € disponible ici > Carlingue!

📖 Pour Bouquiner 📖

Nita Strauss, la ″Poison″ d’ Alice Cooper

Nita Strauss Alice cooper Poison

Née le 7 Décembre 1986 Nita Strauss est une guitariste américaine reconnue en tant que première des 10 instrumentistes qui conjuguent la guitare au féminin (Guitar World). D’abord célèbre pour sa participation au sein de The Iron Maiden (un groupe de filles qui reprennent le répertoire de Iron Maiden), Nita rejoint en 2013 Lorraine Lewis et Courtney Cox lors de la re-formation de Femme Fatale. En Juin 2014 elle renforce son audience en remplaçant Orianthi sur la tournée mondiale d’ Alice Cooper. Poison!

PB, mai 2017

∞ La Guitare dans tous ses états 

Nick de Ville: Albums, création graphique et musique

Albums, création graphique & musiqueAlbums, l’anthologie de Nick de Ville n’est pas le seul ouvrage consacré aux jaquettes de 33 tours mais au même titre que ″Vinyles″ de Mike Evans il est, pour peu que l’on s’intéresse à l’art du disque, indispensable. En parcourant les 254 pages de ce pavé on retrouve bien sûr les incontournables Warhol,  Hypgnosis, Cal Schenkel ou Roger Dean, mais aussi d’autres noms moins connus généralement mentionnés en tout petit au verso de l’emballage. Des premières pochettes de Jazz aux outrages Punk en passant par l’ Heroïc Fantasy du Hard Rock et le  Psychédélisme criard, tout est illustré, bien sûr, mais aussi expliqué et commenté. Couleurs, collages, photos, lettrages retracent le parcours d’un genre sous influence dont les errances visuelles ont été honteusement mises à mal  par l’arrivée du minimaliste compact disc. Plus d’infos ici > Neosphères!

Marcel Destroy, mai 2017

📖 Pour Bouquiner 📖

Emerson Lake & Palmer: Brain Salad Surgery

HR Giger: Brain Salad Surgery

Printemps 1973, Emerson Lake & Palmer sont en tournée européenne. Lors d’un passage en Suisse le promoteur local propose au groupe une visite chez le peintre Hans Rudolf Giger qui vit à Zurich. Tout d’abord surpris par la décoration gothique à outrance des lieux, les musiciens sont subjugués par le travail de l’artiste et décident de faire appel à son talent pour la jaquette du quatrième album alors en préparation: Brain Salad Surgery (qui signifie en slang « Fellatio »). A l’origine le portrait de l’épouse de Giger contient en filigrane une représentation phallique qui, pour des raisons évidentes, sera supprimée. La pochette s’ouvre en son milieu comme la porte d’un caisson cryogénique. L’ ambiance froide, métallique et futuriste du visuel est à l’image de l’ensemble de l’œuvre du génial visionnaire qui, quelques années plus tard, conçoit la créature bio-mécanique pour l’Alien de Ridley Scott. ″Brain Salad Surgery″ reste probablement le meilleur album du combo et figure à la 56ème place dans le top 100 des plus belles pochettes de disques de Rolling Stone Magazine. H.R. Giger a réalisé d’autres visuels de disques, notamment pour Magma (Attahk en 1978) et Debbie Harry (Koo Koo en 1981), mais aucun d’entre eux ne peut rivaliser avec celui qu’il imagina pour ELP et pour lequel il n’a d’ailleurs jamais été payé.

Marcel Destroy, Mai 2017

 Toutes les Jaquettes ◆

David Uhl, Harley Davidson Pin-Up

David Uhl Harley Davidson Pin-Up

David Uhl est un artiste américain célèbre pour ses peintures à l’huile consacrées aux Harley Davidson auprès desquelles il s’applique à représenter des Pin-Up en mode vintage. Né en 1961, cet américain commence à peindre pour la firme de Milwaukee en 1998, devenant ainsi le premier peintre officiellement agrée par la marque. Même s’il lui arrive de représenter Steven Tyler sur une moto ou paré d’une coiffe de chef indien, l’essentiel du travail de David Uhl reste axé  sur un domaine bien ciblé. Aviation, voitures, motos, rassemblements divers et courses High Octane font ainsi partie des sujets de prédilection du peintre qui a déjà à son actif plus de 500 toiles sur lesquelles les Pin-Up occupent bien sûr une place privilégiée. La suite en images!

♥ Pin-Up à l’Affiche ♥

Sam Christmas, photographe: Guy Martin dans le viseur

Guy Martin by Sam Christmas

Ile de Man, je traine du côté des paddocks, essayant de réaliser le cliché susceptible de traduire l’enjeu de la course et la détermination des coureurs. Malheureusement, la sérénité et la décontraction ambiante ne se prêtent pas à ma quête. Je suis sur le point d’abandonner quand soudain, Guy Martin se présente sur la ligne de départ, met son casque et entre en mode course. Son regard exprime la force et l’intensité du moment qu’il est sur le point de vivre.  En tant que photographe vous savez toujours quand vous avez LE SHOT. Je savais que c’était celui là!″ Sam Christmas, motorcycle photographer.

