Darryl Hunt – Décès du Bassiste des Pogues

 

Né à Christchurch, dans le sud-ouest de l’Angleterre, le 4 mai 1950, Darryl Hunt étudie les beaux-arts à la Nottingham School of Art. Il a d’abord joué avec le groupe de pub rock Plummet Airlines avant de former le groupe punk The Favourites. Il travaille ensuite pour les Pogues en tant que technicien et, en septembre 1986, il intègre officiellement le combo de Shane MacGowan pour remplacer à la basse Cait O’Riordan, partie convoler en justes noces avec Elvis Costello, alors producteur de Rum Sodomy & the Lash.  Hunt a joué pour la première fois avec le groupe sur l’album If I Should Fall From Grace With God, sorti en 1988, et jusqu’à Pogue Mahone (expression irlandaise qui signifie: Embrasse mon Cul), le dernier disque studio sorti en 1996. Le 9 août, les Pogues ont annoncé le décès de Hunt en écrivant : ″Nous sommes attristés au-delà des mots. Notre Darryl est décédé hier après-midi à Londres″. Darryl Hunt avait 72 ans.

Patrick BETAILLE, août 2022

 

Shane Mac Gowan – The lord of the Drinks

The Pogues: Shane Mac Gowan

Chanteur de The Pogues, Shane Mac Gowan  s’est également rendu célèbre en affichant la dentition la plus chaotique de l’hémisphère nord mais aussi grâce à quelques citations pour le moins alambiquées.

  • Ce qu’il faut retenir à propos des ivrognes c’est qu’ils sont beaucoup plus intelligents que les abstinents. Ils passent en effet beaucoup de temps à discuter dans les pubs; à la différence de ces bourreaux de travail ambitieux qui ne pensent qu’à leur carrière sans jamais développer de vraies valeurs spirituelles ni analyser ce qu’ils ont dans la tête comme le font les alcoolos.
  • De toutes façons on aurait beau s’esquinter à boire Autant qu’un Irlandais qu’on ne parviendrait jamais à boire Comme un Irlandais

Subtil tout ceci non? Allez ! Une petite dernière pour la route avec la très Descartienne : Je bois parce que j’ai soif  !