Hayley Bell – Women Riders World Relay

Haley Bell WRWRFatiguée de s’entendre dire qu’il n’y a pas de place pour les femmes sur le marché de la Moto, énervée par le manque d’imagination des marques, déçue par la pauvreté du choix dans les concessions et lasse des stéréotypes à base de rose, Hayley Bell a décidé de prendre les choses en main. Et la moto, cette anglaise, fondatrice du Women Riders World Relay de son état, elle connait! La miss roule au quotidien sur une Yamaha R6. Elle pratique aussi le Motocross sur une TM 125MX, l’enduro en KTM 250 Freeride et à temps perdu elle bricole sur une Kawasaki 250 EL qu’elle transforme en Cafe Racer.Je souhaite sensibiliser l’industrie de la moto et l’amener à prendre conscience de l’importance de la femme sur le marché des sports mécaniquesdit elle pour organiser et promouvoir un événement au cours duquel des milliers motardes se passent le relais partout dans le monde. Le départ a eu lieu en Ecosse le 27 février 2019. Irlande, Pays de Galles, Angleterre, France, Espagne, Portugal, Andorre, Italie, Slovénie, Croatie, Bosnie-Herzegovine et le Montenegro étaient sur la feuille de route des mois de mars et avril. Prochainement au programme, Danemark, Turquie, Népal, Australie, Canada, Etats-Unis, Mexique, Costa Rica, Brésil, Namibie, Botswana, Tanzanie, etc… Plus de 80 pays au total pour cette épreuve qui s’achèvera aux Emirats arabes unis en janvier 2020. Pour conclure, Hayley Bell dit à qui veut l’entendre: Je veux montrer à l’industrie la force de ce marché si méprisé et je veux prouver que, grâce à leur détermination, les motardes peuvent accomplir le plus grand relais moto mondial jamais réalisé et inspirer leurs semblables″. Pour tout savoir sur cette belle initiative: WRWR!

Patrick BETAILLE, avril 2019

 

Le lundi c’est permis – Allô quoi!

La secrétaire idéale

Allô Quoi! T’es une secrétaire, t’es pas débordée? C’est comme si j’te dis: t’es une secrétaire, t’as pas d’téléphone! Non mais allô quoi!

Patrick BETAILLE, avril 2019

 

Mark Wilkinson – Marillion

Marillion: Artwork by Mark WilkinsonMark Wilkinson est un dessinateur/illustrateur anglais, spécialiste de l’Heroic Fantasy, dont les illustrations se retrouvent aussi bien sur des couvertures de livres ou de magazines que sur des affiches de cinéma ou des posters. Particulièrement à l’aise dans l’expression d’un art proche de l’allégorique et considéré comme l’un des Maître de l’aérographe, l’artiste doit surtout sa renommée à la réalisation de pochettes de disques. Son premier artwork il le réalise en 1982 pour le single Market Square Heroes de Marillion, formation britannique à laquelle il reste associé jusqu’en 1988. Ses illustrations mettent en scène des personnages dans des lieux aux ambiances éthérées et surréalistes. Le peintre le dit lui-même: ″il y a toujours un visage derrière le masque qui distord la réalité″. Le Cover Art de Misplaced Childhood, quatrième album sorti en 1985, est un bel exemple de l’art de Mark Wilkinson. Au recto, un enfant en uniforme, debout, une pie sur le bras droit, dans un décor au fond nuageux duquel émerge un arc-en-ciel. Un coquelicot parvient à pousser au travers de la dalle sur laquelle gît une alliance. L’arc-en-ciel se prolonge au verso et la pie réapparaît, cette fois juchée sur une cage dans laquelle est enfermé une espèce de caméléon. L’oiseau tient dans son bec une clef et regarde Jester (le fou déjà présent sur le 1er album) s’échapper par la fenêtre. Deux colombes prennent leur envol en traçant un autre arc-en-ciel et, au sol, une ouverture béante découpée selon les contours d’un puzzle. Les symboles récurrents de cet artwork (certains sont déjà présents sur Fugazi en 1983) sont en parfaite adéquation avec un imaginaire tourmenté à la Tolkien, l’auteur favori des membres du groupe. Sous la forme d’un concept album porté par une voix sombre et des textes alambiqués, Misplaced Childhood et son Rock néo progressif mélodiquement jouissif évoque l’enfance perdue sous différentes facettes, la soudaineté de la gloire et un amour au dénouement heureux. Mark Wilkinson a également travaillé pour le chanteur Fish après son départ de Marillion mais il a aussi œuvré pour des groupes tels que Judas Priest, Iron MaidenEurope et The Darkness.

Marillion: Artwork Mark Wilkinson

Patrick BETAILLE, avril 2019

Veldt – Casques haute couture

Casques Veldt ChanelBasé à Douglas, sur l’Île de Man, depuis une dizaine d’années Veldt s’est spécialisé dans la conception, la fabrication et la commercialisation de casques moto haut de gamme. Quel que soit le modèle, tous les produits de la gamme disposent de coques en fibre de carbone auto-clavée, d’internes en mousse revêtus en cuir et d’aérations. Intégraux, jets, avec ou sans visière, casquette ou pas, il faut compter entre 450£ et 700£ pour les modèles de série disponibles au catalogue. En passant par le configurateur pour sélectionner couleurs, visières, internes, etc, la facture flirte vite avec les 1000£! Récemment, au travers de sa collaboration avec Pharrell Williams dans le domaine du prêt-à-porter et des accessoires, Chanel a fait appel à Veldt pour la réalisation d’une série customisée selon les directives de l’icône de la Pop, elle aussi hélas homologuée! Le prix? Ça va pas la tête!? On parle de haute couture, pas d’équipement bobo moto!

Patrick BETAILLE, avril 2019

Le lundi c’est permis – Entre Chien et Chat

Les yeux du ChatLe chien pense: ″Les hommes me nourrissent, me protègent, m’aiment, ils doivent être des dieux ″.  Le chat pense: ″Les hommes me nourrissent, me protègent, m’aiment, je dois être leur Dieu″. [Ira Lewis]

Patrick BETAILLE, avril 2019

Eric Church – Jack Daniel’s

″Yeah, I got a reputation going round! Ain’t never been the kind to back down. I’ve thrown a punch or two and gave a few black eyes. But Jack Daniel’s kicked my ass again last night…″ 
Jack Daniel's kicked my ass again
″J’ai une réputation dans le coin! Je ne suis pas du genre à reculer. Il m’arrive même de faire les gros yeux et de distribuer quelques baffes. Mais hier soir c’est le Jack Daniel’s qui, une fois de plus m’a botté le cul!″. Eric Church – Jack Daniel’s!
Patrick BETAILLE, avril 2019

Stéphane Deschamps – Blues Power

Avis aux amateurs! Pour moins de 30 euros il serait dommage de louper cet ouvrage passionné, érudit et vivant publié chez GM Editions. Quatrième de couverture: ″Le Blues, c’est comme une couverture pour ton âme″. Raconter l’histoire du Blues peut sembler aussi facile que d’en jouer : il suffirait d’en répéter les accords, les thèmes et les lieux communs, comme chaque génération peut le faire depuis au moins 80 ans. Mais dans chaque génération, il y a aussi des musiciens qui cherchent à innover, à dévier, à creuser, à croiser et plus généralement à exprimer leur personnalité et leur propre voie plutôt qu’à imiter. Ils sont les forces vives du Blues Power! C’est en suivant leur contre-exemple que Stéphane Deschamps s’attache à raconter le blues autrement, avec humour et gourmandise. Des ancêtres africains du blues à leurs héritiers délurés, de Charley Patton à Jack White, l’auteur creuse et élargit l’histoire de cette musique, mère de toutes les musiques modernes. A travers des histoire, des anecdotes, des légendes, des analyses, des digressions, une discographie/filmographie commentée, de nombreuses interviews inédites et des souvenirs de reportages qu’il la réalisés, il donne corps à cette histoire toujours vivante, celle du Blues.