∗ Arrêt sur Image ∗

Baron Wolman, ″Groupies and Other Electric Ladies″

Groupies and other Electric LadiesEn 1967 Jann S. Wenner,  qui est en train de fonder le magazine musical Rolling Stone,  rencontre Baron A. Wolman à qui il propose le poste de 1er photographe. Ce dernier accepte et durant trois années il photographie les têtes d’affiche de l’aristocratie du Rock. Les clichés mettent en scène les Stones, Hendrix, Joplin et bien d’autres qui, mêmes s’ils se prêtent à des séances studio, se retrouvent capturés dans leur quotidien, sur scène et bien sûr backstage où ils se laissent aller, notamment avec les filles qui ne manquent pas d’investir les lieux.  Ces filles, souvent très jeunes, Baron Wolman leur rend hommage à l’époque dans un numéro spécial de Rolling Stone qui connait d’emblée un énorme succès. En 2012, le photographe organise un exposition des meilleurs clichés afin de promouvoir la sortie de ″Groupies and Other Electric Ladies″. Le livre, réédité fin 2016, raconte l’époque vue par ces nymphettes en quête de célébrités et de célébrité, plus souvent ingénues et déjantées que réellement perverses. On y croise Pamela Des Barres qui compte parmi ses conquêtes Jagger, Page, Hendrix et Morrison. Présente également, Cynthia Plaster Caster, devenue célèbre grâce à ses moulages de pénis de rockstars dont – encore lui – Jimmy Hendrix. Quant à Miss James, l’une des plus belle, elle a fréquenté Dylan, côtoyé les Beatles,  eu un enfant avec un membre des Moody Blues et des aventures avec Page et Jagger. Encore eux! Avec plus de 150 photos, des interviews et des témoignages, ″Groupies″ est véritable un document social, culturel et historique sur l’une des décennies musicales les plus marquantes du 20e siècle. Rock’n’Roll bordel!

Marcel Destroy, mars 2017

📖 Pour Bouquiner 📖

Carlingue #4, le Rouge Hemi

Carlingue, vintage et locomotionPlus question de lâcher la manette des gaz ou de freiner! A fond de 4, Carlingue est en zone rouge!  Rouge, la Fiat S76 qui libère ses 290 Cv. Rouge le Speedboat qui flirte avec les 242 Km/h poussé par un v12 de 4.5l. Rouge, la Dodge Coronet avec ses 8 pipes d’admission turgescentes. Rouges, les Futurliners de la Parade of  Progress de General Motors. Rouge, l’Airphibian qui voulait être à la fois avion et voiture. Rouge, le biplan avec lequel Betty Skelton s’envoie en l’air en se mettant sur le dos. Rouge, le Pégase qui perd ses plumes au cours de la saga pétrolière Mobil. Rouge, le béton organique des bulles, pas si coincées que ça, de l’architecte Antti Lovag. Rouges, les discrets liserés qui viennent sublimer cette BSA 500 de 1949 de Max Hazan. Rouge, la manifestation du plaisir généré par le décorticage du moteur hémisphérique Chrysler.  Rouge enfin, l’alerte lancée par le Rédac Chef: Les 4 premiers numéros de la revue Carlingue au prix de 40€ au lieu de 56€! c’est le Full Pack disponible ici > Carlingue!

📖 Pour Bouquiner 📖

Élégance: définition

Charme noir & blanc

″Une courbe sortie de nulle part, une ligne tendue, un point de fuite, une arabesque. Fluidité et délicatesse poussées à l’extrême. Les formes deviennent naturellement évidentes, s’impriment dans notre mémoire comme une expression familière. Elles incitent nos mains à les parcourir encore et encore″. Pour ne pas oublier. Pour rêver. Longtemps. Source et inspiration: Veetess Speereet.

 Arrêt sur Image 

Zapping 2016 en images.

Gael Monfils, Open d'Austrlie

Louable démarche que celle du magazine américain The Atlantic qui au travers de clichés soigneusement sélectionnés nous propose de parcourir les événements significatifs de 2016. Un magnifique zapping qui incite à se focaliser sur l’essentiel tout en passant outre l’orgie de clichés insipides et de vidéos inconsistantes consommés quotidiennement. ”La mémoire ne filme pas, la mémoire photographie” (Milan Kundera). C’est ici et c’est en 3 volets   The Atlantic: 2016, the year in photos!.

