1969 – La Révolution Musicale!

1969 la révolution musicale!

Cinquantenaire oblige, retour sur une année politiquement bouleversante, socialement agitée, culturellement créative et musicalement prolixe: 1969! Le Concorde décolle, De Gaulle démissionne, le Vietnam est en feu, Denis Hopper débarque au Festival de Cannes avec Easy Rider, la lune se fait piétiner, le sang coule en Irlande du Nord et Jack Kerouac disparaît. Mais pendant ce temps là…

… Le 12 janvier, parution du 1er album de Led Zeppelin. Page, Plant, Jones & Bonham brandissent les tables de la loi du Hard Rock. Le 30 janvier les Beatles donnent leur dernier concert sur le toit des locaux d’ Apple à Londres.

Le 1er mars Jim Morrison est arrêté pour outrage public lors d’un concert à Miami. En avril, Bob Dylan avec Nashville Skyline et Neil Young avec Everybody Knows, réinventent la Country Music.  A la même époque Joe Cocker convoque Page, Winwood et Stainton pour son With a little help from my friends.

Joli mois de mai avec le premier opéra rock des Who. Pete Townsend met en scène Tommy, un ado perturbé, sourd et aveugle qui devient champion de flipper. Crosby, Stills & Nash, eux, établissent les fondements d’un rock californien sur fond d’harmonies vocales et de guitares lyriques.

Le 1er juin The Jeff Beck Group publie Beck-Ola. Jeff improvise, Rod Stewart chante Elvis, Nicky Hopkins pianote et Ron Wood tient la basse. Le 3 juillet Brian Jones est retrouvé mort dans sa piscine et le 21, sur les ruines de Cream,  Eric Clapton forme Blind Faith avec Steve Winwood, Ginger Baker et Ric Grech. Juillet c’est aussi la Soft Parade pour les Doors, l’album le plus atypique du groupe. Punk avant l’heure, Iggy Pop déballe ses outrances le 5 août à la tête des Stooges. 500.000 spectateurs, 3 morts (1 overdose, 1 accident de tracteur, 1 péritonite), 4 fausses couches, 2 naissances; c’est le bilan du festival de Woodstock qui a lieu du 15 au 18 août dans l’état de New York. Santana est sur scène avec un Soul Sacrifice mémorable qui figure sur l’album éponyme qui parait le 30 août.

Septembre: le 11, Janis Joplin en rupture d’avec Big Brother & the Holding Cie, revient avec son Kozmic Blues Band; frisson garanti! Le 22, un lundi, deuxième album de Robbie Robertson et ses potes canadiens: The Band. Le 26, John, Paul, George et Ringo traversent Abbey Road et livrent leur chant du cygne.

C’est en octobre que le Roi Pourpre est intronisé; le 10, Robert Fripp, Greg Lake & Ian McDonald sont In the Court Of the Crimson King. Le même jour Frank Zappa, sans les Mothers of Invention, sort Hot Rats, un album instrumental dans lequel rock et jazz sont en fusion. Le 22, Led Zeppelin revient avec un deuxième album; son whole Lotta Love orgiaque entre dans la légende. Le double Ummagumma de Pink Floyd  sort le 

Novembre! Creedence Clearwater Revival est au sommet de la créativité. A peine 3 mois après Green River et 10 mois après Bayou Country, John et Tom Fogerty servent un Willy and the Poor Boys éblouissant. Premier album et gros succès pour The Allman Brothers Band et son blues rock solidement imprégné des ambiances du sud. Grateful Dead sous LSD arrive dans les bacs le 10 novembre avec le psychédélique Live Dead. The Rolling Stones en sont déjà à leur huitième album avec le monumental Let it Bleed qui sort le 28 novembre; Live with meGimme ShelterMidnight Rambler et Let it bleedmagiques! Que ça saigne! C’est bien ce qui va se passer le 6 décembre 1969 à Altamont. Au cours d’un concert qui rassemble plus de 300 000 personnes un adolescent noir de 18 ans, Meredith Hunter, est poignardé par un Hells Angels.

En 1969 j’ai 16 ans! j’ignore allègrement les Bee Gees et je découvre Jethro Tull qui fait un Stand Up au son d’une Bourée enchanteresseJe n’oublie pas non plus ma totale incompréhension à l’écoute de Trout mask replica du Captain Beefhart ni mon intérêt pour le Good morning little school girl  de Ten years After dont le I’m going home me laissera sur le cul un an plus tard lors de la projection de Woodstock, le film. Quant au disque du MC5, il n’a été sauvé de la vindicte paternelle destructrice qu’une fois prouvé qu’il m’avait été prêté par un mien ami. Kick out the jams motherfuckers brothers’n’sisters!

Patrick BETAILLE, janvier 2019

 

The Reaper – Rock’n’Roll will never die!

