LAURENT BAGNARD – Rebel Motorcycles Ltd II

Certains connaissent peut être déjà le lascar. Soit parce qu’ils ont en main le premier volume de Rebel Motorcycles Ltd paru en 2009 et préfacé par jake Cavaliere des Lords of Altamont. Soit parce que, de près ou de loin, ils ont participé aux aventures PowerGlide, Cast Iron ou Carlingue. Soit enfin, parce qu’ils sont tombés sur son carnet de voyages en images: Mexican Street Art. Pour les autres, disons que Laurent Bagnard est à la fois un narrateur diligent, un photographe accompli, mais aussi et surtout un passionné de bécanes, mais pas n’importe lesquelles. Surtout pas. Ici les notions de vintage et autre steam punk sont définitivement reléguées au fin fond des oubliettes de la bobologie hispster. Pourtant, du Norton, du Harley Davidson, Triumph, MV Agusta et même du Brough Superior il y en a. Mais pas de celles que l’on aurait l’occasion de mater depuis la terrasse du Café de la Gare par beau temps. Et pour cause. Dans ce livre, c’est de mode de vie dont il s’agit. Laurent Bagnard met en lumière des préparations qui sont à l’image de leurs proprios. De ceux qui, comme lui, se foutent de la technologie et de la norme euro comme de leur première tétine. Rebel Motorcycles Ltd II c’est 144 pages et pas moins de 200 photos. 23 bécanes et leurs créateurs respectifs sont là pour témoigner de l’existence d’une contre-culture motorisée qui sent bon l’huile et d’un mode de vie à contre courant des modes et des tendances. Comme dit l’ami Vince sur son blog: ″Il faut penser à mettre quelque chose d’intelligent au pied du sapin et 30 balles c’est pas la ruine. C’est par ici: Laurent Bagnard!

Patrick BETAILLE, novembre 2020

 

Laurent Bagnard – Mexican Street Art

Laurent Bagnard photographeQuelques années de cela, découverte de l’auteur au travers de Rebel Motorcycles Ltd, un beau livre de photos consacré entre autres aux choppers californiens et préfacé par Jake Cavaliere des Lords of Altamont. Laurent Bagnard c’est aussi l’aventure PowerGlide et le malheureusement trop bref épisode de Cast Iron tombé, faute de lecteurs, dans l’oubli après seulement trois numéros. L’exégète a également apporté sa contribution à Carlingue piloté à l’époque par Jean Paul Milhé connement et trop tôt disparu. Véritable Artiste, photographe à l’œil exercé, auteur à la plume juste, passionné de Rock, amoureux de bécanes, Laurent Bagnard revient avec un livre de 136 Pages, sorte de carnet de voyage dédié, une fois n’est pas coutume, au Street Art Mexicain… Lire la suite sur Veetess Speereet!

Laurent Bagnard photographePour tout savoir sur Laurent Bagnard et son récent Mexican Street Art c’est Ici: Laurent Bagnard: Photographie et Publications.

Patrick BETAILLE, septembre 2018

Cast Iron #3 – Lifestyle, Automotive, Motorcycle, Fun.

Cast Iron Magazine #3En mars 2012 Cast Iron franchissait haut la main le cap difficile du Deuxième Numéro. Aujourd’hui c’est une évidence, c’est de montée en puissance dont il s’agit avec la parution du  #3 de ce  Mag  qui s’installe définitivement en tant que référence dans le petit monde de la presse indépendante consacrée à la contre culture bruyante. Les Hot Rods et Speedsters sont toujours là, les Kustoms aussi bien sûr; quant aux bécanes de rêve… La Norton 1948 de Chris Hosegood, le Cafe Racer Egli-Vincent-Godet de Howard R.Davies… Sublimes et rares !  Rares aussi les Indian des années 20 que Dave Seymour fait tourner en cascades sur son mur de la mort ; manque que le son ! Eh bien non ! Figurez vous que le Demon Drome fait l’objet de l’un des reportages inclus dans le programme du Dvd qui accompagne cette publication. Elle est bien là la montée en puissance de Cast Iron ! Plus d’une heure consacrée à la Kustom Culture sous toutes ses formes, dans tous ses états et sur fond d’accords bien choisis. Et il s’y connaît en Rock couillu Laurent Bagnard ! Like A Mother Fucker! Comprenne qui pourra mais Johnny Thunders et ses Heartbreakers ne diraient pas le contraire. 

Patrick BETAILLE, février 2013

CAST IRON #2 – Lifestyle, Automotive, Motorcycle, Fun

Cast Iron #2Ici même avait été annoncée la parution du premier numéro du trimestriel Cast Iron! Avec l’arrivée de ce numéro 2 on ne peut que constater que le mag High Energy tient ses promesses. Pas évident pourtant de mener à bien ce genre d’exercice. Pari réussi ! Les thèmes sont les mêmes. Roadsters Ford, Chevrolet 59 côté caisses ; question bécanes, Harley FL 1950, MV Agusta Shinya Kimura, Chopper Triumph. Des News, de la Pin Up (il a la belle vie le Boss !) aussi et un portrait du photographe Julien Lachaussée. Musicalement c’est Big Audio Dynamite qui s’y colle et pour couronner le tout Mike Ness décortique le dernier skud de son groupe Social Distorsion (Kwouaah ?! vous n’avez pas encore ″Hard Times and Nursery Rhymes″?!). Sur fond de contre-culture salvatrice Cast Iron reste une parution couillue et prometteuse. Bravo Laurent Bagnard,″you guy rock″!

Patrick BETAILLE, mars 2012