Chuck – Le nouvel album de Berry

Le dernier disque sorti du vivant de Chuck Berry date de 1979! A sa sortie, ″Rock it″ ne suscite que peu d’intérêt et, dépité, le chanteur guitariste décide alors de laisser tomber les compos pour se consacrer à la scène. Il se remet toutefois à l’écriture dans les années 2000 et enregistre chaque fois que l’envie et l’enchainement des tournées lui en laisse le loisir. La sortie de ″Chuck″, le nouvel opus, était prévue le jour du 90ème anniversaire de l’artiste. La grande faucheuse en a décidé autrement et c’est 3 mois après la mort de ″Crazy Legs″ que l’on peut découvrir ces dix nouveaux titres qui se révèlent être source d’indéniable plaisir. La voix est claire, assurée et énergique et le jeu de guitare, reconnaissable entre tous, toujours aussi incisif et assuré. Les riffs sont immédiatement reconnaissables; ils sont ceux avec lesquels le Maître a défini les règles du Rock’n’Roll dans les années 50 et 60. Malgré un ″Jamaica moon″ aux accents du même tonneau et ″Enchiladas″, une reprise de Tony Joe White, Chuck fait la part belle au Blues et Berry glorifie ce Rock qui résonne encore des échos de ″Roll Over Beethoven″ ou ″Maybellene″. Qui va s’en plaindre? Certainement pas la Lady B. Goode ou les Big Boys!

PB, juin 2017

Chuck Berry – Bye bye Johnny!

Décès de Chuck Berry

A 18 ans déjà, Charles Edward Anderson Berry fait un séjour en maison de redressement pour vol à main armée. En 1961 il est condamné à 20 mois de prison pour avoir employé dans son club une ado de 14 ans alors poursuivie pour prostitution. Plus tard, Chuck est encore une fois inquiété pour avoir installé des caméras dans les toilettes pour dames de son restaurant. Il s’en tire après avoir versé aux nombreuses plaignantes des indemnités pour un total de plus de 1 million de dollars. Tête brulée, proxénète, voyeur, obsédé ou caractériel, qu’importe! Alors qu’il vient de décéder à l’âge de 90 ans, ce que l’on retient de  Chuck ″Crazy Legs″ Berry, c’est avant tout l’artiste visionnaire et l’immense talent de celui qui a écrit les lettres de noblesse du Rock’n’Roll, le vrai!… Lire la suite!

PB, mars 2017

Chuck Berry – Johnny B. Goode!

Chuck Berry, Johnny B. Good″S’il fallait trouver un autre nom au rock ‘n’ roll, il faudrait l’appeler Chuck Berry″ (John Lennon). Pas de doute, le Rock a pu acquérir ses lettres de noblesse grâce à lui. Charles Edward Anderson Berry lui a offert une avalanche d’hymnes intemporels et est ainsi devenu le prototype même du Guitar-Hero. Tous les grands guitaristes voient en lui leur père spirituel et tous se sont fait les doigts en apprenant par cœur ses chorus. ″Maybelline″, ″Sweet Little Sixteen″, ″Johnny B. Goode″, ″Roll Over Beethoven″, regorgent de chorus dignes de ce nom. Le style est nerveux, saccadé, élaboré sur de courts phrasés incisifs exécutés sur une Gibson 355 Stéréo rouge entrée depuis au panthéon des six cordes. Quand il se produisait sur scène Chuck avait pour habitude d’exécuter un pas de danse de canard dégingandé qui lui valut le surnom de ″Crazy Legs″.  Ce damné bonhomme de Saint Louis connut au cours des Sixties un succès constant et s’il n’a pas eu droit à la consécration d’un Elvis Presley il le doit sans doute à la couleur de sa peau. Quoiqu’il en soit, son sens de l’innovation et son talent ont enterré toute la concurrence des petits blancs gominés. Le 18 Octobre 1926, date de sa naissance, devrait figurer dans tous les manuels d’histoire et Keith Richard ou Angus Young ne diront certainement pas le contraire !

Ecouter: Démerdez vous avec la foultitude de compils disponibles  sur le marché, pourvu qu’y figure l’indispensable ″Johnny B. Goode″ .
Voir: Pour les 60 ans de Chuck en 1986 Taylor Hackford a filmé le concert de  Berry au Fox Theatre de Saint Louis. Certains membres de la famille ainsi qu’une dizaine d’artistes (Little Richard, Bo Diddley, Willie Dixon, Eric Clapton, Keith Richard, etc…)  apparaissent dans ce documentaire de 2 heures pour raconter l’artiste.

PB, avril 2012