Roger Waters – The Pros and Cons of Hitch Hicking

Roger Waters: The Pros and Cons of Hitch Hicking version cendurée1979. Roger Waters propose aux autres membres de son groupe  deux projets: ″The Pros and Cons of Hitch Hiking″et ″The Wall″. C’est ce dernier qui est finalement  retenu, consacré par un énorme succès, et, pour partie, à l’origine de dissensions qui conduisent Pink Floyd à l’ éclatement après la sortie de ″The Final Cut″ en 1983. L’année suivante Waters, désormais en solo, publie donc ce Pros and Cons. Le disque Post Floyd  aborde les thèmes chers à son auteur. L’amour, la trahison, la folie ou encore la propension humaine à l’autodestruction y sont omniprésents. Au-delà des similitudes conceptuelles et musicales avec The Wall, il est intéressant de noter que l’album devient rapidement source de controverses. La pochette signée Gerald Scarfe, représente l’actrice porno anglaise Linzi Drew, nue et de dos, pratiquant l’auto-stop (hitch-hiking en anglais). Il N’en fallait pas plus pour la censure soit appliquée aux Etats-Unis via un rectangle noir judicieusement placé à un endroit que l’honnêteté et la décence m’interdisent de préciser davantage. Bien plus grave: à ma connaissance personne n’a de nouvelles du sac à dos. Quel dommage!

PB, octobre 2013

2 commentaires sur « Roger Waters – The Pros and Cons of Hitch Hicking »

  1. Scarfe était nettement plus inspiré pour la pochette et les designs de Pink Floyd ! Qu’est ce qu’elle fait mal aux yeux celle-ci !

Les commentaires sont fermés.