Livre Stéphane Deschamps Blues Power

John Lee Hooker en couverture, 256 pages brochées et enrichies de nombreuses photos pour cette Histoire Parallèle du Blues. En supplément et pas des moindres, l’édition est accompagnée du Dvd ″The Soul of a Man″, véritable sublimation de la musique en version cinématographique dans laquelle Wim Wenders redonne vie à ces légendes oubliées que sont Blind Willie Johnson, Skip James, JB Lenoir et bien d’autres. Plus d’infos: Maudits, poissards ou taulards, ils sont les légendes du blues!

Patrick BETAILLE, avril 2019

Le lundi c’est permis – Enfin Libre!

Sans roues stabilisatricesÇa n’est pas un poisson d’avril! Hier dimanche mon papa a démonté les roues stabilisatrices de mon vélo! Enfin libre!

Patrick BETAILLE, avril 2019

Alice Cooper – Love it to Death

Censure Love it to DeathSorti en 1971, Love it to Death est sans conteste l’album grâce auquel tout a commencé pour Alice Cooper. Alors qu’avec les prédécesseurs Pretties for You et Easy Action le groupe de Vincent Damon Furnier flirtait sans réussite avec un rock Psychédélique expérimental, ce troisième album est l’annonce d’une métamorphose radicale due essentiellement à la présence aux manettes d’un nouveau producteur. Bob Erzin oriente le quintet américain vers une écriture et un son high energy, plus adapté à ce qui se faisait à l’époque du côté de Detroit avec les Stooges et MC5. Il s’occupe aussi de leur image en mettant en place un show théâtral et trash grâce auquel les prestations scéniques d’Alice et sa bande font l’objet de tous les excès. Dans une ambiance grand-guignolesque et une profusion de décibels, poupées décapitées à la hache, chaise électrique, guillotine, simulacre de pendaison, camisole de force et boa constrictor se succèdent durant les concerts qui révèlent néanmoins de réels talents chez les musiciens. Narrateur cynique et provocateur d’une Amérique sombre et déprimée, Alice Cooper devient une attraction et se voit désormais classé dans la catégorie ″Shock Rock. D’abord sorti sur le label de Frank Zappa, Love it to Death bénéficie d’un tel succès que Warner Bros Records rachète les droits, offre un nouveau contrat au groupe et ressort l’album en exigeant toutefois une modification du cover art. En effet, l’illustration originale de la pochette montre une photo en noir et blanc du combo au milieu duquel le leader déjanté donne avec son pouce l’impression d’exhiber son pénis. L’image sera donc retravaillée afin que l’outrance soit cachée par la cape du chanteur. Au final, ce nouvel opus sera pour Alice Cooper celui d’une reconnaissance internationale méritée et confirmée dans la foulée par Killer la même année, School’s Out en 1972 et Billion Dollars Babies en 1973. C’est aussi et surtout l’album qui contient le premier gros hit du groupe: I’m Eighteen!

Patrick BETAILLE, avril 2019

Chakespire – Rominou et Juminette

Parodie ShakespeareQuelque part, loin, en 1500 et des croquettes. Une ville prospère est ravagée par la lutte impitoyable que se livrent les seigneurs Minetaigue et Chapulet, fervents adeptes de perversions diverses et variées. Contre toute attente, ce sont pourtant les matous respectifs des deux potentats qui vont faire parler d’eux. Juminette Chapulet, jeune chatte ingénue et perturbée, rêve du grand Amour. Le destin, qui n’est pas à une jobarderie près, envoie sous son balcon Rominou Minetaigue, greffier vaniteux et veule qui n’a qu’une idée en tête: assouvir ses pulsions sexuelles. Extrait: Juminette: ″Rominou… Rominou… Je t’ai tellement rêvé. Je te cherche depuis si longtemps. Es-tu vraiment celui que j’attendais?Rominou: ″Ben chais pas moi! Dis!? Le ChamaSutra tu connais?″… L’intensité fulgurante de cette histoire d’amour féline connaîtra malheureusement une fin tragique et retentissante.

Patrick BETAILLE, mars 2019