• Navigation

  • Les Visites!

    • 230,039 à ce jour

Lee Brilleaux: Rock’ n’ Roll Gentleman

Lee Brilleaux Rock'n'roll GentlemanLee Brilleaux: Rock’ n’ Roll Gentleman. His musical journey with Dr. FEELGOOD 1974-1994. Tout est dans le titre! Ce bookset couvre 20 années de prescriptions émises par Lee Brilleaux, mort prématurément en 1994. Il comprend donc les premiers enregistrements de l’ époque Wilko Johnson, la production du line up Gypie Mayo et bien sûr toute la période 80-90 qui vit passer Gordon Russel (guitare),  Kevin Morris (Batterie), Phil Mitchell (Basse) et le talentueux Steve Walwyn (Guitare). Une anthologie de 93 titres sur 4 Cd, incluant deux inédits: Let’s Have A Party″ issu des sessions de Private Practice et ″Poison Yvy″ exhumé des séances de Primo en 91. L’ensemble est livré avec un livret de 48 pages qui intègre des photos et des notes Zoe Howe, auteure de la biographie qui porte le même nom que ce magnifique coffret. ″Lee Brilleaux: Rock’ n’ Roll Gentleman″ sort le 7 Juillet mais les fans de Dr Feelgood peuvent déjà prendre rendez vous pour une pré-consultation ici.

PB, mai 2017

♫ La Discothèque idéale ♫

 

Zoë Howe: Lee Brilleaux, Rock’n’Roll Gentleman

 Zoë Hoxe Lee Brilleaux Rock'n'Roll GentlemanZoë Howe est une boulimique. Son domaine c’est le Rock auquel elle voue une passion peu commune. Chroniqueuse, elle prête sa plume à BBC Music Magazine, Classic Rock et  au New Musical Express. Il lui arrive aussi de donner de la voix sur les ondes de BBC 6 Music, Absolute Radio et Planet Rock où, parait il, elle n’a pas son pareil pour animer interviews et séries spéciales. Considérée au Royaume Uni en tant que biographe de grand talent, Zoë ne rate pas une occasion de mettre en lumière les sujets qui lui tiennent à cœur. Parmi ceux là des ouvrages dédiés aux filles de The Slits, à Stevie Nicks ou Jesus and Mary Chain, mais aussi des sujets consacrés au ”British Beat Explosion” ou à la vie dans l’ombre d’une Rock Star (”How’s your dad?”). En 2012, l’auteur apparaît dans ”Looking Back at Me”, l’autobiographie de Wilko Johnson avec qui elle partage la rédaction des mémoires du guitariste de Dr Feelgood. De Dr Feelgood il est également question dans le neuvième et dernier livre de Madame Howe mais cette fois c’est Lee Brilleaux qui est sous le feu des projecteurs. Plus qu’une biographie, ”The adventures of Dr Feelgood’s iconic frontman” brosse bien sûr le portrait d’une exceptionnelle bête de la scène Pub Rock, mais il sait aussi s’attarder sur l’homme, sa sensibilité, sa modestie, sa classe et son humilité. Extraits de documents, interviews, anecdotes, photos souvent inédites et témoignages de proches nous plongent au cœur d’un monde où tout commence en musique à Canvey Island pour finir en douleur dans l’Essex, un jour d’avril 1994. En anglais, bien documenté, très agréable à lire, souvent drôle et parfois émouvant ce ”Rock’n’Roll Gentleman” doit être prescrit d’urgence à tout fan du Doctor. Thanks Zoë, you Rock! Un grand merci également à Patrick Higgins et son ”Shot of Rhythm and Blues” sans qui je serai certainement passé à côté de cette publication.

Marcel Destroy, décembre 2015

📖 Pour Bouquiner 📖

 

 

Patrick Higgins: A Shot of Rhythm and Blues

Patrick Higgins Doctor FeelgoodVoilà une bien belle surprise que cet ouvrage consacré à un groupe qui a écrit les lettres de noblesse du Pub Rock: Dr Feelgood. 80 pages et 130 photos,  couleur et noir & blanc, prises lors de concerts en France et en Angleterre. Durant une décennie, de 1983 à 1993, Patrick Higgins a suivi, côtoyé et lié une relation toute particulière avec Wilko Johnson et Lee Brilleaux qui se retrouvent donc immortalisés ici. ”A Shot of Rhythm and Blues” rend donc hommage à ces deux allumés notoires qui, pour notre plus grand bonheur, apparaissent tout empreints d’énergie et de fougue. Le Doctor clope, transpire, bouffe son micro ou son harmonica avec ou sans Gordon Russel ou Steve Walwyn à ses côtés. Wilko, pour le coup en congé du Medecine Man, triture sa Telecaster et tente d’hypnotiser le public avec ses airs de clergyman halluciné. Les dernières pages du livre regroupent pochettes de disques, posters et souvenirs personnels de l’auteur qui évite de se perdre en commentaires superflus pour privilégier et partager l’ambiance de la scène. En tirage limité à 1000 exemplaires ce témoignage à ne rater sous aucun prétexte ne coûte que 18 euros (Frais de port en sus selon destination).

