Lekto – La Bête 2 l’événement

C’est le moins que l’on puisse dire: le street artiste avignonnais Lekto sait jouer de la bombe quand il s’agit d’afficher ses opinions politiques. Jean-Michel Blanquer coiffé un bonnet d’âne, Olivier Véran en soldat du Big Pharma, Gérald Darmanin muni d’un LBD et même Francis Lalanne en valeureux gaulois casqué et vêtu d’un gilet jaune. Plus récemment, c’est une fresque représentant Emmanuel Macron-Pinocchio en marionnette manipulée par le conseiller Jacques Attali-Geppeto qui a généré de vifs remous. Même si le sujet n’est pas sans rappeler les caricatures antisémites des années 30 et 40, dans un premier temps et au nom de la liberté d’expression, la municipalité d’Avignon a refusé de répondre aux demandes d’effacement de l’œuvre intitulée: La Bête 2 l’Événement. Prise de position qui, visiblement ne tenait qu’à un fil. Face à la monté en puissance de la polémique – à laquelle je refuse d’apporter ma contribution – entretenue par les pour et contre de tout bord, les autorité locales ont finalement décidé de faire marche arrière. Sur décision de l’intercommunalité du Grand Avignon et à la demande du préfet, la fresque a été recouverte… au rouleau. Fin du spectacle, rideau! Source et Info : Le Point.

Patrick BETAILLE, juin 2022

 

2 commentaires sur « Lekto – La Bête 2 l’événement »

  1. Il n’en reste pas moins que ce dessin trimballe tous les ingrédients de l’antisémitisme (avec cette fausse polémique sur la libre expression… car là il ne s’agissait pas de libre expression)
    très bonne journée

Les commentaires sont fermés.