St Patrick – A boire et à Manger!

17 Mars, St PatrickC’est de rigueur, le 17 mars il convient de célébrer comme il se doit l’événement le plus Rock’n’roll de la chrétienté. Évangélisateur de la verte Erin et fauteur de trouble par excellence, St Patrick vous accueille avec Shane McGowan. Le ″Lord of the drinks″ n’a pas son pareil pour vanter les vertus de la Murphy’s et de la Guiness qui sont à l’honneur et servies à température ambiante. Sur fond de ″Dirty Old Town″, un blend de chez Jameson, apte à cohabiter avec The Boomtown Rats et Stiff Little Fingers est lui ausssi de circonstance. La température monte. Thin Lizzy et son Whiskey in the Jar annoncent le Black Bushmills tout droit sorti de la plus vieille distillerie du monde. A table maintenant! Seeafood Chowder servi en entrée par The Corrs qui s’éclipsent quand gary Moore déboule avec le plat de résistance: Irish Stew à la Guinness accompagné d’un Côte de Beaune [St Patrick a séjourné en France!]. La fougue de The Answer et des Strypes couvre à peine les ″Miam, Scroch et autres Slurp. Au dessert, les Dubliners enchantent l’Apple crumble cake alors que vient enfin le temps du café et du digestif: l’Irish Coffee! Le deux en un est servi par Rory Gallagher et c’est la ″Tatoo’d lady qui mettra un terme à cet Irish Tour commémoratif. Erin Go Bragh! Suivez le guide en musique: St Patrick Rocks!

Patrick BETAILLE, mars 2019

St Patrick’s Day – Erin go Bragh!

Fête de la St Patrick″…De toutes façons, on aurait beau s’esquinter à boire AUTANT qu’un irlandais, qu’on ne boirait jamais COMME un irlandais″…(Shane MacGowan). Sans forcément faire sienne la maxime du Lord of the Drinks, il convient néanmoins de fêter dignement l’événement en accomplissant un Irish Tour très Rock’n’Roll.  Suivez le guide!

 

St Patrick – Suivez le guide!

Eirin Go Brach St PatrickEn ce 17 mars et pour célébrer la Saint Patrick, les convives sont accueillis par Shane McGowan. Le Lord of the drinks n’a pas son pareil pour vanter les vertus de la Murphy’s, de la Guiness ou de la Smithwick’s qui sont à l’honneur et servies à température ambiante. Après quelques tartines de malt houblonné et sur fond de ”Dirty old Town” il faut s’attaquer à un blend de chez Jameson particulièrement apte à cohabiter avec the Boomtown Rats et Stiff Little Fingers. La température monte. Thin Lizzy et son ”Whiskey in the Jar” escortent le Bushmills tout droit sorti de la plus vieille distillerie du monde. A table maintenant! Irish Stew à la Guinness accompagné d’un Côte de Beaune [St Patrick a séjourné en France! NDLR]. La fougue de The Answer et des Strypes couvre à peine les ”Miam”, ”Scroch” et autres ”Slurp”. Vient enfin le temps du dessert, du café et du digestif: l’ Irish Coffee! Le trois en un est servi par Rory Gallagher et la ”Tatoo’d lady” met un terme à cet Irish Tour commémoratif. Ite missa est!

PB,mars 2017

Happy St Patrick’s Day!

Haapy St Patrick's day″…De toutes façons, on aurait beau s’esquinter à boire AUTANT qu’un irlandais, qu’on ne boirait jamais COMME un irlandais″…(Shane MacGowan). Sans forcément faire sienne la maxime du Lord of the Drinks, il convient néanmoins de fêter dignement l’événement en accomplissant un Irish Tour digne de nom. Pour ce, il suffit de suivre la recette!

PB, mars 2016

 

Irish Tour pour la St Patrick!

St Patrick Erin go BraghSaint Patrick n’est pas Irlandais. Il est né en Grande-Bretagne vers l’an 390. A 15 ans, il est envoyé en Irlande comme esclave en charge chargé de la garde des moutons. C’est durant cette période que Maun Succat devient profondément chrétien. Sacré prêtre il fuit le pays. Il y revient des années plus tard et devient le premier évangélisateur, évêque fondateur du christianisme irlandais. Ceci admis, il est temps de se focaliser sur la célébration de Patricius. En ce 17 mars, les convives sont accueillis par Shane McGowan. Le Lord of the drinks n’a pas son pareil pour vanter les vertus de la Murphy’s, de la Guiness ou de la Smithwick’s qui sont à l’honneur et servies à température ambiante. Après quelques tartines de malt houblonné et sur fond de ″Dirty old Town il faut s’attaquer à un blend de chez Jameson particulièrement apte à cohabiter avec the Boomtown Rats et Stiff Little Fingers. La température monte. Thin Lizzy et son Whiskey in the Jar escortent le Bushmills tout droit sorti de la plus vieille distillerie du monde. A table! Irish Stew à la Guinness accompagné d’un Côte de Beaune [St Patrick a séjourné en France!]. La fougue de The Answer et des Strypes couvre à peine les ″Miam, Scroch et autres Slurp. Vient enfin le temps du dessert, du café et du digestif: l’ Irish Coffee! Le trois en un est servi par Rory Gallagher et la ″Tatoo’d lady met un terme à cet Irish Tour commémoratif. Ite missa est!

PB, mars 2015