Pedro Almodóvar – Madres Paralelas

Tourné en grande partie à Madrid entre février et juin 2021, Madres Paralelas met en scène deux femmes ayant accouché le même jour et dont les vies prennent des trajectoires différentes. ″Avec ce film, je reviens à l’universel féminin, à la maternité, à la famille. Je parle de l’importance des ancêtres et des descendants, de la présence inévitable de la mémoire. Les femmes qui forment une partie de cette histoire sont très différentes. En tant que conteur, ce sont les mères imparfaites qui m’inspirent le plus en ce moment″ déclarait le réalisateur Pedro Almodovar. Porté par Penélope Cruz et Milena Smit, le film sera présenté le 1er septembre à la Mostra de Venise et devrait arriver en salle en fin d’année ou début 2022. Pas encore sorti donc, mais déjà sujet à polémique. L’affiche du film partagée sur Instagram par Javier Jaén, son concepteur, a été censurée sous prétexte que l’image – représentant une goutte de lait suintant d’un téton en forme d’œil – enfreignait les règles concernant la nudité! À la suite de plaintes sur les réseaux sociaux et d’accusations de censure à l’encontre d’Instagram,  Facebook, a présenté ses excuses à Almodóvar et à Jaén en précisant faire une exception à la règle pour autoriser la nudité dans certaines circonstances, notamment lorsqu’il y a un contexte artistique clair. Instagram a ensuite rétabli les posts sur lesquels figuraient l’affiche à propos de laquelle Jaén a déclaré: ″C’est probablement la première image que j’ai vue quand je suis né. Instagram me dit que mon travail est dangereux, que c’est de la pornographie. Allez comprendre! Ils disent que leur technologie ne leur permet pas de prendre en compte le contexte. Je m’en fiche, qu’ils en change!″

Patrick BETAILLE, août 2021

Richard Amsel – Bette Midler

Dans les années 70 et alors qu’il à peine plus de 20 ans, Richard Amsel avait déjà marqué les esprits des amateurs d’art de New York.  Le travail de ce graphiste a également attiré l’attention de Barry Manilow, un jeune auteur-compositeur-interprète qui travaille avec Bette Midler, chanteuse émergente dans les clubs, cabarets et  piano-bars de la Big Apple. Manilow organise une rencontre entre les deux artistes et très rapidement il est décidé qu’Amsel ferait la pochette d’un premier album pour Atlantic Records. The Divine Miss M est publié en novembre 1972. Succès immédiat pour l’album, grâce notamment à son cover art considéré comme l’un des plus beaux de la période. D’autres projets suivent, toujours pour Bette Midler, mais aussi pour Kenny Rodgers et les Who pour qui il conçoit le packaging de Tommy dans sa version symphonique. Très sollicité par le cinéma, l’illustrateur signe les affiches des films parmi les plus marquants des seventies (Chinatown, Le Crime de l’ Orient Express, Nashville, Papillon, etc) et, au cours des années 80, celles de Flash Gordon, Dark Crystal et Les Aventuriers de l’arche Perdue qui deviendra son œuvre la plus célèbre. Avant de mourir du Sida en novembre 1985, Richard Amsel élabore son dernier poster. Celui qui accompagne la sortie, la diffusion et la bande originale de Mad max – Au-delà du dôme du tonnerre, le troisième des films d’action apocalyptique de George Miller. 

L’éloquence et le Désaveu du Cover Art en Livre: In Vinyle Veritas!

Patrick BETAILLE, mai 2021

 

Mick McGinty – Bécanes, Pin Up & Rock’n’Roll!

Artiste du Midwest, Mick McGinty est né et a grandi dans le Nebraska. Il a commencé sa carrière en tant que portraitiste pastel, mais s’est rapidement orienté vers le design et l’illustration. Diplômé en 1979 du Art Center College of Design de Pasadena, il fréquente le milieu hollywoodien et travaille notamment sur des campagnes publicitaires pour MTV, Nike, Reebok, Budweiser, Disney et Universal. C’est à ce tire qu’en 1975 il compose l’affiche de Jaws (les Dents de la Mer) et qu’en 1988 il devient l’auteur de celle de Who Frame Roger Rabbit (Qui veut la Peau de Roger Rabbit). Dans l’intervalle, McGinty fréquente également le milieu musical et réalise quelques illustrations, dont certaines bien dans l’esprit de ce blog: Bécanes, Pin Up & Rock’n’ Roll. Parmi ces groupes figurent 38 Special (Wild-Eyed Southern Boys 1981), Doc Holliday (Doc Holliday Rides Again 1982) et Tora Tora, un groupe de glam rock de Memphis pour lequel en 1989 il dessine la pochette du premier album: Surprise Attack.

Patrick BETAILLE, mars 2021

Le Cover Art en Livre: In Vinyle Veritas!

 

Alan Parker – Clap de Fin!

Décès du réalisateur Alan ParkerPour ne citer que le travail de réalisation de cette figure emblématique du cinéma britannique:

1976 : Bugsy Malone. 1978 : Midnight Express . 1980 : Fame. 1982 : Shoot the Moon. 1982 : Pink Floyd: The Wall. 1984 : Birdy. 1987 : Angel Heart. 1988 : Mississippi Burning. 1990 : Come See the Paradise. 1991 : The Commitments . 1994 : The Road to Wellville. 1996 : Evita. 1999 : Angela’s Ashes. 2003 : The Life of David Gale.