The reaper: Rock'n'Roll will never dieEncore une année noire pour le Rock! Dolores O’Riordan, Vinnie Paul, Fast Eddy Clarke, Jacques Higelin, Aretha Franklin, Otis Rush et tous ceux qui nous ont fait faux bond. Rock’n’Roll will never die? Certes, mais certains de ses plus grands représentants ont déclaré forfait ou sont entrés dans la dernière ligne droite; au mieux ils sont en train de se positionner dans les starting blocks. Va falloir s’y faire, ils sont plus très nombreux à avoir dépassé les 70 printemps nos héros. Alors f***! Jouons encore et encore les disques de nos chers disparus, célébrons les vivants et débusquons les audacieux. Le Rock est une culture, un héritage, une philosophie, un art, un langage, un mode de vie. Il n’est ni mort, ni vivant, il EST!

Patrick BETAILLE, décembre 2018

Actualité musicale – Cuvée 2018

Un clic sur chaque image donne accès à la chronique de l’album correspondant!

Eric McFadden AC/DC acoustic tribute   Crystal Shawanda Blues   New album Koritni: Rolling

Maître Gims vous donne des envies de suicide? Booba vous en touche une sans faire bouger l’autre? Bien que 2018 n’ait pas été très généreuse du côté  de qui s’écoute avec les oreilles mais aussi avec les pieds, le remède existe! Le choix, bien qu’assumé, est bien évidemment relatif, partial et subjectif. Il a juste pour ambition d’entretenir l’espoir que le Rock n’est pas encore mort et de prouver que, contre vents et marées, de bonnes volontés mettent beaucoup de conviction et d’énergie pour que leur passion et leur plaisir deviennent nôtres. Le débat reste entier et ouvert mais il doit obéir à une constante et une seule: La musique c’est comme la vie, ça se respire (Francis Zegut). La discothèque idéale est ici: Rock’n’Roll Bordel!

Chris Robinson Magpie Salute   Wilko Johnson   Jared James Nichols Heavy Blues Rock

Patrick BETAILLE, décembre 2018

Mick Jagger – Some Girls

Mick Jagger: de Mariane Faithful à Melanie HamrickDes Girls la star du rock en a eu beaucoup en cinquante ans de carrière. Groupies anonymes, icônes de la jet-set, top-models, artistes célèbres comme Pamela Des BarresCarla Bruni, Uma ThurmanCarly Simon ou Angelina Jolie ont succombé à son charme. Certaines rumeurs prétendent même que Mick Jagger a eu de courtes liaisons avec Eric Clapton, David Bowie, Rudolph Noureev et Andy Warhol… Parmi les officielles ou épouses légitimes, Mariane Faithful, Marsha Hunt, Bianca Perez Morena de Macias, Anita Pallenberg et la danseuse Melanie Hamrick ont plus ou moins longtemps partagé sa vie lui offrant au passage 8 enfants dont certains ont promu Sir Philip Jagger au rang de grand père. A 75 ans, le meilleur ennemi de Keith Richard vient de se faire larguer par la dernière en date, Noor Alfallah, une jeunette de 23 ans qui convole désormais avec un autre milliardaire de… 57 ans! It’s only Rock’n’Roll!

Patrick BETAILLE, décembre 2018

Eric McFadden – AC/DC Acoustic Tribute

Eric McFadden AC/DC acoustic tributeCertes, la parodie de la jaquette du POWERAGE d’AC/DC pourrait donner envie à un cul de jatte de prendre ses jambes à son cou. Surtout pas! Tout est dans le titre. Contre toute attente le maître incontesté du Gipsy Blues se livre à un exercice quelque peu inattendu de sa part. Le guitariste américain nous offre une relecture blues de la puissance de feu du combo australien et il donne à son interprétation acoustique des arpèges, de la slide, du Jazz et même parfois des accents hispanisants. La superposition de sa voix chaude façon Tom Waits à jeun, parfois accompagnée de chœurs féminins, de tambourin, de mandoline ou de violon ajoute du feeling et du sublime à l’intensité de son jeu de guitare. Fallait oser! L’album s’ouvre sur un Hells bells superbement métamorphosé et se termine par un Ride On aux accents gospel. Entre les deux? Rock’n’roll damnation, Girls got rhythm, une sublime version jazzy de Have a drink on me,  et un You shook me all night long en version ballade brumeuse. Et puis il y a Beatin’ around the Bush, It’s a long way to the top, Sin city, Kicked in the teeth et bien sûr un Whole lotta Rosie survitaminé. Ce disque est une gageure incroyable, une  énorme surprise, une bouffée d’air pur et une baffe dans la gueule qui prouve si besoin en était que Eric McFadden est un fabuleux guitariste au mieux de sa forme quand il assène le blue grass déjanté et techniquement époustouflant de Beatin’ around the bush!

Patrick BETAILLE, décembre 2018

Andy Morgan – Abcédaire Rock

L'ABCD du Rock Andy MorganFinies les aventures de Bébé Koala, P’tit Loup, T’choupi et autre Petit Ours Brun. Il est venu le temps de l’initiation aux vraies valeurs grâce aux illustrations de l’artiste Andy Morgan. Son abécédaire éducatif destinés aux enfants regroupe les stars iconiques de l’histoire du Rock. De A à Z, d’Alice Cooper à ZZ Top, les marmots pourront se familiariser avec Sprigsteen, Jagger, Bowie et les autres et acquérir ainsi la faculté de gueuler Rock’n’Roll bordel! Ce petit livre de 58 pages au format 158 x 158 mm x 26 mm est disponible pour 19.99€ chez The Andy Shop.

