Taste – Wall to wall

Taste, wall to wall!Je les entends d’ici les esprits chagrins : ″Encore une reformation mercantile sous couvert de Revival !″ Je les vois les dédaigneux qui d’un haussement d’épaules vous assènent : ″Taste sans Rory ? No way !″ Et je les devine les adeptes de la sodomie de diptères coupant court à toute discussion à grand coup de Tatoo’d Lady !

Certes Taste a été le premier groupe de Rory Gallagher, celui qui lui a permis de lancer la carrière solo que l’on connaît après avoir enregistré deux albums (Trois en comptant le célébrissime « Live Taste » enregistré lors d’un concert à l’Ile de Wight). Et depuis ? Rien ! Si ce n’est de nombreux concerts pour entretenir la légende Rory et assouvir leur passion ; ce qui admettons le est déjà énorme. Pas d’amalgame donc et fi de polémique stérile quant à l’utilisation du nom ou la comparaison douteuse.

Ceci étant admis, quarante ans après effectivement, John Wilson, le batteur du deuxième line up, réapparaît donc, toujours en power trio, et nous livre ce Wall to wall. N’en déplaise aux sus nommés et avis aux amateurs de gros son, cet album risque de vous foutre un joli petit coup de pied au cul. J’ai cherché des informations sur Sam Davidson, le guitariste chanteur, mais apparemment il n’est connu que dans sa famille, celle du rock irlandais. Peu importe, la voix porte, chaude et râpeuse à souhait et je qualifierai son jeu de guitare de plus qu’honorable. Au travers des dix titres de cet album il parvient à nous asséner quelques solos subtils (″Daytona dreaming″, ″Devil’s woman″, ″Big Ship″), frénétiques (″Pretty woman of mine″, ″Lucy May″, ″Going home″) ou carrément déjanté et furieux dans ″Home Blues″. Que dire de plus ? Que Taste ne réinvente pas le rock mais qu’ il y excelle et qu’en gros Wall to wall est convaincant et se déguste en tapant du pied. Vous êtes encore là ? Très bien ! sachez alors qu’avec un peu de chance 2010 devrait vous donner l’occasion de les voir sur scène en France et notamment à Paris le 17  Mars, jour de la St Patrick.

PB, décembre 2009

Un commentaire sur « Taste – Wall to wall »

  1. bonjour

    vu taste hier a saucliéres (larzac) au 1er rocknight festival (histoire des templiers la journée et rock le soir, un beau melange….dommage pas trop de monde j’espére une deuxieme edition car belle affiche et belle organisation) franchement un des meilleur moment de la soirée (avec wishbone ash la veille!) je veux le cd!!!

Les commentaires sont fermés.