Jack Daniel’s – Le Old No.7 recrute!

Seasick Steve Jack Daniel'sGendarme, footballer, astronaute, pilote de course ou chien policier, c’est généralement ce qui nourrit les envies d’avenir d’une enfance banale. En grandissant, les rêves de salaires mirobolants, de défense de l’opprimé ou de shoots d’adrénaline, s’écroulent. Souvent! Alors pourquoi ne pas valider des aspirations carriéristes, certes plus modestes, mais ô combien euphorisantes en devenant par exemple testeur? Jack Daniel’s est à la recherche de volontaires pour apprécier les nouvelles saveurs du Old No.7. Pas besoin d’être un expert ou un fin palais; il suffit juste de goûter et d’évaluer le nouveau ″Tennessee  Fire″ aux saveurs de cannelle pimentée. C’est gratuit. Il faut s’inscrire avant le 31 janvier et être sélectionné pour, après avoir donné un avis argumenté, pouvoir bénéficier d’une bouteille gratuite. Seule ombre au tableau: il faut résider au Royaume Uni. What the Hell!

 

 

Jack Daniel’s – When the Old No.7 rocks!

Jack Daniel's & Rock Stars

Rock and Roll got to be like a shot of Jack Daniels. You’ve got to feel it burn″. [Le Rock c’est comme un verre de Jack Daniel’s! Vous devez en ressentir la brûlure].

Patrick BETAILLE, novembre 2017

Jack Daniel’s – Old No.7 en dégustation

Sexy Jack Daniel's

Distinction et moelleux, puissance et subtilité, harmonie et tenue, générosité et équilibre. Pas de doute, c’est bien du Jack Daniel’s!

Bouteille – Sacrée bouteille!

Citation Jack Daniel's

There are two things to be appreciated naked. One of them is… Jack Daniel’s!

Jack Daniel’s – Whiskey Woman!

Whiskey woman, don’t you know that you are drivin’ me insane?

Jack Daniel's quote

Whiskey woman, ne sais tu pas que tu me rends dingue?

 

Indian Chieftain – Jack Daniel’s Limited Edition

Indian limited edition

Indian Motorcycle vient de dévoiler une édition limitée de la Chieftain labellisée ″Jack Daniel’s″. Conçu par  Klock Werks Kustom Cycles dans le Dakota, le modèle arbore bien sûr peinture et nombre de détails à la gloire du Old No. 7. Last but not least, chaque moto est livrée avec un drapeau américain assemblé à la main à partir de pièces de bois servant à fabriquer les barils de Tennessee Whiskey. En août 2017, sur les 100 exemplaires de l’ Indian Chieftain Jack Daniel’s Limited Edition, seuls 10 seront disponibles en Europe avec un tarif chargé comme une gueule de bois: à partir de 39 000 euros. Quand on sait que les 150 exemplaires de la série précédente ont été écoulés en seulement 8 heures… En France le problème ne se posera même pas! Sous couvert de Loi Evin, les autorités ont purement et simplement interdit la commercialisation de l’Indian alcoolisée dans l’ hexagone.Hips! Plus d’infos > Jack Daniel’s Chieftain.

Rachael Foster, PinUps

Rachael Foster Pin Up Jack DanielsRachael Foster a grandi dans dans les environs d’Auckland en Nouvelle Zélande. Essentiellement autodidacte et peu attirée par la technique à l’huile elle se fait remarquer par ses travaux à l’acrylique qui lui valent une reconnaissance de la part de l’école des Beaux Arts nationale. Peintre contemporaine passionnée par l’Amérique des années 50, elle est attirée par l’opulence et l’insouciance d’un ″American Dream″ aux lignes acérées et aux couleurs criardes. Les symboles de la folie consommatrice et des excès de l’époque s’imposent à Rachael comme une évidence. Elle apprécie les slogans qui, parfois avec humour, expliquent comment améliorer son existence en achetant tel ou tel produit et qui,  à titre incitatif, n’hésitent pas à mettre en avant des clones de Marilyn ou de Rita. C’est dans ce contexte que l’artiste propose une série de pin-up que ne renieront pas les amateurs de bande dessinées et de Pop Art.

 

