Softail Harley Davidson en mode Enzo

Récemment et sans complexe aucun, un préparateur allemand a eu l’idée de célébrer un mariage de déraison entre Harley Davidson et Ferrari, les deux marques parmi les plus célèbres du monde Auto-Moto. Pour parvenir à ses fins, NLC a fait le pari de présenter un Softail Breakout 114 en mode cheval cabré sous le nom de… Enzo. Moteur, châssis et bras oscillant on été conservés en l’état. Seuls quelques accessoires ont été ajoutés avec bien sûr une peinture aux couleurs de l’emblématique italienne, logo compris. Bonne ou mauvaise idée? Quoiqu’il en soit, l’acronyme NLC prend soudain tout son sens: No Limit Custom! Il parait que depuis qu’il a été témoin de cette union improbable, Enzo n’en finit plus de se retourner dans sa tombe. Au point que l’à haut, tous les saints le surnomme Enzo la Trottola (Enzo la Toupie)! Qu’en pensent les juristes de la Scuderia? Ça, c’est peut être une autre histoire. Source, infos, détails, dégoûts et douleurs: NLC.

Patrick BETAILLE, avril 2021

The McQueen – Ferrari en justice!

La moto Ferrari – Quand Enzo voit rouge!

Moto Fratelli FerrariSi Ferrari n’a jamais fabriqué de motos, pourquoi y-a-t’il eu des Motos Ferrari sur le marché? Début des années 50. Salon de la moto de Milan. La foule se presse autour d’une moto rouge vif arborant le cheval cabré. Et ça discute sec autour de la machine dotée d’un petit mono-cylindre  de 125cc et d’une boite à deux vitesses. On discute beaucoup mais surtout on se presse pour passer commande! Une fois les portes du Salon fermées  les clients souscripteurs veulent savoir quand l’objet de leurs rêves sera livré. Légitimement c’est chez Ferrari que tombent les sollicitations. Enzo, le patron, se cabre et voit rouge car aucune moto n’est sortie et ne sortira de ses chaînes de production. Ni une ni deux, les avocats diligentés collent un procès aux fesses des usurpateurs qui osent marcher sur les plate bandes de la marque. Après enquête il s’avère qu’un site de production de motos est implanté à Milan et qu’il appartient à deux frères qui portent eux aussi le nom de Ferrari. Les frangins se voient condamnés et bien sûr frappés de l’interdiction d’utiliser nom et symbole chers au Commendatore. L’aventure des plagieurs durera néanmoins encore un peu sous le nom de Moto Fratelli Ferrari. Jusqu’a ce que les fonds engagés dans la bataille juridique viennent épuiser la petite entreprise qui finira par mettre la clef sous la porte. Il faut faire un bond jusque dans les années 90 pour qu’une véritable Moto Ferrari voie le jour. C’est Piero Ferrari,  fils d’ Enzo et actuel vice président de Ferrari, qui répond favorablement à la requête de David Kay. Cinq ans et 3000 heures de travail! C’est le temps qu’il faudra à l’ingénieur, soucieux de rendre hommage à Enzo Ferrari, pour concevoir et fabriquer la SF-01M. Pas la peine de se malmener le périnée, le 4 cylindres de 900 cm3 n’a existé qu’en tant qu’ unique exemplaire vendu 118 000 euros au cours d’une ventes aux enchères en 2012. Sources et photos d’après boîtier Rouge.