Moto Adonis – Yamaha TR1 Cafe Racer

Adonis Moto Cafe RacerAdonis est un personnage de la mythologie grecque, jeune mortel d’une très grande beauté et aimé d’Aphrodite. Adonis c’est aussi un atelier moto basé à Roosendaal aux Pays-Bas. Là bas, l’essentiel de l’activité tourne autour de préparations de machines fonctionnelles alliant performance et esthétique. Généralement l’approche consiste en un désossage quasi intégral  suivi d’une refonte complète selon les desidératas du client qui de près ou de loin participe au projet. Pour cette Yamaha TR1 le challenge était on ne peut plus clair: Élaborer un Cafe Racer d’inspiration anglaise tout en préservant l’authenticité d’origine de la machine. Après démontage, Daan Borsje, le boss du bouclard, décide de modifier la partie basse du cadre, la selle, la fourche, le réservoir et l’échappement. le choix se porte sur un 2 en 1 fait main, une selle et son capot sur mesure, un carénage avant Rickman, un réservoir de Triumph Bonneville, une fourche de GSX R, et des roues à rayons Harley Davidson. Le résultat final est en adéquation avec l’appellation la marque: d’une grande beauté. Ne pas hésiter à faire un tour sur ce site batave, les préparations visibles sont pour la plupart très convaincantes. On y croise notamment un Cafe Racer BMW R80 RT à roues lenticulaires très original: Moto Adonis!

Yamaha – 500 SR Café Racer

Attardons nous aujourd’hui sur la BuBu’s Bike. BuBu pour Bruno, cet ami de 30 ans que je remercie tous les matins de m’avoir fait découvrir Doctor Feelgood et à qui je pardonne son ignorance en matière de… Non rien, nous ne sommes pas là pour parler musique. Cela faisait pas mal de temps que ce projet de Cafe Racer somnolait dans un recoin de son encéphale. Depuis l’acquisition en 1978 d’un 500 XT il a toujours entretenu la nostalgie de ce moteur fabuleux et ce malgré quelques années passées à aspirer les minettes sur une Goldwing ou à se défoncer le fondement et le reste sur des KTM d’Enduro.

Yamaha 500SRDans l’esprit mais aussi pour des raisons techniques son choix est arrêté sur un 500 SR qui fera donc l’objet d’une quête assidue en vue de mettre en œuvre le Cafe Racer de ses rêves.Voilà t’il pas que le Graal se présente à lui sous la forme d’un oignon mono de 1992 totalisant 56000 Km et sur lequel le proprio s’est déjà exprimé via l’adjonction d’accessoires VD Classic: Clignots Alu. Carburateur Mikuni TM36. Pot BSM. Coude échappement gros diamètre. Durit d’huile gros débit. Pas mal pour un début mais c’est sans compter sur l’envie irrépressible de posséder enfin un vrai Cafe Racer.

Démontage yamaha 500SROr donc, après démontage dans les règles de l’art et en appliquant un minimum de précautions (photos et remisage des pièces par catégories) ainsi fut fait!  Cadre: Sablage et peinture époxy à froid Restom.  Moteur : Réalésage cylindre. Changement piston. Rodage soupapes. Contrôle et vérification de tous les organes mécaniques. Sablage bloc. Peinture (HT noire spéciale alu Restom) cylindre, culasse et caches culbuteurs. Peinture HT grise des carters centraux. Polissage des carters d’embrayage, d’allumage, du couvercle de PSB, du cache tendeur de chaîne, chromage du levier lève soupapes. Suppression de la boite à air et pré réglage carburation.  Roues: dé rayonnage, polissage des jantes, peinture du moyeux et rayonnage à neuf, réfection du porte couronne. Tubes de fourche peints en noir, changement huile et joints spy. Remplacement amortos d’origine rincés par des Hagon. Peinture : C’est d’une photo de Coventry Eagle que s’inspire la  belle peinture du réservoir. Pour le plaisir des yeux, la couleur dorée du liseré vient en rappel sur le lettrage des caches latéraux ; un vrai régal!

Préparation Yamaha 500 SR Cafe Racer!

Pour l’instant tout va bien mais il faut se rendre à l’évidence : un brêlon ne mérite l’appellation de Cafe Racer qu’après rajout d’accessoires dignes de ce nom. S’en suit donc une prise d’otage de l’écureuil avec à la clef des sévices – que la morale m’interdit d’évoquer ici – pour que la bestiole consente à céder quelques noisettes européennes.

Phare, feu arrière, commandes reculées, filtres K&N sont commandés chez Kedo en Allemagne. VD Classic livre quant à lui guidons bracelet, pattes de phare, poignées Beston et compteur. C’est de Californie, qu’une des pièces majeures en terme de look vient : la selle West Eagle.

Dans toute entreprise de cette envergure, il faut savoir aussi faire appel à l’imagination, au système D et à la récup. Les témoins de phare et de clignotants montés sur le phare proviennent d’une KTM d’enduro. Le garde boue est raccourci et les fixations du guidon d’origine ont été masquées par des bouchons en alu poli home made.

Au final le résultat très réussi est à la hauteur des attentes. Maintenant yapluka rouler un peu pour vérifier que tout a bien été remonté ou serré, assurer un bon rodage et peaufiner la carburation. Gaazzzz ! et tant pis pour le ”Oh non Papa tu vas pas mettre un casque comme çà, c’est nul !”

Préparation 500 SR Cafe Racer

En conclusion, quoi de mieux que de se référer à Veetess Speereet pour illustrer une telle entreprise. … se geler les miches devant l’établi, des prises de tête pour monter cette putain de pièce….des heures de cogitage devant cette revue technique qui semble être écrite en chinois… bref, des grands moments de plaisir pour une seule chose… Le bonheur de tailler la route sur un engin qui vous a donné tant de mal, mais que vous connaissez par cœur…″ (Vincent Debacker).  A la pertinence des propos de Vince contentons nous d’ajouter quelques inquiétudes fébriles, des doutes vicelards et autres  fou rires ponctués de ″mais putain que je suis con !..″ Bravo Bubu, t’as tout compris !.. Sauf que le batteur d’AC/DC… Non rien en fait, laisse tomber! Cherche plutôt un bouchon Monza!