Spencer Elden – Nevermind?

Rappel des faits! En 1991, peu avant la sortie du deuxième album de Nirvana, la maison de disque suggère à Kurt Cobain de masquer le zizi du bébé nageur qui illustre la pochette de Nevermind. Cynique et provocateur, Cobain accepte à une seule condition: Que soit apposée au bon endroit une vignette sur laquelle figure la mention ″Si vous êtes choqué, vous devez être un pédophile en puissance″. Évidemment, le staff de Geffen capitule, apportant ainsi un peu plus de crédit à la politique du rien-à-foutre du leader du groupe.

En 2016, Spencer Elden – le bébé en question – déclare lors de la célébration des 25 ans du disque ″Cet anniversaire est important pour moi. C’est à la fois étrange et cool de me dire que cette photo, prise alors que j’avais quatre mois, est devenue une image emblématique pour toute une génération″ [Il s’est même fait tatouer ″Nevermind″ sur la poitrine].

En août 2021, sans doute fort bien conseillé quant à possibilité d’obtenir une compensation juteuse au titre du droit à une image médiatiquement surexploitée, Elden porte plainte pour pornographie infantile et réclame la modique somme de 2 555 000 dollars! Le 3 janvier, le Tribunal de district de Californie classe l’affaire au motif que les avocats n’ont pas répondu à temps aux arguments que lui opposaient les défenseurs des ayants droit de Nirvana. Néanmoins, le juge a donné au plaignant ″une dernière chance de pouvoir modifier sa plainte″. Le circoncis de circonstance a jusqu’au 13 janvier pour entamer une nouvelle démarche. Alors? Replongera, Replongera pas? les paris sont ouverts mais… Nevermind!

La censure des vinyles et autres anecdotes dans  le livre:

In Vinyle Veritas – Éloquence et désaveu du Cover Art

Patrick BETAILLE, janvier 2022