Roger Dean – Vertigo Records

Au départ, Vertigo Records c’est une idée du directeur artistique de Phonogram, d’Olav Wyper. Son intention est de lancer un label britannique destiné à concurrencer Harvest, une filiale d’EMI en hébergeant des groupes de rock progressif et autres musiques alternatives du moment. Pour son lancement en 1969, la maison de disques crée son propre logo en noir et blanc. Une fois le vinyle en rotation, le ″Vertigo Swirl″ génère une illusion d’optique dont le tourbillon est conçu pour ″vous attirer au cœur du disque″. Au milieu des années 1970, le tourbillon est remplacé par un ″Spaceship Acid Trip″  peint par l’artiste emblématique du rock progressif: Roger Dean. Ce visuel sera décliné en bleu et en vert jusqu’à la fin des seventies. Après quoi, il sera remplacé par un nommage basique sur fond uni jaune-orangé et, dans les années 80, par un simple V entouré d’un cercle, le tout sur fond gris.

Patrick BETAILLE, janvier 2021

5 commentaires sur « Roger Dean – Vertigo Records »

  1. Pour ma part, je possède le premier album de Black Sabbath avec, collé sur le vinyle, l’étiquette centrale sur laquelle est dessiné le Vertigo Swirl en noir et blanc……

    1. Effectivement, en 1970 Vertigo a commencé à sortir de la tendance Prog et en ce sens le premier Sabbath est rentré dans le catalogue. Après il y a eu Uriah Heep, Status Quo, Thin Lizzy et beaucoup d’autres.

  2. Merci pour cette anecdote. J’ai l ‘impression qu’ on voit, ou un trou sans fin, ou un cône vers le haut,… Je me rappelle aussi que pour paramétrer la bonne vitesse de sa platine LP on allumait la lumière pour avoir un effet stroboscopique grâce à des rayures sur le rebord du plateau. Avec l’ éclairage led actuel je pense que ça ne le fait plus… tout fout l’camp !!!

Les commentaires sont fermés.