Home Taping is Killing Music!

En inventant sa cassette audio au cours des années 60, Lou Ottens n’avait certainement pas prévu l’énorme engouement de la part du public et, par voie de conséquence, la levée de bouclier au sein de l’industrie musicale anglo-saxonne.  ″L’enregistrement sur cassette à domicile tue la musique″ est le slogan d’une campagne lancée dans les années 1980 par la British Phonographic Industry.  Avec la banalisation des magnétophones, la BPI craignait en effet que la copie des disques sur cassettes entraîne une baisse des ventes. Le logo – un pavillon de pirates composé du dessin d’une cassette audio sur deux os croisés et estampillé d’un ″Et c’est Illégal″- c’est vite retrouvé au cœur du débat et parfois apposé sur les pochettes internes des disques. Certains artistes n’ont pas raté l’occasion de réagir contre ce qu’ils considéraient comme une atteinte aux libertés et une entrave à la culture. En juillet 1980, Bow Wow Wow sort son single C30, C60, C90 Go, sur une cassette dont une face était vierge, permettant ainsi à l’acquéreur d’enregistrer sa propre musique. EMI mit fin à sa collaboration avec le groupe, estimant que ce single incitait à l’enregistrement à domicile. En 1981, les Dead Kennedys sortent In God We Trust sur cassette également. La face 2 est vierge et on peut y lire ce message: HOME TAPING IS KILLING RECORD INDUSTRY PROFITS – WE LEFT THIS SIDE BLANK SO YOU CAN HELP (L’enregistrement privé tue les profits de l’industrie musicale. Nous avons laissé cette face vierge afin que vous puissiez apporter votre soutien).

Patrick BETAILLE, avril 2022

7 commentaires sur « Home Taping is Killing Music! »

  1. Je crois même qu’il y a eu une taxe sur les k7 vierges. De même qu’il y a eu une taxe sur les CDR à l’époque du boom sur les graveurs de CDR. Et certains CD à la vente était avec un système anticopy. Et maintenant des tas d’ app permettent d’écouter un peu ce qu’ on veut en streaming. Certains artistes n’y sont pas favorables, d’autres vendent tout leur catalogue à une maison de disque. Le marché et son économie est sans doute plus fort que l’artiste.

  2. Ah ! les Dead Kennedys 😘( vus en concert !!! en 82 à Londres encore )
     » Kill the poor  » c’est ce qui se passe encore et toujours …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s