 Arrêt sur Image 

Señor Mayor, Amazon et Máquina

Amazon y Maquina: Motos et Actrices

Senor Mayor a étudié les Arts Appliqués au sein de la School of Art and Design de Merida. En 1995, diplôme de designer d’intérieur en main, il commence à travailler pour des cabinets d’ingénieurs et d’architectes. Lassé des exigences et des caprices de la clientèle, il décide de tout laisser tomber, s’achète une moto et s’installe en tant qu’illustrateur et publicitaire freelance. Il vit aujourd’hui à Badajoz en Espagne et c’est de chez lui, libre de toute contrainte, qu’il met en œuvre des créations graphiques destinées à illustrer poèmes, affiches et autres travaux personnels. Parmi ceux là une série créative intitulée ″Amazon y Maquina″. L’artiste y célèbre, à sa façon, le charme d’une époque révolue en mettant en scène motos et actrices mythiques. Ornella Muti au guidon d’une Benelli 750, Monica Vitti posant à côté d’une MV Augusta Monza, Virna Lisi et sa Moto Guzzi GP 500… Des unions improbables et uniques qui constituent une iconographie toute empreinte de sensualité mécanique authentique et palpable. Plus d’infos Señor Mayor: Creationes Gráficas.

Amazon y Maquina, Motos et Actrices

♥ Pin-Up à l’Affiche ♥

Mike Evans, Vinyles

Livre de Mike Evans: VinylesMike Evans connait la Musique. Passé par le Cavern Club, avec deux singles à son actif, il a côtoyé la scène de Liverpool et, en 1969, joué aux côtés de Led Zeppelin et de Bob Dylan. Par la suite il se tourne vers la radio et le journalisme pour Sounds, le Melody Maker et le Guardian. Depuis la fin des années 1980, il a écrit ou édité de nombreux ouvrages. Parmi ceux là certains, généralistes, ont consacrés au Blues, au Rock’n’roll ou aux affiches et billets de concerts. D’autres, plus ciblés, traitent d’Elvis, de Woosdtock, de Bowie, des Beatles, de Ray Charles ou de Fleetwood Mac. Avec ″Vinyles″  publié aux éditions Gründ, Evans propose de remonter le temps. De l’encombrant 78 tours à l’universel 45T, du confidentiel EP au légendaire LP, des Limited Editions aux Picture Discs, l’auteur a exhumé des bacs tout ce qui illustre l’histoire et l’évolution de la mythique et désormais  vintage galette noire. On y apprend ainsi que l’un des premiers 45T fut édité par RCA Victor le 31 mars 1949; on y entend Eddy Arnold qui interprète  ″Texarkana Baby ″. Ouvrage intéressant et instructif à ranger pas loin de ″Vinyles, l’art du disque″.

Marcel Destroy, décembre 2016

📖 Pour Bouquiner 📖

Art R431-1 sur le port du casque

Le port du casque est obligatoireDepuis l’arrêté du 28 juin 1973, en France, le port du casque sur une moto est obligatoire. ″En circulation, tout conducteur ou passager d’une motocyclette, d’un tricycle à moteur, d’un quadricycle à moteur ou d’un cyclomoteur doit être coiffé d’un casque de type homologué. Ce casque doit être attaché. Le fait, pour tout conducteur ou passager, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe″: Perte de 3 points sur son permis et Amende forfaitaire de 135€. De plus: ″Conformément à l’article L. 431-1, le véhicule à deux roues à moteur dont le conducteur circule sans être coiffé d’un casque de type homologué ou sans que ce casque soit attaché peut être immobilisé dans les conditions prévues aux articles L. 325-1 à L. 325-3″. Mademoiselle est elle en infraction avec la législation? La question est posée!

 Du beau monde sur la Piste 

Jean Vern, house of the Blues

Jean Vern, House of the Blues artwork

Né au Havre en 1940, décédé en 1998, musicien et dessinateur de bande dessinée (″La Maison du temps qui passe″, ″Mort sous la Tamise″…) Jean Vern est parvenu à mettre en commun ses deux passions en réalisant de superbes pochettes de disques de Blues et de Jazz. Il a notamment œuvré pour une série initialement éditée par Barclay: House of the Blues. Ses dessins sont remarquables. La finesse du trait et l’expression traduisent admirablement l’ambiance d’une période au cours de laquelle le Blues offrait  une place de choix à des artistes tels que John Lee Hooker, Freddie King, Lousiana Red ou Buddy Guy.

Jean Vern, House of the Blues artwork

 Toutes les Jaquettes 

 

 

Nancy Wilson, guitariste de cœur

Nancy Wilson on stage

Il était une fois deux sœurs. Ann Wilson, l’ainée, s’installe à Seattle en 1973  et contribue à la formation du groupe Heart au sein duquel elle chante. Sa sœur Nancy intègre la formation en 1974. Bien qu’à l’ époque les femmes ne soient pas légion dans le monde du Rock, Nancy Wilson parvient à s’imposer sur le devant de la scène. De réels talents de compositeur et un jeu de guitare à la fois subtil et efficace lui valent rapidement  la reconnaissance du public et du milieu professionnel. Après avoir vendu 35 millions d’albums, le groupe Heart en tant que tel n’existe plus mais même si l’esprit à la fois folk et hard rock des débuts fait défaut, les frangines sont toujours opérationnelles. Nancy surtout. 1986, elle épouse le scénariste et réalisateur Cameron Crowe et s’implique dans les BO de films tels que, et entre autres, ″Jerry Maguire″ en 1995 ou ″Almost Famous″ en 2000. Intronisation au Rock’ n’ Roll Hall of Fame en 2012, une étoile sur le Hollywood Walk of Fame la même année et, en 2013, les sœurs Wilson se retrouvent au Kennedy Center Honors où hommage est rendu à Led Zeppelin.  Devant John Paul Jones,  Jimmy Page aux anges, Robert Plant parfois ému aux larmes et accompagnées aux drums par Jason Bonham, Ann et Nancy se livrent à une reprise éblouissante de ″Stairway To Heaven″.

PB, décembre 2016

 La Guitare dans tous ses états 

Jazz – 100 photos pour la liberté de la presse

RSF-Magnum 100 photos JazzReporters sans frontières est une organisation non gouvernementale internationale qui a vu le jour en France en 1985. ″Dans certains pays, un journaliste peut passer plusieurs années en prison pour un mot ou une photo. Parce que emprisonner ou tuer un journaliste, c’est éliminer un témoin essentiel et menacer le droit de chacun à l’information ». C’est en ces termes que depuis 53 ans RSF œuvre au quotidien pour défendre la liberté d’informer et d’être informé. Afin de promouvoir et de soutenir son action, l’association édite et commercialise chaque année un album intitulé ″100 photos pour la liberté de la presse″. Le millésime 2016, fruit d’une collaboration entre RSF et l’agence de photographes MAGNUM, rend hommage aux célébrités du Jazz. La sélection unique de photos qui compose le portfolio met en scène Miles davis, Ray Charles, Sarah Vaughan et tous ceux qui constituent l’essence même de cette musique. Magique!  En savoir plus!

 Arrêt sur Image 

Tattooed Lady, citation

Tattooed quote

My body is my journal and my tattoos are my story

Maly Siri: Good girls, Bad girls

Maly Siri Good Girls Bad Girls

Maly Siri exerce le métier de peintre et d’illustratrice. Elle est née en France en 1985 et vit actuellement au Canada. Même si les lignes harmonieuses des carrosseries d’antan l’inspirent, son univers de prédilection n’a rien à voir avec la mécanique. Maly s’épanouit dans un genre pictural en accord avec ses goûts et ses passions: les pin-up. Fascinée par des artistes comme Gil Elvgren ou encore Alberto Vargas, elle s’exprime au travers d’ illustrations tantôt malicieuses, tantôt voluptueuses mais toujours dans cet esprit chic et sexy des représentations de femmes fatales, vamps audacieuses et beautés exotiques d’un temps révolu. A voir et à revoir: Maly Siri Pin-Up Art!

 Pin-Up à l’Affiche 

Levi’s 501®, perfection emblématique

″Today I put a pair of 501 jeans and felt perfect!″

Denim 501 Perfect

Aujourd’hui, j’ai enfilé une paire de jeans 501 et je me suis trouvée parfaite!

≈ Trucs en Vrac ≈

Carlingue #3, le Numéro Bois

Carlingue, le numéro boisDans sa troisième livraison Carlingue chantourne un sujet sur Tabarly,  passe le tampon sur la Culture Surf,  dégrossit une Matford de 1948, encaustique les Gee Bee des frères Granville,  vernit une magnifique Triumph 650 de 1964, dégauchit le monde des psychotropes et ponce la Sinclair Oil Corporation. Quant à l’aubier des canadiens de Ought qui marchent dans la sciure des Talkings Heads et de Television… Comment dire?… Musicalement  ″Moi le machin, une fois que j’en ai fait des copeaux, et ben je peux très bien mettre le feu au plumard…!″ [Léodagan, Kamelott]. Somme toute une belle réussite que cet assemblage! De l’ébénisterie plutôt que de la menuiserie. Du travail hors poussière, tout à l’huile de coude. Que des essences nobles, pas un nœud, pas une écharde. Ça flambe, ça réchauffe et c’est beau à regarder. C’est Carlingue et c’est le numéro Bois qui nous fera tenir jusqu’à la parution du Rouge Hémi en janvier.