Fan de Rock, compositeur, scénariste, écrivain (Sid Vicious, l’icône du punk), producteur et réalisateur, il avait fait des apparitions dans Midnight Express, Les Commitments et Evita. C’est lui également qui, voyant la  Screaming Head de Gerald Scarfe pour The Wall,  avait déclaré: ″Aucun doute là-dessus, c’est l’affiche du film″.  Alan Parker vient de tourner la plus triste des scènes en disparaissant à l’âge de 76 ans.

Patrick BETAILLE, août 2020

Peter Fonda – Hippie End!

Easy Rider Mort de WyattLe Concorde décolle, De Gaulle démissionne, le Vietnam est en feu, la lune se fait piétiner, Led Zeppelin jette son premier brûlot à la face du monde, le sang coule en Irlande du Nord et Max Yasgur accueille sur ses terres les 500 000 spectateurs de Woodstock. Nous sommes en 1969 et cette année là également Denis Hopper débarque au Festival de Cannes avec Easy Rider. Désormais cultissime, le film devient à l’époque l’un des symboles de la contre culture américaine et élève au rang d’icône un certain Peter Fonda. Co-scénariste de ce road movie réalisé par Denis Hopper, l’acteur joue le rôle d’un marginal vendeur de drogue. Après avoir réussi une transaction juteuse, lui et son ami Billy décident de quitter Los Angeles pour La Nouvelle-Orléans. Au cours de leur périple à moto, les protagonistes rencontrent et découvrent le mode de vie d’une communauté hippie. Aujourd’hui c’est le fin du voyage. En ce mois d’août Wyatt a remisé son Captain America, une Harley Davidson Hydra Glide modifiée à la fourche aussi longue que la filmographie de son pilote. Peter Fonda est mort d’un cancer le vendredi 16 août 2019, à l’âge de 79 ans. Qu’il repose en paix, lui qui se montrait particulièrement critique à l’égard de la politique de Donald Trump qu’il n’hésitait pas à traiter publiquement… d’abruti!

Patrick BETAILLE, août 2019

Christophe Goffette – Rock’n’Roll Motherfuckers!

GoofProd Rock'n'Roll Motherfuckers!
kikekoiça? Chouquettes addict de son état, Christophe Goffette  c’est 32 ans de presse au service du cinéma et de la musique. Au palmarès du ″Goof″ comme on l’appelle, Brazil, Fluide Glacial, Crossroads, Best, Compact, etc, des revues créées ou dirigées de main de maître par un infatigable enthousiaste culturellement intarissable. Aujourd’hui Christophe pose le mot Fin au bas du chapitre de la presse pour se consacrer à la publication d’ouvrages consacrés Au Rock et au 7ème Art. Douze volumes thématiques bourrés de rencontres, de portraits, d’interviews, d’anecdotes. 12 pavés qui à n’en pas douter feront date dans le domaine. Tous les ouvrages sont de format identique, et comportent 348 pages calibrées 18 x 24. Pour palier au gaspi et entretenir une relation privilégiée avec le Lecteur, les éditions sont en tirage limité à 1000 exemplaires, numérotés, signés et éventuellement dédicacés.

Patrick BETAILLE, septembre 2018

Delivrance – Disparition de Burt Reynolds

Burt Reynolds DélivranceBurt Reynolds a marqué à jamais l’histoire du 7ème Art grâce notamment à son rôle de Lewis Medlock dans le cultissime ″Délivrance″ de  John Boorman. Il aurait certainement écrasé la concurrence masculine s’il n’avait pas fait la fine bouche en refusant des rôles tels que celui de James Bond ou Han Solo dans la première trilogie ″Star Wars″. Pour ne rien arranger alors que le comédien était annoncé pour incarner Michael Corleone dans la saga du ″Parrain″, Marlon Brando avait menacé de quitter l’aventure si le casting était approuvé. C’est donc Al Pacino qui a assuré le rôle. Reste qu’il y a un rôle qu’il n’a jamais regretté d’avoir refusé: celui d’Edward Lewis (incarné par Richard Geere) dans ″Pretty Woman″. Pressenti pour incarner le destin de Charles Manson dans le prochain Quentin Tarantino, Burt Reynolds s’en est allé ce jeudi 6 septembre à l’âge de 82 ans.

Le Méliès Pau – Rock this Town!

Gimme Danger & Jim Jones

Le 8 avril 2017, en partenariat avec les associations ACP et AMPLI, le cinéma Le Méliès à Pau, propose un événement musical high energy!

20h15:  Projection de ″Gimme Danger″, le film de Jim Jarmusch qui retrace l’épopée de The Stooges, l’un des plus grands groupes de rock de tous les temps!

22h30: Concert de Jim Jones & the Righteous Mind. Après la fin de Jim Jones Revue, Jim revient en trio et livre un rock plus sombre mais toujours aussi vigoureux. Au répertoire, l’album ″Super Natural″ à paraitre le 12 mai 2017.

Tarif Unique film + concert: 15 euros. Billets en prévente au Méliès (6 Rue Bargoin 64000 Pau) ou via internet sur le site des ACP. Restauration sur place assurée par le food truck The Black Cat.

PopCorn Garage fait son cinéma!

 

PopCorn Garage, Jeu pour cinéphiles

De quoi plaire aux cinéphiles. PopCorn est un petit jeu qui propose de découvrir les 66 références aux films cultes de la pop culture cachées dans une seule image. Pour jouer c’est facile, il suffit d’aller sur le site PopCorn Garage, de lancer une nouvelle partie (Patience le temps de chargement peut être un peu long!) et de taper le nom des films que vous trouvez ! Alors, combien?