Patrick BETAILLE, décembre 2018

Le lundi c’est permis – Sexe, drogues et Rock’n’Roll!

Fabienne Shine Shakin' StreetDans le milieu du cinéma et de la musique des années 70 Fabienne Shine est de toutes les fêtes. Elle donne beaucoup de sa personne, s’amuse avec Aznavour, Dali ou Klaus Kinski. C’est une bombe à qui personne, homme ou femme, ne résiste et l’univers du rock est son domaine de prédilection. Elle court le monde avec de glorieux amants chez les Stones, Led Zep, le Floyd ou la bande à Bertignac. Elle croise aussi la route de Bob Marley, Johnny Thunders et Ike Turner. Pour coller d’encore plus près à la Rock attitude, celle qui ferait passer Pamela Des Barres ou Bebe Buell pour des grenouilles de bénitier, fonde Shakin’ Street en 1976 et chantera Solid as a Rock. C’est en résumé l’hallucinante saga d’une muse électrique racontée par Jean-Eric Perrin: Sexe, drogues et Rock’n’Roll!

Patrick BETAILLE, octobre 2018

XRoads – 1960-2009: 800 Albums essentiels

1960-2009 800 albums essentiels…Deux principes devaient prévaloir à l’ensemble de ce travail. Tout d’abord je tenais à ce que les écrits émanent de personnes ayant été contemporaines des disques en question. Je voulais du vécu, du ressenti et de la passion, pas de l’analyse à posteriori… L’autre principe a été de refuser toute hiérarchisation pour ne pas tomber dans le piège du meilleur album machin-chouette…″ C’est par ces mots que Christophe Goffette préface ce pavé de 2.5 kg et 600 pages consacrées à la belle aventure d’un demi-siècle de musique Rock, le tout illustré de toutes les pochettes originelles, 400 photos, affiches et visuels rares. De 1960 à 2009, de AC/DC à ZZ Top, l’auteur et toutes les plumes qui un temps ont noirci avec ferveur les pages du magazine XRoads, décortiquent les quelques 800 albums qui ont nourri le patrimoine musical, culturel et social de plusieurs générations. N’ayons pas peur des mots: cet ouvrage est monumental, une bible, une référence, un livre de chevet grâce auquel on découvre ou redécouvre une jolie brochette de disques qui, le plus souvent, sont aux antipodes des réussites marketing des époques concernées. Pour une fois, musicalement parlant, les termes si souvent galvaudés de ″incontournable″ et ″indispensable″ s’appliquent sans conteste à l’ambition intellectuelle de cette démarche écrite. ″Rock’n’Roll Motherfuckers!″. Les derniers exemplaires de 800 Albums Essentiels sont actuellement soldés: 45 euros port et emballage inclus. C’est par ici que ça se passe en utilisant le formulaire Contact pour passer commande: GoofProd!

Patrick BETAILLE, octobre 2018

Led Zeppelin – Stairway to Heaven

Page/Plant Stairway to HeavenThere’s a lady who’s sure all that glitter is gold…″ D’or il est encore question à propos du hit planétaire du plus grand groupe de Rock du monde. D’or pas exactement, mais de brouzoufs, de pépettes, de pognon, de flouze, bref, de dollars. Déjà le sujet avait été évoqué en 2014 lorsqu’il s’agissait de recenser d’éventuels plagiats commis par Led Zeppelin. Il était question notamment de savoir si Stairway to Heaven avait fait l’objet d’un piratage d’un titre de Spirit: ″Taurus″. Le procès intenté par les ayants droit de Randy California et gagné par Led Zep avait eu lieu en 2016. Estimant que le procès avait été entaché par de nombreux vices de procédure, la fondation qui gère les intérêts de Randy California – mort de noyade en 1997- fait aujourd’hui appel de la décision et le duo Page/Plant va donc devoir comparaître à nouveau. ″…Cause you know sometimes words have two meanings…

Patrick BETAILLE, septembre 2018

Jefferson Airplane – Décès de Martin Balin

Mort de Marty Balin fondateur de Jefferson AirplaneLe chanteur/guitariste Marty Balin, co-fondateur avec Paul Kantner de Jefferson Airplane est décédé le 27 septembre à l’âge de 76 ans. Précurseur du mouvement rock psychédélique, le groupe californien emmené par la chanteuse Grace Slick a acquis une réputation mondiale en se produisant en 1969 au mythique festival de Woodstock, puis à celui d’Altamont organisé par les Rolling Stones. Sur l’album Surrealistic Pillow, grand succès du groupe paru en 1967, figurent notamment de grands hits écrits à l’époque par le guitariste: White Rabbit et Somebody to Love.

Patrick BETAILLE, septembre 2018