📖 Pour Bouquiner 📖

Rachael Foster, PinUps

Rachael Foster Pin Up Jack DanielsRachael Foster a grandi dans dans les environs d’Auckland en Nouvelle Zélande. Essentiellement autodidacte et peu attirée par la technique à l’huile elle se fait remarquer par ses travaux à l’acrylique qui lui valent une reconnaissance de la part de l’école des Beaux Arts nationale. Peintre contemporaine passionnée par l’Amérique des années 50, elle est attirée par l’opulence et l’insouciance d’un ″American Dream″ aux lignes acérées et aux couleurs criardes. Les symboles de la folie consommatrice et des excès de l’époque s’imposent à Rachael comme une évidence. Elle apprécie les slogans qui, parfois avec humour, expliquent comment améliorer son existence en achetant tel ou tel produit et qui,  à titre incitatif, n’hésitent pas à mettre en avant des clones de Marilyn ou de Rita. C’est dans ce contexte que l’artiste propose une série de pin-up que ne renieront pas les amateurs de bande dessinées et de Pop Art.

 Pin-Up à l’Affiche 

Carlingue #2, promesse tenue!

Trimestriel Carlingue, Vintag & LocomotionLe numéro 1 de ce nouveau trimestriel était prometteur… Essai transformé! Le cap du deuxième numéro vient d’être franchi de belle manière. Toujours aussi riche, documenté et agréable à lire… Le plaisir est toujours là! Le numéro Deux, c’est Le Numéro Bleu ! Un canot Liuzzi Star-5 de 1960 magnifiquement restauré, le photographe Stephen Shore, un pick-up Ford 32 hot-rod, l’historique du poste de télévision, l’Aerotrain de la General Motors, le dragster Pontiac GXP de Christophe Dubois, l’histoire du Burkini Bikini… et tout le reste, y compris et surtout une réplique du 100P, l’avion qu’Ettore Bugatti n’a jamais pu faire voler. Projet maudit s’il en est puisque le pilote qui a développé le 100P, Scotty Wilson,  a perdu la vie dans le crash le 6 août, après le bouclage donc. Dis m’sieur Milhé? Tu pourrais pas enrichir Carlingue de quelques pages supplémentaires? Infos et abonnements: Carlingue.

📖 Pour Bouquiner 📖

Miss Liz Chérie, Pin-up à la française

Miss Liz Chérie, the french pin-up sensation

Pin-up: Femme séduisante, photographiée dans une pose attirante et sexy. Généralement, sa représentation consiste en une évocation suggestive des corps qui, dans des contextes divers,  met en valeur les attributs d’une féminité outrageusement appétissante. On croirait Miss Liz Chérie tout droit sortie de l’ époque au cours de laquelle le genre a entamé son âge d’or. Elle voue une passion immense pour les années 50-60. Elle s’en est approprié l’imagerie glamour, légère et élégante au point d’en faire un mode de vie et un métier. Toulousaine, la plus française des pin-up illustre à merveille un retour de la féminité d’antan qu’elle représente en tant que modèle, mannequin et hôtesse. Prêts pour un voyage dans le temps? The French Pin-up sensation!

Bonus lecture: Une belle interview dans le premier numéro de Carlingue (Mâtin quel mag!)

 Pin-Up à l’Affiche 

 

 

Robert LaDuke, le Rêve Américain

Robert LaDuke Mercury 2012

Né en 1961 aux États-Unis à Holyoke, petite ville du Massachusetts, Robert W. LaDuke semble avoir fait un voyage dans le temps pour se retrouver coincé quelque part entre les années 30 et 40. Les peintures narratives de l’artiste consistent en un amalgame de souvenirs et de nostalgie tout droit sortis ou influencés par la vie quotidienne. Souvenirs de balades en famille dans la Cadillac qui tracte un ″Airstream″. Nostalgie des longues heures d’enfance passées à jouer avec des modèles réduits populaires à l’époque ou à parcourir les pages publicitaires de Life Magazine. Avions, trains, voitures, navires sont essentiellement à l’honneur dans des acryliques aux couleurs vives desquelles se dégage un mouvement générateur de rêves. Chaque œuvre semble raconter une histoire, un peu comme une bande dessinée réaliste qui se contente de définir le cadre d’interprétations multiples et délicieuses: The streamlined work of Robert LaDuke

 Arrêt sur Image 

 

Barock&Roll, le retour!

