Hotel California: Les Eagles attaquent

Joe Walsh & Don Felder, Hotel California″Welcome to the Hotel California, such a lovely place…″ Bien que les Eagles n’aient jamais entrepris quelque démarche que se soit pour protéger le nom lié à leur tube planétaire, et à l’album du même nom, les voilà qu’ils se réveillent tout chafouins. Au moment du check out, le groupe attaque en justice les propriétaires de l’Hotel California, situé à Todos Santos au Mexique, en les accusant de violer leurs droits d’auteurs. Les Eagles se plaignent que les propriétaires actuels des lieux diffusent des titres du groupe pour faire croire aux clients que l’endroit a un rapport avec la chanson et vendent des goodies sur lesquels figurent la mention ″Legendary Hotel California″. Ils réclament donc une injonction pour empêcher l’Hotel California d’utiliser le nom ou d’en tirer profit. Le titre quant à lui a, de toute évidence, été inspiré par ″We used to know″ de Jethro Tull que Don Henley, en tant que fan inconditionnel, suivait de près à l’époque. Restent 6 minutes et 30 secondes de l’une des plus grandes chansons de tous les temps et plus de 2 minutes au cours desquelles Joe Walsh et Don Felder offrent une prestation à mettre au Panthéon des solos de guitare, comme en témoigne cet enregistrement!

Marcel Destroy, juin 2017

∞ La Guitare dans tous ses états ∞


Glenn Frey, Take it Easy!

Glenn Frey, Eagles, Take it easy

Hotel California″, l’archétype de la rock song californienne dans toute sa splendeur. Mélodie imparable, arrangement au cordeau et, ce mythique double solo de joe Walsh et Don Felder. Un pur cas d’école. Le titre sort en 1976, sera classé numéro 1 au Bilboard et vendu à 1,5 million d’exemplaires. L’album, lui se vendra a plus de 20 millions de copies et mettra les Eagles sur l’orbite d’un succès planétaire. Fondé en 1970, le groupe bénéficie d’une immense popularité auprès du public et ce malgré une absence de la scène pendant quatorze années. A l’origine de la formation du groupe, mais aussi derrière le micro pour ″Take it Easy″ qui fait connaitre les Eagles en 1972 ou encore à l’écriture  de ″Hotel California″, un seul nom: celui  de Glenn Frey qui vient de mourir aujourd’hui à New York à l’âge de 67 ans.

Marcel Destroy, janvier 2016

♠ La grande Faucheuse ♠

%d blogueurs aiment cette page :