Spencer Elden – Nevermind?

Rappel des faits! En 1991, peu avant la sortie du deuxième album de Nirvana, la maison de disque suggère à Kurt Cobain de masquer le zizi du bébé nageur qui illustre la pochette de Nevermind. Cynique et provocateur, Cobain accepte à une seule condition: Que soit apposée au bon endroit une vignette sur laquelle figure la mention ″Si vous êtes choqué, vous devez être un pédophile en puissance″. Évidemment, le staff de Geffen capitule, apportant ainsi un peu plus de crédit à la politique du rien-à-foutre du leader du groupe.

En 2016, Spencer Elden – le bébé en question – déclare lors de la célébration des 25 ans du disque ″Cet anniversaire est important pour moi. C’est à la fois étrange et cool de me dire que cette photo, prise alors que j’avais quatre mois, est devenue une image emblématique pour toute une génération″ [Il s’est même fait tatouer ″Nevermind″ sur la poitrine].

En août 2021, sans doute fort bien conseillé quant à possibilité d’obtenir une compensation juteuse au titre du droit à une image médiatiquement surexploitée, Elden porte plainte pour pornographie infantile et réclame la modique somme de 2 555 000 dollars! Le 3 janvier, le Tribunal de district de Californie classe l’affaire au motif que les avocats n’ont pas répondu à temps aux arguments que lui opposaient les défenseurs des ayants droit de Nirvana. Néanmoins, le juge a donné au plaignant ″une dernière chance de pouvoir modifier sa plainte″. Le circoncis de circonstance a jusqu’au 13 janvier pour entamer une nouvelle démarche. Alors? Replongera, Replongera pas? les paris sont ouverts mais… Nevermind!

La censure des vinyles et autres anecdotes dans  le livre:

In Vinyle Veritas – Éloquence et désaveu du Cover Art

Patrick BETAILLE, janvier 2022

 

Nevermind: Smells Like Cash Spirit!

Tout! Vous saurez tout sur le zizi de Nevermind, le deuxième album de Nirvana sorti en 1991 avec l’une des pochettes les plus emblématiques de l’histoire du rock: un bébé nageur appâté par un billet d’un dollar. 30 ans plus tard, frustré de n’avoir pu choper le biffeton, le bébé en question se jette à l’eau pour tenter d’en récupérer d’autres. Beaucoup d’autres! Spencer Elden veut noyer le groupe, les maisons de disques, les directeurs artistiques mais aussi sécher la succession de Kurt Cobain. Il les accuse d’avoir enfreint plusieurs lois fédérales en matière de pédopornographie, et replonge en prétendant que la diffusion de son image dans le monde entier lui a infligé toute une vie de souffrances. Pourtant, en 2016 lors de la célébration des 25 ans du disque, Elden avait déclaré dans une interview au New York Post: ″Cet anniversaire est important pour moi. C’est à la fois étrange et cool de me dire que cette photo, prise alors que j’avais quatre mois, est devenue une image emblématique pour toute une génération″.

Plouf! En bons maitres-nageurs qui se respectent, les avocats de Spencer Elden se mouillent. Ils déclarent que les parents n’ont jamais signé de décharge autorisant l’utilisation de cette photo de leur enfant. Ils précisent en outre que la famille n’a reçu aucune compensation financière liée au succès phénoménal du disque et tentent de faire boire la tasse aux 17 accusés impliqués en leur réclamant 150 000 dollars de dommages et intérêts. Chacun bien sûr! Soit un total de 2 555 000 dollars! Le grand bain pour un procès qui risque de faire des vagues. Smells like teen cash spirit!

Le livre sur l’histoire et la censure des pochettes de disques: In Vinyle Veritas!

Patrick BETAILLE, août 2021

 

Nirvana – Nevermind

 

NevermindAu départ le deuxième album de Nirvana devait s’intituler ″Sheep″ (Mouton) mais Kurt Cobain choisit finalement Nevermind (Traduction: ″Ça ne fait rien″ ou ″Tant pis″). Normalement en deux mots, l’expression consiste en une métaphore de l’attitude du chanteur à l’égard de la vie. La pochette du disque représente un bébé nu sous l’eau appâté par un billet de 1 Dollar accroché à un hameçon. L’image symbolise une génération piégée dès la naissance par l’attrait de gains illusoires. Cobain a cette idée en regardant une émission consacrée à l’accouchement dans l’eau. Il en parle alors à Robert Fisher, le directeur artistique de sa maison de disques. Après recherches, la photographie d’un bébé nageur est sélectionnée mais les détenteurs des droits demandent une rente annuelle de 7 500 $. Fisher contacte alors un couple d’amis et, contre la somme de 200 $, envoie un photographe prendre des photos de Spencer Elden, leur fils âgé de trois mois, dans une piscine du Rose Bowl Aquatic Center de Pasadena. Le groupe fait ensuite son choix parmi les cinq photographies qui lui sont proposées. Le label est ennuyé. Le pénis du bébé est visible sur la photo. Soucieux de ne pas choquer, les responsables du label proposent de retoucher l’image mais Cobain leur signifie catégoriquement que le seul compromis qu’il pourrait accepter serait une vignette masquant le pénis et sur laquelle figurerait la mention:  ″Si vous êtes choqué, vous devez être un pédophile en puissance″. DGC Records capitule et diffuse l’album en l’état. Succès phénoménal du titre Smells like teen spirit et une première place au Billboard pour l’album qui reste indiscutablement la référence rock des années 1990. En 1994, Kurt rejoint le Club 27. En 2011, Facebook censure la diffusion de la photo sur le réseau, ce qui ne fera que relancer la popularité de Nevermind  au moment de sa sortie commémorative  en version Deluxe.

Patrick BETAILLE, mars 2016

La Censure du Cover Art en Livre : In Vinyle Veritas!