Marvin Sutton – Moonshiner, bootlegger, outlaw et héros

Marvin Popcorn Sutton

Question look, on le dirait tout droit sorti de ″Délivrance mais son truc à lui n’a rien à voir avec quelconque propension à la persécution de ses semblables. Loin s’en faut! Marvin Popcorn″ Sutton est un paisible montagnard des Appalaches, un amoureux jovial de la nature qui passe l’essentiel de ses journées à élaborer sa propre eau de vie. A la fois moonshiner et bootlegger, Marvin consacre sa vie à la fabrication d’alambics, aux opérations de distillerie et à la vente de sa gnôle qu’il livre dans un vieux Ford délabré. Peur de rien. Il a publié à compte d’auteur son propre guide consacré à la production d’alcool de contrebande (″Me and My Likker″) ainsi qu’une vidéo maison dépeignant ses activités. Hors du commun et hors du temps. Il s’attire évidemment les foudres des autorités qui le convoquent devant la cour pour lui signifier une incarcération de 18 mois dans une prison fédérale. Rebelle jusqu’au bout. Le petit homme maigre, toujours vêtu d’un chapeau improbable et d’une salopette du même nom, n’accepte pas cette condamnation et préfère se donner la mort. Après avoir prévenu sa fille il met fin à ses jours le 16 mars 2009. Le hors la loi a alors 62 ans.  Le 9 novembre 2010, Hank Williams. Jr s’associe avec la veuve Pam pour distiller et distribuer un whisky élaboré selon les techniques et méthodes Sutton. En Octobre 2013 Jack Daniel’s Inc dépose plainte sous couvert de contrefaçon, demande que les bouteilles mises sur le marché soient retirées et que le produit des ventes déjà réalisées soit reversé à la firme du Tennessee Whiskey.  La poursuite a été conclue et réglée en 2014 selon des termes non encore divulgués.

♥ Voir: ″Popcorn Sutton, a hell of life″: Le Dvd de Neal Hutcheson sorti fin 2014 retrace, via un portrait inoubliable, la vie de Marvin Sutton de 2000 à 2009. ″The Last One″. Du même auteur, le documentaire publié en 2009 et remastérisé en 2012 a reçu l’ Award du meilleur documentaire culturel. On y voit le héros dans ses œuvres de distillation traditionnelle au cœur des Appalaches où il évoque le caractère de ses ancêtres irlandais et retrace une vie riche de souvenirs.

Patrick BETAILLE, septembre 2015

 

Sex Slaves – Thank God for Jack Daniel’s

Sex Slaves, thank God for Jack Daniel's

″We’re going out tonight″, ″Me and my friends″, ″All night long″, ″Contagious″, ″One more night″,  ”Search & Destroy″,  ″See you naked″ et ″Kiss me″. La track list annonce la couleur de l’album sorti en 2005 avec un titre tout aussi révélateur: ″Bite your Tongue″. Quand on sait que les auteurs enregistrent sous le nom de Sex Slaves on s’attend à trouver en bonne place ce bon vieux sticker Parental Advisory. Mêm’ pas! Comme quoi… Quoiqu’il en soit le trio Glam Punk de New York City ne fait pas dans la dentelle, c’est indéniable. Sur scène, leur terrain de jeu favori, ils s’attirent les grâces d’un public en attente de gros son et de high energy, parvenant même à capter l’attention de C.C. Deville (Poison), Gene Simmons (Kiss) et Lemmy Killmister de Mötorhead. Rien d’ étonnant quand on écoute Thank God for Jack Daniel’s. C’est primaire, puissant, carré, et de plus les paroles sont une ode au Tennessee Whiskey!

″Un truc que j’ai appris sur la route: dans chaque ville se trouve un ami que je me dois de rencontrer. A Tuscan, Arizona, il m’attendait. Merci mon Dieu pour le Jack Daniel’s. Merci de m’avoir sauvé car la seule chose qui puisse me protéger du Diable c’est un verre de ce bon vieux breuvage du Tennessee. Barman sers m’en un bien tassé car avec les potes on a rien d’autre à faire que de mater les nanas et on va se mettre minables. Arrête moi si je me trompe. Tu penses que j’ai trop bu mais tu te goures. En fait ce sont les verres qui se vident trop vite. Y’a longtemps que j’avais pas vu la tronche de Jésus mais ce soir il est là, à côté de moi. Merci mon Dieu pour ce Jack Daniel’s. La seule chose qui puisse le surpasser c’est un autre verre de ce bon vieux breuvage du Tennessee, à l’oeil!″ [Traduction libre Marcel Destroy, extrait]

Patrick BETAILLE, Juillet 2015

 

Jeremy Worst – Pin-Up distillées

Jeremy Worst, women and booze

Du Jack’ et des fem’ c’est ça qui l’rend heureux! Des études au sein de l’ Art Institute d’Atlanta. Une dizaine d’années d’expression artistique dans divers domaines, y compris le tatouage. Aujourd’hui, Jeremy Worst se considère lui même en tant qu’artiste immédiat. Il aime à peindre des toiles de grandes dimensions qu’il réalise à l’acrylique et qui lui demandent de 6 à 10 heures de travail. Depuis trois ans ce peintre se consacre quasi exclusivement à l’anatomie féminine associée de près ou de loin à la consommation d’eau de feu. Les femmes, il les aime avec des formes généreuses, et l’alcool, exception faite de la bière, se doit de titrer plus de 40° avec une préférence prononcée pour le whisky en général et le Jack Daniel’s en particulier. Visiblement le peintre apprécie aussi Jimmy Hendrix. Franchement?! Jeremy Worst, y’a pire!

Patrick BETAILLE, avril 2015