Joe Cocker – With a little Help from my Friends

À part 4 ou 5 titres (notamment Change In Louise en 69, High Time We Went en 71) composés avec son ami Chris Stainton, Joe Cocker s’est toujours cantonné à reprendre, souvent de belle manière (You Can Leave Your Hat On de Randy Newman par exemple), des titres écrits par d’autres. Mais là où le plombier de Sheffield a fait très fort, c’est lorsqu’il s’est attelé à interpréter une chanson des Beatles, coécrite en son temps par John Lennon et Paul McCartney, chantée par Ringo Starr et qui figure sur l’album Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band sorti en 1967. En avril 69, With a Little Help From my Friends paraitra donc sur le premier LP de Joe Cocker. D’amitié il est question. Celle qui transparait dans le texte original bien sûr. ″Que ferais tu si je chantais faux? Tu te barrerais et tu me laisserais là? Accepte de m’écouter et je te chanterai quelque chose. Tu vois, avec un petit coup de pouce j’y arrive. Tout ce dont j’ai besoin c’est de la présence de mes potes″. Mais aussi celle grâce à laquelle With a Little Help From my Friends, l’album, a pu voir le jour. Albert Lee, Chris Stainton, Steve Winwood et Jimmy Page, entre autres, sont en effet en studio pour assister l’artiste dans cette tentative qui, au final, se soldera par un succès considérable et une première place au hit-parade britannique pour le 45 tours sorti en octobre 1968. Plus lente, traitée façon gospel, la chanson révèle la voix incomparable de Cocker dont les cris orgasmiques sont directement inspirés par Ray Charles. Toujours en 1969, en août, performance hors normes au festival de Woodstock. Le public stupéfait découvre ce petit homme hirsute aux incroyables gesticulations, grimaçant et complètement défoncé transcendé, air-guitariste avant l’heure qui dès lors entrera dans le panthéon du Rock et inscrira sa version de With A Little Help dans la postérité. Après le décès de Joe Cocker en 2014, Paul McCartney a déclaré: ″It was just mind-blowing, totally turned the song into a soul anthem, and I was forever grateful for him for having done that.″ (C’était juste époustouflant, ça a totalement transformé cette chanson en un hymne soul, et je lui en serai toujours reconnaissant).

Patrick BETAILLE, juillet 2022

9 Semaines ½ – Chapeau!

Rendu célèbre par Joe Cocker en 1986, pour son utilisation dans la scène de strip-tease du film 9 Semaines ½ d’Adrian Lyne avec Kim Basinger et Mickey Rourke, You Can Leave Your Hat On est un titre écrit par Randy Newman. Il figure sur son album de 1972 Sail Away.

… Chérie, ôte ton manteau. Tout doucement. Déchausse toi aussi. Enlève ta robe. Oh oui! Tu peux garder ton chapeau… Viens par ici et monte sur cette chaise. Vas y, bouge, oui comme ça! Tu peux garder ton chapeau…

Patrick BETAILLE, mai 2022

Joe Cocker – Let it be!

Décès Joe Cocker With a little help from my friends!ge de 4 ans une petite fille se mettait à danser dès que son père mettait With a little help from my friends sur la platine… La mienne. Une voix unique et l’aptitude à reprendre dans son propre style des chansons déjà classiques. C’est la marque de fabrique du plombier de Sheffield qui écumait les pubs de la région accompagné de son groupe, The Grease Band. Après avoir été publié en single, le titre apparait en 1969 sur le premier Long Play de Joe Cocker. Le titre de l’album revêt à lui seul une signification toute particulière. Il est question d’amis et là en l’occurrence ce sont entre autres JimmyPage, Albert Lee, Stevie Winwood ou Matthew Fisher qui viennent filer un coup de main lors de l’enregistrement de ce qui va devenir LE disque de Rock Soul par excellence. Ce joyau intègre bien sûr la composition du tandem Lennon/McCartney dont la reprise phénoménale à Woodstock marquera à jamais l’histoire du Rock. Une carrière en dents de scie parsemée d’albums inégaux mais parfois superbes comme Mad Dogs and Englismen en 1970 ou Sheffield Steel d’influence jamaïcaine en 1982. Des problèmes d’addiction aux drogues et à l’alcool. Des interprétations bienfaisantes comme The Letter (Box Tops), You can leave your hat on de Randy Newman (BO du film 9 semaines et Demie), ou encore Unchain my heart. Une retraite dans le Colorado où avec l’aide de sa femme Pam il monte la Cocker Kids’ Foundation pour venir en aide aux jeunes en difficulté. Bien que décoré de l’ OBE (Order of the British Empire) pour service rendu à la Musique, ni son immense talent, ni son succès ne lui ont permis d’être accueilli au Rock and Roll Hall of fame. Joe Cocker est parti hier à l’âge de 70 ans et il me manque déjà. Let it be!

Patrick BETAILLE, Décembre 2014