Barrock&Roll, le retour

Barock&Roll c’est l’histoire d’une passion qui voit le jour en 2006 sous la forme d’un fanzine. A l’époque, Nicolas Wolleb, désireux de partager son amour immodéré  des moteurs et de leurs environnements, se lance dans la publication d’un fanzine. Secrètement, il espère aussi toucher ceux qui se plaignent qu’il ne se passe rien mais qui sont aux abonnés absents lorsqu’un évènement est organisé. Et ça a prend. Une quinzaine de numéros sont édités. La publication s’étoffe et la photo prend de plus en plus de place. Malheureusement, des problèmes de santé ne permettent plus à Nicolas d’être aussi présent qu’il l’aurait souhaité lors des meetings et concerts. Naturellement la photo, son autre passion, prend toute la place, jusqu’à devenir matière à bouquin et à de nombreuses expositions. Enthousiasme et succès sont au rendez-vous mais la médaille à un revers. Le photographe le dit lui même: ″Le livre a bien marché, mais les expos m’ont dérangé sur un point. La valeur affichée des tableaux photos interdisait au  véritable passionné de mécanique ancienne, souvent désargenté, de s’offrir ce qu’il avait sous les yeux.  A cause de tarifs élevés fixés par les exposants, j’avais le sentiment de trahir le sujet photographié…Aujourd’hui Nicolas Wolleb revient aux fondamentaux. La passion est intacte et la photo, considérée avec un peu plus de modestie, reste au cœur du sujet. C’est le retour de Barock&Roll. Le magazine cette fois est mis gratuitement à disposition  des lecteurs sous forme de fichier téléchargeable. Que les amateurs se rassurent, le papier et les nobles sensations qui l’accompagnent ne sont pas mis au rebut pour autant: ″J’ai pour projet d’imprimer à nouveau, mais cette fois sous forme de compilation de l’année écoulée. Je ne sais pas exactement quelle forme aura ladite compil. Mais j’y travaille déjà″.

 Arrêt sur Image 

 

Carlingue #1, Vintage & Locomotion

Carlingue, vintage & locomotion

Bienvenue dans Carlingue #1, un tout nouveau trimestriel ″qui va vous faire passer une bonne fois pour toutes le goût du présent″ en se consacrant de la plus belle des manières aux hommes, aux machines et aux belles sensations.Un must! Autos, motos, locos et avions sont décortiqués et exposés de belle manière. Ici, la Nimbus Type C de 1934 côtoie l’ Excelsior KJ JS Streamline. Là, Ford est à l’honneur avec un Street Rod à la française ou une GT40 version Jim Kellison. Les avions Gee Bee des frères Granville et les locomotives ″Bulldog Nose″ de General Motors.  Des sujets qui font du bruit. Même si le son n’y est pas, l’évocation de l’aventure des gens qui sont derrière ces merveilleux engins est un pur bonheur. D’ Histoire il est question également à l’évocation de la saga Texaco et via un coup de zoom sur le légendaire microphone Shure 55. Les sujets sont éclectiques. Ils ont pour décor la période des années 30 aux 70’s qui confère à l’ensemble une homogénéité délicieusement vintage. Vintage, Miss Liz Chérie l’est et elle le prouve. La French Pin Up du moment se dévoile… dans une interview. Le ton général est décontracté. Priorité est donnée  à l’écriture, au fond, sans pour autant négliger la forme qui se traduit par une mise ne page aérée et des photos de grande qualité. Reste que, et c’est l’essentiel, les articles abordés sont pointus et fouillés.  Il faut dire que le rédacteur en chef, en connait un rayon. Il est passé par la case Rod & Kustom et il a à son actif la création de  Bullitt Racing, un atelier de restauration de muscle cars dans lequel un nombre impressionnant de voitures est passé entre ses mains. Jean-Paul Milhé est un passionné qui bosse seul à la maison, du côté de Magny-Cours, en s’octroyant les services d’un maquettiste, d’auteurs et photographes aussi enthousiastes que lui. Même Laurent Bagnard a craqué sur Carlingue, il devrait participer à ce beau projet dès le prochain numéro qui à n’en pas douter va continuer à embarquer les curieux qui aiment lire et les amoureux de belles histoires mécaniques. Alors si vous voulez profiter du voyage et participer à cette belle aventure qui doit absolument continuer vous savez ce qu’il vous reste à faire…Moi c’est fait! Détails, infos et abonnement: Carlingue.

📖 Pour Bouquiner 📖

Salch décrypte l’Euro de foot 2016

Fluide Glacial et Salch décryprent l'Euro de foot 2016

Salch vient de sortir le premier album de sa série de dessins consacrés aux ″Looks de Merde″. Bobo, animateur télé, cadre sup, ministre, vendeur, hipster etc, tout le monde y passe dans ce LookBook composé de fiches signalétiques trash, hilarantes et volontairement acerbes. Eric Salch c’est aussi la star montante de Fluide Glacial et il s’affiche en couverture du dernier numéro du mensuel qui titre: ″Cet été suivez l’euro 2016 des baiseurs de putes″. D’aucuns trouveront certainement obscène et honteuse la caricature du monde footballistique… Et Sepp Blatter qui est soupçonné par la FIFA d’être impliqué dans un détournement de 80 millions d’euros c’est pas obscène ça? Et cette même FIFA qui doit rendre des comptes sur un paiement douteux de 1.8 millions au bénéfice de Platini, c’est pas honteux ça? Et Ribery? Et Benzema? Et Valbuena? Sont pas obscènes et vulgaires dans leurs propos et leurs agissements?

📖 Pour Bouquiner 📖

Paul Simonon, Wot! No Bike?

