Zoë Howe: Lee Brilleaux, Rock’n’Roll Gentleman

 Zoë Hoxe Lee Brilleaux Rock'n'Roll GentlemanZoë Howe est une boulimique. Son domaine c’est le Rock auquel elle voue une passion peu commune. Chroniqueuse, elle prête sa plume à BBC Music Magazine, Classic Rock et  au New Musical Express. Il lui arrive aussi de donner de la voix sur les ondes de BBC 6 Music, Absolute Radio et Planet Rock où, parait il, elle n’a pas son pareil pour animer interviews et séries spéciales. Considérée au Royaume Uni en tant que biographe de grand talent, Zoë ne rate pas une occasion de mettre en lumière les sujets qui lui tiennent à cœur. Parmi ceux là des ouvrages dédiés aux filles de The Slits, à Stevie Nicks ou Jesus and Mary Chain, mais aussi des sujets consacrés au ”British Beat Explosion” ou à la vie dans l’ombre d’une Rock Star (”How’s your dad?”). En 2012, l’auteur apparaît dans ”Looking Back at Me”, l’autobiographie de Wilko Johnson avec qui elle partage la rédaction des mémoires du guitariste de Dr Feelgood. De Dr Feelgood il est également question dans le neuvième et dernier livre de Madame Howe mais cette fois c’est Lee Brilleaux qui est sous le feu des projecteurs. Plus qu’une biographie, ”The adventures of Dr Feelgood’s iconic frontman” brosse bien sûr le portrait d’une exceptionnelle bête de la scène Pub Rock, mais il sait aussi s’attarder sur l’homme, sa sensibilité, sa modestie, sa classe et son humilité. Extraits de documents, interviews, anecdotes, photos souvent inédites et témoignages de proches nous plongent au cœur d’un monde où tout commence en musique à Canvey Island pour finir en douleur dans l’Essex, un jour d’avril 1994. En anglais, bien documenté, très agréable à lire, souvent drôle et parfois émouvant ce ”Rock’n’Roll Gentleman” doit être prescrit d’urgence à tout fan du Doctor. Thanks Zoë, you Rock! Un grand merci également à Patrick Higgins et son ”Shot of Rhythm and Blues” sans qui je serai certainement passé à côté de cette publication.

Marcel Destroy, décembre 2015

📖 Pour Bouquiner 📖

 

 

6 Réponses

  1. J’ai un souvenir impérissable d’un concert dans une salle pourrave de banlieue, au fin fond de l’Essonne. J’avais encore des boutons sur la guiffe, une culture musicale en devenir (heureusement que Z comme Zégut m’a pris en main) et j’ai vu cette espèce de VRP multicarte débouler sur scène. J’ai faillit pouffer de rire en le voyant (l’arrogance de la jeunesse)… et j’ai faillit pleurer en sortant de la salle (je n’étais qu’un trou du cul). C’était ça la Musique, la Scène (ce que l’on appelait pas encore le Live) : une grande tarte dans la gueule ! Lee avait déjà grossi mais sur scène c’était une brute, un grand bonhomme.

    • Je vois que nous avons grosso modo le même vécu. Moi ça c’est passé dans une petite salle à Mont de Marsan. « Trainé » là par de potes, je me suis retrouvé au 1er rang, complètement subjugué par la force, l’énergie et le charisme du bonhomme qui portait ce putain de groupe à bout de bras. Et comme dit Zoë: « difficile de trouver un véritable Rock’n’roll gentleman… Lee était de ceux qui tire de la fierté du comment ils vivent, travaillent, s’habillent et jouent; de ceux qui accompagnent leurs jours et leurs nuits avec énergie et engagement; de ceux qui écoutent plus qu’ils ne parlent; de ceux qui font des conneries, les assument et vivent avec; de ceux qui ne se prennent pas au sérieux et n’accordent aucune importance au show business… »
      Nous faisons partie des privilégiés qui ont pu le voir à l’oeuvre dans toute son authenticité!

      • Ouais…un grand monsieur avec beaucoup de classe et de gentillesse.

        Un honneur pour moi d’avoir fait une contribution a sa biographie. La photo (de meilleur qualite que celle qu’avait Zoe) que tu a partage est maintenant entre les pages 138/139 de l’edition ‘livre de poche’ 2017 de « Rock & Roll Gentleman » et sur papier glace.

    • Sur scene c’etait incomparable! Entre le 1er concert que j’ai vu en Irlande en ’82 et le dernier a Londres en ’92 j’ai recu une vingtaine d’ordonnances du Doc!!!

      Rock ‘n’ Roll!

  2. Super!

    J’avais donné l’exclusivité de 3 photos a Zoe Howe pour sa biographie sur Lee Brilleaux. Elle avait choisi un beau portrait pris a Nantes en ’90. Peut être que les 2 autres tirages de Marcq en Baroeul se retrouveront dans le booklet qui accompagne ce coffret de 4 CD…

    • Attendons de voir et je l’espère pour toi et je croise les doigts. Ce qui me donnera l’occasion de modifier l’article sur le coffret 4 Cd pour te citer 😉

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :