• Navigation

  • Les Visites!

    • 225,568 à ce jour

PS, que reste t’il de nos amours?

Parti Socialiste, état des lieux

2004, le Parti Socialiste décroche la majorité aux élections européennes avec 31 des 74 sièges. 2010, la présidence de 20 régions françaises sur 26 revient au PS. 2011, le parti à la rose fait le plein au Sénat avec 140 sièges. En mai 2012, François Holande est élu président de la république. La même année, lors des législatives de juin, la Gauche rafle 290 circonscriptions, obtenant ainsi la majorité absolue à l’assemblée nationale dont la présidence échoit à Claude Bartolone. En avril 2014 Jean Christophe Cambadélis est élu Premier Secrétaire; candidat à sa réélection aux législatives de juin 2017, il est battu dès le premier tour en n’obtenant que 8,60 % des suffrages exprimés. Il démissionne de son poste le 18 juin. Le PS, lui, perd 250 sièges et ne conserve que 30 malheureux députés au Palais Bourbon. Force est de constater, qu’ au moment crucial que traverse la Gauche, de bien tristes perdants se contentent d’ alimenter le débat à grand renfort de ”Cépamoicélui”, ”Javédikeuh” et ”Yavéka”, laissant un goût amer de déception, de colère et d’indécence dans la bouche des électeurs qui, de moins en moins nombreux, n’ont plus comme choix que de partir ailleurs. Face à une telle débâcle et pour stopper l’ hémorragie, le Parti Socialiste, s’il ne veut pas disparaitre définitivement, doit se poser les bonnes questions et se renouveler. Long sera le chemin!

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :