Carl Warner – Bodyscapes

Carl Warner: Valley of the Reclining Woman

Déjà connu au travers de ″Foodscapes″, des œuvres à base de denrées alimentaires, le photographe londonien Carl Warner se plait aussi à imaginer des tableaux de chair au sein desquels le corps et sa texture occupent l’espace pour former des paysages qui ne le sont pas réellement. Que ce soit La vallée des gorges coupées, le désert des dos ou encore l’horizon sans tête, chaque œuvre est composée à partir de clichés du corps d’une seule et même personne, pris sous différents angles pour être ensuite assemblés et traités en digital. ″Je considère le corps comme un véhicule qui, malmené par le Temps, porte les stigmates laissés par notre voyage sur la route de la vie…″. C’est ainsi que l’artiste définit l’étonnante série intitulée ″Bodyscapes″!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s