Paul Simonon, Wot! No Bike?

Né en 1955 à Brixton, banlieue sud de Londres, Paul Simonon a toujours été passionné par l’Art. Il s’intéresse à la peinture bien avant de rencontrer Mick Jones. Quand il se met à la basse il manie le pinceau depuis longtemps déjà. Bon nombre de toiles ont été réalisées quand il compose ″Guns of Brixton″ et l’immense succès de l’album sur lequel figure le titre n’altère en rien son enthousiasme pour l’histoire de l’Art. Lors des tournées du groupe, le musicien ne rate pas une occasion de fréquenter musées et galeries. Malgré tout, c’est en tant que bassiste de The Clash que Paul Simonon construit sa notoriété. La photo qui illustre ″London Calling″ et sur laquelle on le voit fracasser sa basse lors d’un concert à New York, devient l’un des clichés les plus célèbres de l’histoire du Rock. Ce n’est malheureusement pas le cas des œuvres pourtant empreintes de réalisme social. Aussi, à la dissolution du groupe en 1985, celui qui aime se décrire en tant que ″Peintre qui de temps en temps tâte un peu de musique″ retourne à sa première passion. En 2014, l’artiste aborde un thème qui lui est cher et qui en son temps avait alimenté le mouvement Punk Rock: crise économique et fracture sociale. Sur fond de subculture Biker/Rocker dont il est adepte, l’artiste qui roule en Triumph réalise plusieurs toiles qui dépeignent ses propres effets personnels. Aux côtés de bouquins et autre paquets de clopes figurent en bonne place: casques, bottes, gants et blousons, dont ce ″Black Leather Jacket″, une des pièces maitresse de la série Wot! No Bike?

 Arrêt sur Image 

 

Xavier Parent, Indian Board Track Racer

Xavier Parent-Serge Bueno: Indian Board Track Racer

La qualité du travail, le souci du détail et le réalisme est à couper le souffle. Sculptée, moulée et polie à la main, la sculpture de cet Indian Board Track Racer est l’œuvre de Xavier Parent et de Serge Bueno. Malgré un poids annoncé de 90 kilos, on est visuellement frappé par la légèreté du modèle à l’échelle 1:2 qui reproduit à la perfection le design minimaliste du Board Track Racer qui contribua aux riches heures des pistes de Daytona.

≈ Trucs en Vrac ≈

Cal Schenkel, Zappa’rt

Cal Schenkel, Zappa covers

La carrière de Calvin Schenkel a essentiellement consisté à réaliser des pochettes d’albums pour Frank Zappa, avec ou sans les Mothers of Invention. Très tôt influencé par la bande dessinée ″Krazy Cat″ et par le magazine Mad, c’est en illustrant l’univers musical complexe du guitariste que Cal Schenkel a développé son propre style. Un savant mélange d’art naïf, de collages, de folklore et d’absurde a permis à l’artiste de, non seulement marquer de son empreinte l’Underground américain, mais surtout de réaliser d’inoubliables pochettes de disques. ″200 Motels″, ″We’re only in it for the money″, ″The best band you never heard in your life″, ″Cheap thrills″, ″Ruben & the jets″, ″Just another band from L.A″, autant d’œuvres qui témoignent du fait qu’au cours des années 60/70, création musicale et expression graphique étaient étroitement unies sous la bannière d’une intention artistique et culturelle unique.

Cal Schenkel, pochettes de disques de Frank Zappa

 Toutes les Jaquettes 

 

Theo Reijnders, House of Blues

House of Blues: Au premier plan et de gauche à droite:  Big Mama Thornton, Big Joe Williams, Robert Johnson, Son House, Alberta Hunter, John Lee Hooker et John Jackson. Au second plan :  Little Walter, Lighting Hopkins, Ma Rainy, Bessie Smith, Etta James, Sonny Boy Williamson et Willie Dixon.

Theo Reijnders, House of Blues

À l’âge de 18 ans Theo Reijnders commence à travailler principalement en pratiquant la technique du pastel. Au fil du temps il affine son art tout en explorant d’autres disciplines. Aujourd’hui cet artiste hollandais travaille beaucoup l’acrylique et l’aquarelle avec lesquelles il exprime l’une de ses passions, le portrait. Son autre passion, pour la musique cette fois, le conduit à réaliser des peintures au sein desquelles des légendes du Blues et du Jazz occupent une place de choix. John Lee Hooker, Rory Gallagher, Jimi Hendrix, Stevie Ray Vaughan, Seasick Steve, johnny Winter, Gary Moore… et tant d’autres, se retrouvent figés pour l’éternité dans une atmosphère lourde d’émotion et de réalisme. Superbe!

 Arrêt sur Image 

Philippe Pascot: Pilleurs d’Etat!

Philippe Pascot Pilleurs d'EtatUn pays qui détient le record du monde du nombre d’élus par habitant. Des parlementaires qui s’achètent un appartement avec l’indemnité représentative de frais de mandat. Des passerelles automatiques, sans qualification, vers le métier d’avocat ou d’enseignant. Des postes de préfet sans affectation territoriale. Les frais démesurés de nos ex-présidents. Etc… Salaires exorbitants, exonérations d’impôts, retraites douillettes, cumuls de fonctions, indemnités bidons, absentéisme, passe-droits et autres petits arrangements entre amis, le tout dans le cadre de lois faites sur mesure et que nos élus connaissent sur le bout des doigts puisque ce sont eux qui les font. Philippe Pascot dénonce, preuves à l’appui, le système des abus et des privilèges inouïs dont bénéficie la ″mafia″ de nos représentants. ″Pilleurs d’Etat″ nous entraîne à la découverte de ce qui se cache sous le tapis de l’exemplarité affichée et de la moralité à géométrie variable de la Politique. Ancien adjoint de Manuel Valls à la mairie d’Evry, ancien conseiller régional, l’auteur milite désormais pour la transparence de l’exercice de la vie politique. Je vous le dis droit dans les yeux, ce qu’il raconte ici est édifiant et révoltant, mais aussi et surtout… indispensable! Avec quand même le risque de développer une Politicophobie Vulgaris Alavacomjtepouss foudroyante!

≈ Trucs en Vrac ≈

 

 

Jethro Tull: Too Old to Rock’n’Roll, Too Young to Die

Dave Gibbons et Jethro Tull Too Old to Rock'n'Roll, Too Young to DieCe neuvième album de Jethro Tull, a été conçu au départ comme une comédie musicale pour, au final, être publié en 1976 sous forme de concept album. Adepte d’un genre déjà pratiqué avec notamment ″Thick as a Brick″, ou ″Ministrel in the Gallery″, Ian Anderson raconte ici l’histoire d’une Rock Star vieillissante en panne de succès. Afin d’en renforcer l’idée, il fait appel au dessinateur britannique Dave Gibbons, célèbre pour avoir remporté un succès commercial avec sa série Watchmen (Les Gardiens), qui résume le scénario sous forme de BD incluse à l’intérieur de la pochette du LP. Sur la jaquette elle même, le héro a indubitablement les traits d’un Ian Anderson faisant un bras d’honneur. A l’époque les critiques affirment que le disque est autobiographique et sont persuadés que le geste leur est destiné à cause d’un contentieux lié à la descente en flammes, en 1973, de ″Passion Play″ auquel le chanteur-flûtiste tenait tant. Malgré un vif démenti de la part de l’intéressé  ″Too Old to Rock’n’Roll″ allait subir les foudres vengeresses et injustifiées du milieu musical.

Marcel Destroy, Février 2016

 Toutes les Jaquettes 

 

 

Largo Winch s’offre Avinton

Largo Winch Avinton Roadster 2015

Cela s’est passé fin 2015. Le businessman à belle gueule, milliardaire et baroudeur à ses heures s’est offert la prestigieuse marque de motos françaises Avinton créée en 2011 sur les cendres de Wakan par Cédric Klein. L’événement a été annoncé par Philippe Francq, le papa de Largo Winch, lors de la parution de ″20 Secondes″, l’album paru fin 2015. Si tout va bien Largo devrait laisser tomber son V-Rod et rouler en muscle bike hexagonale sur les planches du tome 21 d’ores et déjà en préparation. Lire l’article sur Boitier Rouge!

📖 Pour Bouquiner 📖

Vinyles, l’art du disque

Vinyles l'art du disqueParu en 2012 aux éditions de la Martinière, l’ouvrage propose une sélection très riche d’albums aux pochettes incontournables. Au fil des quelques 350 pages on retrouve entre autres et avec bonheur Pink Floyd, les Stones, Led Zeppelin ou Hendrix mais aussi quelques raretés qui à l’époque n’avaient pas forcément marqué les mémoires. Au delà d’une nostalgie qui aujourd’hui nourrit une fièvre mercantile sur fond de vintage, ”Vinyles” rend hommage à l’objet Disque en tant que tel. Plus de 250 pochettes emblématiques sont ici reproduites au format originel au travers d’un parcours rythmé par des portraits et entretiens de grand designers de l’univers du disque.  L’ouvrage s’attache  à raconter une histoire visuelle de l’art du disque au travers des styles et des auteurs tel que Mick Rock, Roger Dean ou le collectif Hypgnosis. Que ce soit au travers de photographies ou d’ illustrations on retrouve les sensations éprouvées lors des immersions fébriles dans les bacs des disquaires avec le plaisir de s’attarder sur le sens des détails au riche pouvoir d’ évocation: ”celui de voir ce qu’on allait entendre”. Dites 33!

Marcel Destroy, janvier 2016

📖 Pour Bouquiner 📖

%d blogueurs aiment cette page :