Alors mettez ”Down by the Jetty” sur la platine, décapsulez une bière et prenez contact avec Patrick qui se fera un plaisir de rédiger votre ordonnance. Contact et infos: phiggins21091963@gmail.com – Tel: 0623482150.

Marcel Destroy, Mars 2015

📖 Pour Bouquiner 📖

Gypie Mayo: Milk and Alcohol, no more!

Doctor Feelgood Gypie Mayo 1951 - 2013

John Phillip Cawthra, alias Gypie Mayo est un besogneux de la six cordes méconnu quand en 1977 il accepte la lourde responsabilité de remplacer Wilko Johnson au sein de Dr Feelgood. Il passe quatre ans aux côtés de la bande à Lee Brilleaux et contribue de près ou de loin aux six album publiés à l’époque : ″Be Seeing you″, ″Private Practice″, ″As It Happens″, ”Let It Roll”, ”A Case of the Shakes” et ”On The Job”. Certes ces excipients  ne sont pas ce qu’il y a de mieux pour renforcer les principes actifs des prescriptions en terme de Pub Rock. Il convient néanmoins de noter que ce guitariste inventif est à l’origine du seul remède ayant jamais atteint le Top Ten Anglais : ″Milk and Alcohol″. Après la sortie de ″On the Job″ en 1981 Gypie Mayo quitte le line up pour réapparaître en tant que Lead Guitar au sein de la reformation des Yarbirds. Nous sommes en 2003 et c’est la parution de l’excellent Birdland″. Plus grand-chose jusqu’en ce 23 Octobre 2013 ; date à laquelle Mayo disparaît à l’âge de 62 ans. Ciao Gypie !

PB, Novembre 2013

♠ La grande Faucheuse ♠

Wilko Johnson: Roxette!

Wilko Johnson: Roxette!Cet étrange individu aux allures de clergyman sous amphétamines frappa bien des imaginations quand il déboula avec le Boogie encanaillé de Dr. Feelgood. A l’époque sa grande originalité de jeu consiste essentiellement en une rythmique robotique et des chorus teigneux qui font de lui une sorte de Keith Richard d’un Pub Rock ouvrier qui, de pub en pub et de pinte en pinte parvient à séduire un public de plus en plus conséquent. Sur scène Wilko est omniprésent ; gestuelle épileptique, guitare mitraillette, regard halluciné, tout chez lui suinte d’énergie pure. Très inspirée de Mick Green (Johnny Kidd and the Pirates), sa technique faussement simpliste est imparable et sans défaut ; il maîtrise sa Télécaster au point d’assurer rythmique et solos  en un jeu unique bougrement efficace qui contribuera à la renommée de Doctor Feelgood jusqu’en 1977. C’est à cette époque, pendant l’enregistrement du 4ème album ″Sneakin’ Suspicion″, qu’il décide de changer de toubib et de se lancer dans l’auto médication avec des résultats hélas plus ou moins probants mais jamais à la hauteur de ce qu’il a composé pour Lee Brilleaux et sa bande. ″Roxette″, ″She does it Right″, ″Back in the night″, ″Goin’ back Home″ et bien d’autres potions sont toujours prescrites aujourd’hui et témoignent, si besoin en était, du talent  incontestable de Wilko Johnson.

Ecouter: Dr Feelgood – ″Down by the jetty″, la première ordonnance du Docteur en 1975. Indispensable! Pas vrai Bubu?!

Voir: ″Oil city confidential″, Dvd documentaire réussi, subtil et émouvant de Julien Temple sur Dr Feelgood 1ère époque.

PB, avril 2012

 La Guitare dans tous ses états 

Doctor Feelgood: Oil City Confidential.

Oil City ConfidentialAprès ″The Filth and the Fury″ sur les Sex Pistols en 2000 et « The Future is Unwritten » sur Joe Strummer en 2007 Julien Temple revient derrière la caméra en 2009 pour s’attaquer au cas Doctor Feelgood. Avec ″Oil City Confidential″ le réalisateur utilise la musique du groupe de Canvey Island pour dépeindre l’environnement social et culturel de l’époque au sein de laquelle évoluent Lee Brilleaux et sa bande de fous furieux. Le film a été diffusé pour la première fois en Angleterre et en Irlande en Octobre 2009. La première a été l’occasion d’une prestation scénique de Wilko Johnson en présence de la mère du Docteur, de sa veuve, de ses enfants et des membres survivants de la formation d’origine. Devant le succès – Dixit The Guardian: ″I don’t think (Julien Temple has) ever made a film as good, and as purely insightful as this one″ – remporté par ce Rockumentaire et à la demande générale de nouvelles projections ont eu lieu, dont une en France, à titre d’avant première, le 04 Mai 2010 à la Cigale. Il va falloir prendre notre mal en patience car malheureusement il semblerait qu’il n’y en ait pas d’autres de prévues et espérer la sortie prochaine de la version Dvd. A surveiller donc et pourquoi pas en écoutant la Bande Originale d’ores et déjà disponible en Cd. Le plus grand groupe local du monde vaut bien ça !> Doctor Feelgood!

PB, mai 2010

 La Discothèque idéale 

%d blogueurs aiment cette page :